Festival Atlantide 2020 : Portrait chinois d’Éléonore Pourriat.

Du 5 au 8 mars dernier se déroulait la 8ème édition du Festival littéraire Atlantide, au « Lieu Unique », à Nantes (France).

A cette occasion, « FemmeS du Monde magazine » étant présent, nous en avons profité pour proposer le jeu du portrait chinois à la fin de toutes nos interviews d’autrices, afin de vous les proposer, exclusivement sur notre site internet, en complément des interviews que vous retrouver dans quelques jours dans le numéro papier et numérique de mars 2020.

Vous les présentant dans l’ordre chronologique de nos réalisations d’interviews, nous commençons par la célèbre réalisatrice et scénariste Éléonore Pourriat, autrice de « Histoire d’Adrian Silencio ».

Lire la suite

Prix littéraires « FemmeS du Monde 2019 » : Découvrez les finalistes !

Les prix littéraires « FemmeS du Monde » ont connu de nombreux contretemps successifs mais n’ont pas été arrêtés pour autant !

Retrouvez, enfin, les finalistes des prix « meilleure œuvre de fiction » et « meilleure œuvre de société » dans cet article !

Lire la suite

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : La Norvège arrache sont ticket pour les 1/4 de finale !

La Norvège s’en sort au tirs but face à l’Australie lors de ce quart de finale haletant, et se hisse en quart de finale.

Ce samedi 22 juin, au stade de Nice, Les Norvégiennes ont arraché leur qualification pour les quarts de finale devant l’Australie, après un match très rythmé. Les deux sélections ne sont pas parvenues à se départager dans le temps réglementaire (1-1). Les norvégiennes se sont imposées finalement 4-1 aux tirs au but, face aux « Matildas » (surnom de l’équipe nationale australienne).

La Norvège avait ouvert le score à la 31e minute grâce à une réalisation d’Isabell Lehn Herlovsen d’une frappe du droit. Les norvégiennes pensaient avoir fait le plus dur mais c’était sans compter sur les australiennes qui n’auront rien lâché jusque dans les dernières minutes où, sur corner, Elise-Knight vient égaliser (83e) et arracher une prolongation.

Réduites à dix sur un carton rouge direct reçu par Kennedy, dans la première mi-temps des prolongations (104′), les « Matildas » ont tenu jusqu’aux tirs aux but, mais ce sont les norvégiennes qui seront meilleures dans cet exercice l’emportant 4-1, après un premier tir raté pour l’Australie et un second arrêté par la gardienne norvégienne.

Pour les quarts de finale la Norvège sera opposée au vainqueur de la rencontre Angleterre – Cameroun ce dimanche 23 juin.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

La N°10 norvégienne, Caroline Graham Hensen, élue « joueuse du mach »

Compositions de départ

Norvège : 14Engen I.10Hansen C.17Hegland-Minde K.9Herlovsen I.1Hjelmseth I. (G)6Mjelde M.16Reiten G.8Risa V.21Saevik K.3Thorisdottir M.2Wold I.

Australie : 21Carpenter E.7Catley S.9Foord C.8Kellond-Knight E.14Kennedy A.20Kerr S.6Logarzo C.16Raso H.10van Egmond E.1Williams L. (G)13Yallop T.

Remplaçantes

Norvège : 23Bogstad O. (G)12Fiskerstrand C. (G)13Asland T.15Eikeland A.5Hansen S.4Hovland S.19Kvamme C.18Leonhardsen-Maanum F.22Nautnes E.7Thorsnes E.11Utland L.

Australie : 18Arnold M. (G)12Micah T. (G)23Allen T.11De Vanna L.17Fowler M.15Gielnik E.19Gorry K.22Harrison A.3Luik A.4Polkinghorne C.5Roestbakken K.2Simon G.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : L’Allemagne bat facilement le Nigeria et se qualifie pour les quarts de finale.

La « Mannschaft » s’est largement imposée face au Nigeria, champion d’Afrique en titre, et se qualifie pour les quarts de finale.

Les allemandes sont les premières qualifiées pour les quarts de finale de cette coupe du monde. Celle-ci a déroulé face au Nigeria en s’imposant 3-0 grâce à des buts de Popp (20e), Dabritz (27e) et Schuller (82e), ce samedi 21 juin au stade des Alpes de Grenoble. Depuis le début de ce mondial les allemandes n’ont  encaissées aucuns but.

C’est la capitaine Alexandra Popp qui a ouvert le score de la tête à la 20e minute. Sur corner, Popp arrive lancée aux six mètres, dans la surface nigériane, et envoie une tête décroisée qui trouve la lucarne de Nnadozie. Puis, à la 27e minute, c’est la milieu de terrain Sara Dabritz qui vient doubler la mise pour la « Mannschaft ». Elle trouve le petit filet de la gardienne nigériane Nnadozie. Les allemandes mènent logiquement 2-0 à la pose.

En seconde période, les allemandes continuent leur domination face à une équipe du Nigéria trop timide et en manque de solution pour inquiéter les allemandes. Et c’est dans les dernières minutes que l’Allemagne va faire définitivement le break grâce à l’attaquante Lea Schuller. Ayinde contrôle le ballon près de surface, bien pressée par Gwinn Ayinde, contrôle la balle près de la surface et veut passer en retrait à sa partenaire Ohale. Schüller est à l’affût et prend le ballon pour tromper Nnadozie du droit (3-0,82e).

Score final:Allemagne 3-0 Nigeria.

L’Allemagne affrontera, en quart de finale, le vainqueur du match entre la Suède et Canada qui se jouera ce Lundi 23 juin.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L’attaquante et capitaine allemande, Alexandra Popp, élue « joueuse du match »,
alors qu’elle fêtais sa 100ème sélection en équipe nationale.

Compositions de départ

Allemagne : 13Dabritz S.23Doorsoun-Khajeh S.15Gwinn G.5Hegering M.9Huth S.18Leupolz M.20Magull L.11Popp A.7Schuller L.1Schult A. (G)17Schweers V.

Nigeria : 18Ayinde H.5Ebi O.19Ihezuo C.12Kanu U.16Nnadozie C. (G)6Nwabuoku E.3Ohale O.20Okeke C.13Okobi-Okeoghene N.9Oparanozie D.17Ordega F.

Remplaçantes

Allemagne : 12Benkarth L. (G)21Frohms M. (G)19Buhl K.16Dallmann L.14Elsig J.8Goessling L.3Hendrich K.22Knaak T.4Maier L.10Marozsan D.6Oberdorf L.2Simon C.

Nigéria : 21Jonathan A. (G)1Oluehi T. (G)15Ajibade R.23Chukwudi O.7Imo A.14Michael F.22Ogebe A.2Okoronkwo A.8Oshoala A. L.11Uchendu C.

Résumé du match en images

COUPE DU MONDE « FRANCE 2019 » : « La joie des camerounaises qualifiées pour les 1/8 de finale » – ALBUM PHOTOS

A l’occasion de la « pause » entre la phase des matchs de poule et celle des matchs à élimination direct (1/8, 1/4, 1/2, petite finale et finale), 200% Foot Fem vous propose de revivre les moments forts de cette première moitié de coupe du monde « France 2019 », en photos.

Ce 20 juin, le Cameroun affrontait la Nouvelle Zélande, pour le 3ème match de poule du groupe E. Cette rencontre était cruciale pour les deux pays puisqu’elles étaient toutes deux à zéro points, ayant perdu leurs rencontres face aux deux nations favorites du groupe, à savoir : Pays-Bas et Canada. Une victoire était absolument nécessaire pour, non seulement, ne pas finir dernière, mais, surtout, avoir encore une chance de se qualifier pour les 1/8 de finale, en finissant parmi les 4 meilleures 3èmes des groupes.

Cette place, ce sont les « lionnes indomptables » (surnom de l’équipe nationale du Cameroun – NDLR) qui l’ont obtenu, au bout du bout, en marquant le but de la victoire 2 – 1, à la cinquième minute des prolongations de la seconde mi-temps.

Cette qualification quasi inattendue a, bien évidement, provoqué de grandes démonstrations de joie de la part des joueuses camerounaises….Et nous avons décidé de vous en présenter les plus belles captures photographiques dans cet article.

Christian Estevez

Crédit photos : Getty Images (site FIFA)

Coupe du Monde « France 2019 » : « Le désarroi des écossaises » – Album photos

A l’occasion de la « pause » entre la phase des matchs de poule et celle des matchs à élimination direct (1/8, 1/4, 1/2, petite finale et finale), 200% Foot Fem vous propose de revivre les moments forts de cette première moitié de coupe du monde « France 2019 », en photos.

Pour commencer notre série d’albums souvenirs de la première moitié de cette phase finale de coupe du monde de football féminin « France 2019 », nous avons décidé de vous proposer une série de clichés qui nous ont beaucoup ému, à savoir celles des écossaises en pleurs, à l’issue de l’heure match nul face à l’Argentine, sur le score de 3 – 3, perdant toute chance de se qualifier pour les 1/8 de finale, alors qu’elles menaient 3 – 0 et ont encaissé le but égalisateur dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps.

Christian Estevez

Photos : Getty images (site FIFA)

Coupe du monde France 2019 -Groupe D: L’Angleterre bat le japon et termine 1er du groupe devant son adversaire du jour et match fou entre l’Argentine et L’Écosse !

Déjà qualifiée pour les huitièmes de finale de ce mondial L’Angleterre a dominé le Japon et termine premier du groupe D. L’Écosse et l’Argentine se neutralisent dans un match fou.

Japon – Angleterre

Ce mercredi 19 mai, au stade de Nice, le Japon et l’Angleterre s’affrontaient pour la première place du groupe D de cette Coupe du monde féminine 2019. Les « Three lionnesses » (surnom de l’équipe d’Angleterre – NDLR) se sont imposées 2-0 grâce à l’attaquante de Manchester City, Ellen White (13e, 84e), qui a donc inscrit un doublé. Cette victoire permet à l’Angleterre de finir premier du groupe D avec 9 points, devant le Japon.

Avec cette première place elles affronteront soit le Canada, soit les Pays-Bas.

Le japon est aussi qualifié pour les huitièmes de finale car, malgré cette défaite, elles restent deuxième, étant donné que, dans le même temps, l’Argentine a été accrochée par l’Écosse.

Argentine – Ecosse

Au parc des princes, les argentines ont effectué une incroyable « remontada » face à l’Écosse. Menée 3-0, l’Argentine est revenue au score en vingt minutes et a accroché un match nul improbable, 3 – 3. Little (19e), Beattie (49e) et Cuthbert (69e) ont marqué pour l’Écosse et les buteuses de l’Argentine sont Menendez (74e), Alexander (Contre son camp,79e) et Bonsegundo (90+4e sur penalty).

Les écossaises dans le désarroi au coup de sifflet final d’un match qu’elles menaient 3 – 0
et qui’elles finissent à 3 – 3, dans les vingt dernières minutes de la partie.

L’Argentine, troisième, conserve une chance d’atteindre les 8es de finale. Mais avec seulement 2 points au compteur, l’espoir est mince. Les Argentines devront espérer des matchs nuls lors de Cameroun-Nouvelle-Zélande (jeudi à 18h) et de Chili-Thaïlande (jeudi à 21h).

Les argentines dubitatives, dans l’attente des résultats des deux matchs entre les derniers
des deux derniers groupes, et dont l’issue décidera de la qualification pour
les 1/8 de finale…ou pas…

Classement

1-Angleterre : 9 points (+4)

2-Japon : 4 points (-1)

3-Argentine : 2 points (-1)

4-Écosse: 1 point (-2)

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Résumés des matchs en images :

Japon – Angleterre

Écosse – Argentine

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : Les États-Unis enchaînent face au Chili !

Les américaines ont offert une nouvelle démonstration face au Chili et se qualifient pour les huitièmes de finale de ce mondial.

Pour leur deuxième match de groupe F, les championnes du monde en titre étaient opposées au Chili, ce Dimanche 16 juin. Les américaines se sont, une fois de plus, imposées largement, après leur victoire record (13-0) sur la Thaïlande lors de la première journée. Malgré une équipe largement remaniée par la sélectionneuse Gill Ellis, avec, notamment Alex Morgan (meilleure buteuse du tournoi avec cinq réalisation) restée sur le banc. Les États-uniennes se sont, cette fois, imposées 3-0 face au Chili, au parc des princes, devant 45,594 spectateurs. Les USA, après ce deuxième succès, se qualifient pour les 8e de finale et joueront contre la Suède lors de la dernière journée dans ce groupe F, pour un duel pour la 1er place.

Lloyd a rapidement ouvert le score pour les américaines après onze minutes de jeu, profitant d’un ballon mal dégagé de la tête, pour placer une frappe du gauche, imparable, à l’entrée de la surface (1-0,11e). Quinze minutes plus tard, c’est la milieu de terrain Ertz qui vient inscrire le but du 2-0. Sur un corner droit tapé par Davidson, Ertz devance tout le monde au premier poteau pour reprendre de la tête. Endler touche le ballon mais ne peut rien sur cette tête puissante (2-0,23e). Puis, à la 35e minute, c’est Carli Lloyd, l’attaquante américaine de 36 ans, qui vient faire le break pour les USA et un doublé pour elle dans cette rencontre. Sur un nouveau corner de Davidson, Carli Llyod saute et envoie une tête puissante dans les filets d’Endler (3-0,35e).

Score à la pose 3-0 pour les USA.

En seconde période, le score ne changera pas mais aurait pu être plus lourd si les américaines n’étaient pas tomber sur une Endler des grands soirs (ce qui lui a, d’ailleurs, valu d’être élue « joueuse du match ». Llyod, quant à elle, a même manqué un penalty à la 81e minute.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Classement

1- USA: 6 points +16

2- Suède: 6 points +6

3- Chili: 0 point -5

4- Thaïlande: 0 point -17

Seconde gardienne de but de cette compétition à être élue « joueuse du match » – et encore
une Sud Américaine -, la chilienne Christiane Endler.

Compositions de départ

USA : 6Brian M.7Dahlkemper A.12Davidson T.8Ertz J.9Horan L.11Krieger A.10Lloyd C.1Naeher A. (G)23Press C.2Pugh M.4Sauerbrunn B.

Chili : 8Araya K.21Balmaceda R.1Endler C. (G)15Galaz Su H.3Guerrero C.4Lara F.18Saez J. C.6Soto C.17Toro J.9Urrutia M.20Zamora D.

Remplaçantes

USA : 21Franch A. (G)18Harris A. (G)19Dunn C.17Heath T.16Lavelle R.20Long A.22McDonald J.3Mewis S.13Morgan A.5O’Hara K.15Rapinoe M.14Sonnett E.

Chili : 12Campos N. (G)23Torrero R. (G)10Aedo Y.5Diaz V.22Duran E.13Grez J.19Huenteo Y.11Lopez Y.14Pardo D.16Pinilla F.7Rojas M.2Soto R.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : Le Suède corrige la Thaïlande !

La Suède s’est qualifiée pour les huitièmes en s’imposant largement, pour son deuxième match dans groupe F, face à une équipe thaïlandaise très faible.

Après avoir remporté son premier match (2-0) contre le Chili, lors de la première journée, la Suède n’a pas fait de détails contre la Thaïlande, lors de son deuxième match, au stade de Nice, ce dimanche 16 juin, en s’imposant 5-1.

La thaîlandaise Kanjan Sungngoen a inscrit le premier but de son équipe dans ce mondial, et ainsi sauver l’honneur. Un moment émouvant pour la sélectionneuse, qui n’a pu retenir ses larmes sur le banc de touche. Les Scandinaves, avec six points, se qualifient pour les huitièmes de finale de cette Coupe du monde féminine. Elles défieront les États-Unis, jeudi, avec en ligne de mire la première place du groupe F.

Les suédoises ont tué le match en première période, très rapidement. A la 6e minute, sur un coup franc frappé par Rubensson sur la gauche, la défenseuse Sembrant se démarque bien aux six mètres et place une tête parfaite pour touvrir le score (1-0,6e). Puis, à la 19e minute, c’est Aslani qui vient doubler la mise pour la Suède. Sur un centre venu de la droite, Hurtig place une tête croisée au second poteau que repousse la gardienne thaïlandaise Bonnsing, mais le ballon revient dans les pieds d’Asllani qui dribble Sornsai aux six mètres pour s’ouvrir l’angle et envoyer le ballon au fond des filets (2-0,19e). A la 42e minute, les scandinaves vont faire définitivement le break grâce à Rolfö ,qui envoie une frappe puissance à l’entrée de la surface qui fini dans la lucarne de Bonnsing (3-0,42e).

Au retour des vestiaires, la Suède, qui mène déjà 3-0, va gérer son avantage jusqu’à la 81e minute, où la milieu de terrain Hurtig vient, elle aussi inscrire son but, permettant à son équipe de mener 4-0. Après un bon travail entre Eriksson et Schoug, sur l’aile gauche, la milieu centre au point de penalty pour Hurtig qui arrive lancée et place une tête parfaite qui trompe la gardienne thaïlandaise (4-0,81e). À la 90+1′ minute les thaïlandaise vont sauver l’honneur grâce Sungngoen, lancée en profondeur par Nild. La milieu terrain thaïlandaise entre dans la surface de réparation, se présente face à Lindahl et marque d’un tir puissant au premier poteau (4-1,90+1′). Et dans les dernières seconde du match la Suède va clore son festival en marquant un cinquième buts par l’intermédiaire de Rubensson sur penalty…à la 90+6 !!!

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Deuxième titre de joueuse du match en deux rencontres, pour la suédoise
Kosovare Aslani

Compositions de départ

Suede : 19Anvegard A.9Asllani K.6Eriksson M.5Fischer N.4Glas H.8Hurtig L.1Lindahl H. (G)18Rolfo F.23Rubensson E.17Seger C.3Sembrant L.

Thaïlande : 1Boonsing W. (G)3Chinwong N.17Dangda T.7Intamee S.6Khueanpet P.8Nildhamrong S.5Phancha A.19Pitsamai S.10Srangthaisong S.21Sungngoen K.12Thongsombut R.

Remplaçantes

Suède : 12Falk J. (G)21Musovic Z. (G)2Andersson J.15Bjorn N.11Blackstenius S.13Ilestedt A.10Jakobsson S.7Janogy M.20Larsson M.14Roddar J.22Schough O.16Zigiotti Olme J.

Thaïlande : 18Charoenying S. (G)22Sornpao T. (G)20Boothduang W.11Chuchuen S.14Pengngam S.9Phetwiset W.23Philawan P.16Saengchan K.2Saengkoon K.13Srimanee O.4Sritala D.15Waenngoen O

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe E : Le Canada en huitièmes de finale !

Le Canada s’est Imposé tranquillement face à la Nouvelle-Zélande et se hisse en huitièmes de finale de la coupe du monde.

Les canadiennes avaient leur destin en mains pour se qualifier pour les huitièmes de finale de ce mondial. Après sa victoire (1-0) face au Cameroun lors du premier match, le Canada avait  besoin d’une victoire ce samedi face aux néo-zélandaises pour aller en 8e. Et c’est au stade des Alpes de Grenoble que les canadiennes ont atteint leur objectif dans ce groupe E en s’imposant 2-0 face à la Nouvelle Zélande, grâce à des buts de Fleming (48e) et Prince (79e).

Lors du dernier match des phases de poule dans ce groupe E prévu ce 20 juin, le Canada jouera contre les championnes d’Europe – les néerlandaises – pour un duel pour la première place, au stade Auguste Delaune de Reims, tandis que la nouvelle-Zélande affrontera le Cameroun au stade de la Mosson de Montpellier.

Les Canadiennes ont pourtant été tenues en échec par les néo-zélandaises en première période 0-0. C’est en seconde période que le Canada va trouver la faille dans la défense néo-zélandaise, à la 48e grâce à Fleming. Sur une attaque rapide parfaitement jouée, Fleming, à la réception d’un centre au cordeau de Prince, a placé une reprise parfaite (1-0, 48e). 

Passeuse, Prince s’est ensuite muée en buteuse pour sceller la victoire des Canadiennes, à onze minutes de la fin du temps réglementaire. Côté droit, Lawrence adresse un bon centre dans la surface de réparation. Sinclair tente une tête mais le ballon heurte le poteau! Derrière, Prince au bon endroit au bon moment suit et n’a plus qu’à pousser ce ballon au fond du but vide.score final : Canada 2-0 Nouvelle-Zélande.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Classement

1- Pays-Bas 6 points +3

2- Canada 6 +3

3- Cameroun 0 point  -3

4- Nouvelle-Zélande 0 point -3

Jessie Fleming, première des deux buteuses canadiennes du match, élue
« joueuse du match »

Compositions de départ

Canada : 16Beckie J. 3Buchanan K.  17Fleming J.  1Labbe S. (G)  10Lawrence A.  15Prince N.  8Riviere J.  13Schmidt S.  11Scott D.  12Sinclair C.  4Zadorsky S.

Nouvelle-Zélande : 4Bott C.  14Bowen K.  22Chance O.  8Erceg A.  11Gregorius S.  12Hassett B.  1Nayler E. (G)  2Percival R.  7Riley A.  6Stott R.  13White R.

Remplaçantes

Canada : 21D’Angelo S. (G)  18Sheridan K.   (G)22Agnew L.  14Carle G.  2Chapman A.  7Grosso J.  23Hellstrom J.  9Huitema J.  19Leon A.  5Quinn R.  6Rose D.  20Woeller S.

Nouvelle-Zélande : 21Esson V. (G)  23Olla N.   (G)20Cleverley D.  16Duncan K.  3Green A.  9Kete E.  10Longo A.  15Morton S.  19Satchell P.  18Skilton S.  5Stratford N.  17Wilkinson H.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe E : Les Pays-Bas se qualifient pour les 8e de finale après leur victoire face au Cameroun !

Les Pays-Bas dominent péniblement le Cameroun et se qualifie pour les huitièmes de finale après ce deuxième succès dans ce groupe E.

Ce samedi 15 juin, au stade de la Hainaut, aux tribunes envahies d’orange, les néerlandaises se sont qualifiées pour les huitièmes de finale après leur victoire 3-1, mais difficile, face au Camerounaises qui ont imposées un défi physique impressionnant aux néerlandaises dans cette rencontre. Les Pays-Bas prennent la première place du groupe E devant le Canada qui qui pourrait aussi se qualifier pour les huitièmes en cas de victoire face à la Nouvelle-Zélande, ce samedi 15 juin à Grenoble.

Les Pays-Bas s’imposent grâce un doublé de Viviane Miedema et un but de Dominique Bloodworth. À seulement 22 ans, Vivianne Miedema a établi le nouveau record de buts des Pays Bas, avec 60 réalisations en 77 sélections. Elle efface Manon Melis, 59 buts en 136 sélections entre 2005 et 2016. .L’attaquante D’Arsenal a ouvert le score pour les orange à la 41e minute. après un une-deux Van de Saden déborde et envoie un centre sur la tête de Miedema qui envoie le ballon dans les filets de la gardienne camerounaise Ngo Ndom (1-0,41′). Les camerounaises égalisent dans la foulée du but néerlandais ,grâce à Onguene après avoir profité d’une mauvaise appréciation de la gardienne Van Veenendaal (1-1, 43e).

Score à la pose 1-1

En seconde période, après seulement trois minutes de jeu, les néerlandaises reprennent l’avantage par l’intermédiaire de Dominique Bloodworth qui marque suite à une bévue de Ndom (2-1,48e). Puis, à cinq minutes de fin du temps réglementaire, les oranges font le break grâce à Viviane Miedema qui vient inscrire son doublé.

Score final Pays-Bas 3-1 Cameroun.

Un stade quasiment tout orange (couleur des Pays-Bas), pour ce deuxième
match de poule du groupe E.

Les néerlandaises qualifiées, les camerounaises peuvent toujours croire à une éventuelle qualification avec la place de meilleure troisième met devront battre la nouvelle-Zélande lors du dernier match au stade Auguste Delaune de Reims. Les néerlandaises, elles joueront contre les canadiennes au stade la Mosson de Montpellier ce 20 juin.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La néerlandaise, Viviane Mediema élue « joueuse du match » avec ses deux réalisations
dans ce match…écrasant le record de buts marqués en sélections nationale batave.

Compositions de départ

Pays-Bas : 20Bloodworth D.6Dekker A.14Groenen J.11Martens L.9Miedema V.8Spitse S.10van de Donk D.7van de Sanden S.5van Es K.2van Lunteren D.1van Veenendaal S. (G).

Cameroun : 22Abam M.17Enganamouit G.8Feudjio R.6Johnson E.4Leuko Y.2Manie Ch.12Meffometou C.20Ngo Mbeleck G.1Ngo Ndom A. (G)7Onguene G.10Yango J.

Remplaçantes

Pays-Bas : 23Geurts L. (G)16Kop L. (G)21Beerensteyn L.17Jansen E.13Jansen R.15Kaagman I.18Kerkdijk D.12Pelova V.19Roord J.3van der Gragt S.22van der Most L.4van Dongen M.

Cameroun: 16Mambingo I. (G)23Ongmahan M. (G)14Abena N.18Akaba H.11Awona A.5Ejangue A.13Meyong C.3Nchout A.19Ndoumbouk M.9Ngono M. M.15Sonkeng Y.21Takounda.A

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe D : L’Angleterre en huitièmes de finale !

L’Angleterre s’impose difficilement face à l’Argentine et se qualifie pour les huitièmes de finale de ce mondial.

Opposées à l’Argentine qui avait tenu tête au japon (0-0), lors de la première journée des phases de poule,l es anglaises se sont imposées péniblement 1-0, grâce à une réalisation de Taylor (61′) et se qualifient pour les huitièmes de finale.

L’Angleterre a dominé le match de bout en bout face à une équipe argentine en manque de solution pour inquiéter les « three lionesses » (surnom de l’équipe nationale d’Angleterre – NDLR). Mais, malgré cette grosse domination, les anglaises ont peiné à ouvrir le score. Les joueuses de Phil Neville ont d’abord manqué un penalty grâce à un incroyable arrêt de la gardienne argentine Correa en première période (28e).

C’est en seconde période que les « three lionesses » vont trouver la faille dans la défense de « l’abiceleste » (surnom de l’équipe nationale d’Argentine – NDLR), une minute après l’heure de jeu, par Taylor, sur un centre côté gauche de Meed. Taylor marque de l’intérieur du pied droit (1-0,61′).

Pour le dernier match de phase de groupe, l’Angleterre jouera la 1ère place du groupe D face au Japon, mercredi 19 juin au stade de Nice, et l’Argentine sera opposée à L’Écosse au parc des princes.

A noter que, pour la première fois depuis le début de cette phase finale de coupe du Monde, et au bout de vingt matchs, le prix de la meilleure joueuse revient à une gardinne de but, l’argentine Vanina Correa, vétérane de l’équipe avec ses 35 ans.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Il aura fallut arriver au vingtième match de cette phase finale de la coupe du monde pour
qu’une gardienne de but soit élue « joueuse du match », en la personne de l’argentine
Vanina Correa, déjà âgée de 35 ans.

Classement

1Angleterre (F): 6 points +2

2Japon (F): 4 points +1

3Argentine  (F): 1 point -1

4Écosse (F) :0 point -2

Compositions de départ

Angleterre: 2Bronze L.3Greenwood A.5Houghton S.10Kirby F.15McManus A.22Mead B.16Moore J.7Parris N.8Scott J.9Taylor J.13Telford C. (G)

Argentine: 0Banini E.2Barroso A.16Benitez L.11Bonsegundo F.8Bravo L.6Cometti A.1Correra V. (G)9Jaimes S.14Mayorga M.4Sachs A.3Stabile E.

Remplaçantes

Angleterre: 21Earps M. (G)6Bright M.20Carney K.17Daly R.11Duggan T.23Staniforth L.19Stanway G.12Stokes D.4Walsh K.18White E.14Williamson L

Argentine: 12Garton G. (G)23Pereyra S. (G)18Chavez G.17Coronel M.13Gomez V.20Ippolito D.21Juncos N.19Larroquette M.22Menendez M.7Oviedo Y.15Potassa M.5Santana V.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe C : L’Italie écrase la Jamaïque !

L’Italie impitoyable face à la Jamaïque signe sa deuxième victoire dans ce groupe C et se qualifie pour les huitièmes de finales.

Les italiennes ont confirmé leur bonne entrée dans ce mondial après leur victoire surprise face à l’Australie (2-1). Pour leur deuxième match dans ce groupe C, face aux Jamaïcaines, au stade Auguste Delaune de Reims, les italiennes se sont largement imposées 5-0, avec, notamment, un triplé de Girelli et un doublé de Galli et trois passes décisives de Giugliano. Ce deuxième succès permet au italiennes de prendre la tête du classement devant le Brésil et l’Australie et se qualifie pour les 8e de finales. Face à l’Italie la Jamaïque a aligné la plus jeune équipe, cette année, en coupe du monde avec 22 ans et 251 jours de moyenne d’âge(Opta).

L’Italie a entamé son match de la plus belle des manières. Après seulement neuf minutes de jeu, les italiennes bénéficient d’un penalty. Barbara Bonansea, après avoir été taclée lourdement dans la surface par Allyson Swaby, l’arbitre centrale, Mme Keighley, va consulter le « VAR » (vidéo) et signale le point de penalty, Girelli se charge du penalty et le transforme (1-0,12e). A la 25e minute Girelli vient doubler la mise pour l’Italie. Giugliano frappe un corner. Girelli surgit au second poteau pour reprendre de la cuisse gauche au niveau du point de penalty et envoie le ballon au fond des filets de Schneider. Les Italiennes pas vraiment inquiété mènent 2-0 à la pose.

Une minutes après le début de la seconde période Girelli inscrit un triplé. Giugliano adresse un long centre en cloche qui retombe aux six mètres de la Jamaïque. La gardienne Schneider se troue dans sa sortie aérienne, Girelli n’a qu’à dévier de la tête (3-0,46′). A la 71e minute, les « Azzurre » (pseudonyme de l’équipe nationale italienne – NDLR), trop supérieures et impitoyables de réalisme marquent un 4e but, Balle au pied, Boattin élimine quatre adversaires et donne une passe latérale à Galli qui la reçoit aux vingt mètres et ajuste Schneider d’une frappe croisée du droit dans la lucarne (4-0,71). Puis, à la 81e minute, les italiennes vont terminer leur festival en ajoutant un cinquième but signé, une fois de plus par Galli – doublé pour elle. Giugliano délivre une belle passe en profondeur qui transperce les lignes jamaïcaines pour arriver à Galli qui efface Schneider avec un crochet et marque. Score final : Italie 5-0 Jamaïque.

Qualifiées, les Azzurre joueront contre le Brésil au stade de la Hainaut de Valencienne et la Jamaïque sera face à l’Australie au stade des Alpes de grenoble..Matchs prevu pour ce 18 juin.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

L’italienne Cristiana Girelli, inscrit un triplé et, par la même occasion, un coup
du chapeau, lui valant d’être élue « joueuse du match »

Classement

Italie: 6 points +6

Brésil: 3 points +2

Australie:3 points +0

Jamaïque: 0 points -8

Compositions de départ

Jamaïque : 21Adamolekun O.7Asher C.14Blackwood D.12Campbell S.22Grey M.5Plummer K.1Schneider S. (G)11Shaw K.6Solaun H.17Swaby A.4Swaby C.

Italie : 

13Bartoli E.2Bergamaschi V.11Bonansea B.21Cernoia V.3Gama S.10Girelli C.23Giugliano M.1Giuliani L. (G)7Guagni A.5Linari E.9Sabatino D.

Remplaçantes

Jamaïque : 23Jamieson Y. (G)13McClure N. (G)16Bond-Flasza D.10Brown J.15Cameron T.18Carter T.3Hudson-Marks C.20Matthews C.19Patterson T.8Shim A.2Silver L.9Sweatman M.

Italie : 12Marchitelli C. (G)22Pipitone R. (G)17Boattin L.16Fusetti L.4Galli A.19Giacinti V.18Mauro I.8Parisi A.6Rosucci M.15Serturini A.14Tarenzi S.20Tucceri L.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe D : Le Japon tient son premier succès face à l’Écosse!

Accroché lors de son premier match dans groupe D par L’Argentin (0-0), le Japon tient son premier succès dans ce mondial en s’imposant ce vendredi 14 juin au stade Rohazon park de Rennes devant 13.201 spectateurs.

Après leur contre-performance face à l’Argentine (0-0), lors de la première journée, les japonaises ont tenu leur rang face à l’Écosse, ce vendredi à rennes. Les championnes du monde en 2011et finaliste en 2015, ont dominé l’Écosse 2-1, malgré une petite frayeur en fin de rencontre. Malmené durant le match par les japonaises les écossaises se sont réveillé bien trop tard.

Après ce succès les Japonnasses lancent enfin leur mondial 2019 et prennent provisoirement la première place du groupe D, en attendant le match Angleterre – Argentine, dans la soirée.

C’est Iwabuchi qui a ouvert le score à la 23e minute pour les nipponnes. À l’angle gauche de la surface adverse, l’ailière Endo récupère la mauvaise relance de la tête de Corsie et passe latéralement vers Iwabuchi. Aux seize mètres, Iwabuchi ouvre le score d’une belle frappe du droit, sous la barre d’Alexander (1-0,23′). Quinze minutes plus tard les Nipponnes vont doubler la mise grâce à Sugasawa, qui marque avec un plat du droit merveilleux à ras de terre pour prendre la gardienne écossaise, Lee Alexander à contre-pied. Les japonnasses dominatrices, mènent logiquement à la pose 2-0.

Au retour des vestiaires, ce sont les écossaises qui vont se montrer les plus dangereuses et vont sauver l’honneur dans les dernières minutes du match sur un but de Clelland qui réduit l’écart grâce à une mauvaise passe d’Ichise vers l’axe, au sein des vingt-cinq mètres japonais. Lana Clelland récupère et envoie une frappe sensationnelle du pied gauche qui se loge en lucarne droite! La gardiennes nipponnes Yamashita ne pouvait rien faire. Le Japon s’impose 2-1 après le coup de sifflet final de l’arbitre Éthiopienne, Lidya Tafesse Abebe.

Lors de la dernière journée des phases de poule le Japon sera opposé à L’Angleterre pour un choc au stade de Nice et l’Argentine sera face à L’Écosse au parc des princes. Les deux matchs sont prévus pour le 19 juin prochain.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

La N° 8 nippone, Mana Iwabuchi, marque le premier but pour son équipe dans cette
coupe du monde « France 2019 » et est élue « Joueuse du match ».

Compositions de départ

Japon:19Endo J.5Ichise N.8Iwabuchi M.4Kumagai S.17Miura N.7Nakajima E.3Sameshima A.22Shimizu R.9Sugasawa Y.6Sugita H.18Yamashita A. (G)

Écosse : 1Alexander L. (G)23Arnot E.5Beattie J.4Corsie R.22Cuthbert E.11Evans L.7Lauder H.8Little K.13Ross J.2Smith K.9Weir C.

Remplaçantes

Japon: 21Hirao C. (G)1Ikeda S. (G)14Hasegawa Y.11Kobayashi R.12Minami M.16Miyagawa A.23Miyake S.15Momiki Y.10Sakaguchi M.13Takarada S.2Utsugi R.20Yokoyama K.

Écosse :21Fife J. (G)12Lynn S. (G)14Arthur C.20Brown F.19Clelland L.10Crichton L.3Docherty N.18Emslie C.15Howard S.6Love J.16Murray C.17Murray J.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe B : La Chine s’impose logiquement face à l’Afrique du Sud.

Les chinoises se sont imposées ce jeudi 13 juin au parc des princes face à la L’Afrique du sud, relançant ainsi leurs chances dans le mondial. 

Après avoir perdu son premier match dans ce groupe B face à l’Allemagne (1-0), les chinoises se sont misent la tête à l’endroit en battant l’Afrique du Sud lors de leur deuxième match, disputé au parc des princes devant 20.011 spectateurs.

Avec cette victoire 1-0 (grâce à un but de Li Ying – meilleure buteuse de coupe d’Asie 2018) face aux « Banyana Banyana » (surnom de l’équipe nationale d’Afrique du Sud – NDLR), à la 40ème minute, par un magnifique tir du bout du pied, en reprise instantanée d’un non moins magnifique centre venant de sa droite.

Le but du match par Li Ying, par une magnifique reprise instantanée
d’un excellent centre venant de sa droite.

La Chine offre une qualification directe pour les 8e de finale à l’Allemagne. De leur côté les chinoises reviennent à égalité avec l’Espagne à trois points chacune. Les deux équipes se disputeront une « petite finale » pour la qualification en 8e de finale lors de la dernière journée des phases de groupe, dans la poule B, ce Lundi 17 juin, au stade Océanie au Havre.

Les Sud-Africaines, avec deux défaites en deux matchs, sont, elles, en bien mauvaise posture. Seul un exploit face à l’Allemagne lors de la dernière journée pourrait éventuellement leur permettre d’entretenir un mince espoir de poursuivre le mondial.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La chinoise Li Ying élue « joueuse du match » grâce à son magnifique but

Compositions de départ

Afrique du sud: 19Biyana K. ,8Fulutudilu O. ,23Holweni S. C. ,15Jane R. ,11Kgatlana T. ,6Makhabane M., 4Matlou N. ,13Mbane B. ,2Ramalepe L. ,20Swart K. (G) ,5van Wyk J.

Chine: 17Gu Yasha ,2Liu Shanshan ,10Li Ying ,6Peng Han ,20Rui Zhang ,12Shimeng Peng (G) ,11Wang Shanshan ,7Wang Shuang ,13Wang Yan ,5Wu Haiyan ,3Yuping Lin

Remplaçantes

Afrique du sud : 16Dlamini A. (G) ,1Mpuru M. (G) ,7Dhlamini K. ,18Gamede B. ,14Makhubela T. , 10Motlhalo L. ,9Mthandi A., 22Mulaudzi R., 21Ndimeni B., 12Seoposenwe J., 17Smeda L., 3Vilakazi N.

Chine:18Bi Xiaolin (G)  ,1Xu Huan (G), 8 Li Jiayue, 23 Liu Yanqiu, 16 Li Wen, 4Lou Jiahui, 22Luo Guiping, 15Song Duan, 19Tan Ruyin, 21Wei Yao, 9Yang Li, 14Ying Wang

Résumé en images

Coupe du Monde « France 2019 » : La cérémonie d’ouverture en photos.

Une semaine complète, s’est déjà écoulée depuis le début de la coupe du monde de football féminin « France 2019 ».

Parce que le temps passe vite et que les matchs nous ont donné tant d’émotions, déjà, que une semaine parait si loin, nous entamons nos publications d’albums photos souvenirs. Et, pour cela, autant commencer par le commencement.

Alors voici l’album « photos souvenirs » de la Cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde, à laquelle était présent notre photographe partenaire Manu Cahu, dont nous vous offrons les clichés.

Vendredi 7 juin 2019. La 8ème édition officielle de la coupe du monde de football au féminin commence enfin!

Plus de 45 000 spectateurs. Environ 1,4 millions de téléviseurs diffusant le match sur l’ensemble du territoire français. Des dizaines de journalistes et photographes autour du terrain et, parmi eux, Manu Cahu, notre photographe partenaire.

Dans cet album de photos souvenirs de la cérémonie d’ouverture, ce sont ses clichés que nous vous proposons de découvrir, afin de (re)vivre le prélude à ces trente jours d’affilée où le football au féminin prend la première place du paysage sportif, non seulement en France, mais dans de très nombreux pays.

Christian Estevez

Rédacteur en chef de 200% Foot Fem

Coupe du monde France 2019 – Groupe C : L’Australie renverse le Brésil !

Les « Matildas » australiennes ont battu le Brésil dans un match renversant, pour rester dans la compétition après leur défaite lors de la première journée.

Les australiennes n’avaient plus droit à l’erreur après avoir perdu leur premier match face à l’Italie (2-1) dans ce groupe C, et avaient impérativement besoin d’une victoire pour rester dans la compétition.

Opposées au Brésil avec sa star Marta, ce jeudi 13 juin au stade de la Mosson de Montpellier, les australiennes n’ont pas eu la tâche facile. Menée 2-0 L’Australie a pu renverser la situation et s’imposer 3-2. Les « Matildas » se relancent dans ce groupe C avec ce succès, rejoignant leurs adversaires du jour avec trois points, en attendant le match de demain entre La Jamaïque et l’Italie.

La « seleçao » a ouvert le score après 27 minutes de jeu. Kellond-Knight accroche le maillot de Leticia Santos dans la surface, l’arbitre suisse Mme Staubli, n’hésite pas et désigne le point de penalty. Marta se charge de le tirer et le transforme en prenant à contre pied la gardienne australienne Williams(1-0,27′).

Onze minutes après l’ouverture du score les brésiliennes doublent la mise grâce à Cristiane, lancée sur la gauche. Debinha centre du pied gauche vers Cristiane, qui saute plus haut que Catley et envoie une tête décroisée dans le petit filet(2-0,28′).

Puis, quelques secondes avant le coup de sifflet de la mi-temps, les « Matilda »s réduisent l’essart. Depuis l’aile gauche Yallop centre du pied droit, Kerr dévie le ballon vers Foord qui envoie le ballon dans le but, d’un tacle rageur du pied droit.

Score à la pose 2-1 en faveur du Brésil.

En seconde période,l’Australie met la pression sur le Brésil et va égaliser à la 58e minute, but signé de la milieu de terrain Logarzo. Depuis l’aile droite, Chloe Logarzo envoie un centre entre la défense et le but brésilien. Kerr est toute proche de dévier le ballon et gêne Barbara. La gardienne n’apprécie pas bien la trajectoire du centre, qui termine sa course dans son petit filet droit (2-2,58′).

Et le coup du sort va s’acharner sur les brésiliennes, à la 69e minute, où la défenseuse Monica marque contre son camp. Le but est refusé pour Hors-jeu dans un premier temps mais finalement accordé après visionnage de la vidéo l’arbitre suisse considère que Monica remet Kerr en jeu en touchant le ballon. Les australiennes prennent l’avantage pour la première dans le match et vont réussir à garder lcelui-ci jusqu’au coup de sifflet finale.

Score final Australie 3-2 Brésil.

Lors de leur dernier match de phase de groupe dans ce groupe C, prévu ce 18 juin, les australiennes seront face à la Jamaïque au stade des Alpes de Grenoble et les Brésiliennes joueront l’Italie au stade de la Hainaut de Valenciennes.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Classement

1Brésil (F)3 points +2

2Italie (F)3 points +1

3Australie (F)3points +0

4Jamaïque (F)0 points -3

L’australienne Chloe Logarzo, élue « joueuse du match »

Compositions de départ

Australie : 21 Carpenter E. – 7 Catley S. – 9Foord C. – 15Gielnik E. – 8Kellond-Knight E. – 14Kennedy A. – 20Kerr S. – 6Logarzo C. – 10van Egmond E. 1Williams L. (G) – 13Yallop T.

Brésil : 7Andressa – 1Barbara (G) – 11Cristiane – 9Debinha – 8Formiga – 14Kathellen – 10Marta – 21Monica – 13Santos L. – 6Tamires – 5Thaisa

Remplaçantes

Australie: 18Arnold M. (G)12Micah T. (G)23Allen T.11De Vanna L.17Fowler M.19Gorry K.22Harrison A.3Luik A.4Polkinghorne C.16Raso H.5Roestbakken K.2Simon G.

Brésil : 12Aline Villares (G)22Leticia (G)17Andressinha16Beatriz15Camila3Daiane23Geyse18Luana19Ludmila2Poliana20Raquel4Tayla

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe A : Les bleues se rapprochent des 8e de finale !

Après sa démonstration lors de son match d’ouverture (4-0 face à la Corée du sud )l’équipe de France a remporté son deuxième match plus difficilement face à la Norvège ce mercredi au stade de Nice.

Les bleues se sont rapprochées des huitièmes de finale lors de leur deuxième match dans le groupe A de cette coupe du monde après avoir battu la Norvège 2-1, dans un match intense. Après ce second succès les bleues conservent leur place de leader avec six points et mettent un pied en 8e de finale.

La France a été dominatrice dans le jeu, les norvégiennes, elles, ont été dangereuses sur les coups de pied arrêtés. Les deux équipes se neutraliseront jusqu’à la pose 0-0.


Et c’est au retour des vestiaires que la situation va se débloquer en faveur des bleues qui, dès la 46e minute, vont ouvrir le score par Valérie Gauvin. Celle-ci, d’une frappe du gauche, devant le but, servie par Amel Majri, trouve le fond des filets(1-0,46′).

Moins de dix minutes plus tard, c’est la défenseuse française Wendie Renard qui a permis aux Norvégiennes d’égaliser. Sur un centre d’Isabell Herlovsen, elle a poussé le ballon d’un plat du pied et marqué contre son propre camp.

La défense française catastrophée après ce but contre son camp de Wendie Renard
(le premier de toute sa carrière professionnelle)

Et c’est finalement à la 72e minute que les françaises réussissent à reprendre l’avantage grâce à un penalty transformé par Eugénie Le Sommer,après un coup de semelle d’Ingrid Engen sur le genou de Marion Torrent dans la surface.

La France s’impose donc 2-1 face à la Norvège.

Le 17 juin prochain, pour les derniers matchs de phase de poule, la France jouera à Rennes face au Nigeria et la Norvège sera opposée à la Corée du Sud au stade Auguste Delaune de Reims.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L »attaquante française, Valérie Gauvin, élue « joueuse du match »

Compositions de départ

France : 19Bathy G. – 16Bouhaddi S. (G) – 15Bussaglia E. – 11Diani K. – 13Gauvin V. – 6Henry A. – 9Le Sommer E. – 10Majri A. – 3Renard W. – 17Thiney G. – 4Torrent M.

Norvège : 14Engen I. – 10Hansen C. – 17Hegland-Minde K. – 9Herlovsen I. – 1Hjelmseth I. (G ) – 6Mjelde M. – 16Reiten G. – 8Risa V. – 21Saevik K. – 3Thorisdottir M. – 2Wold I.

Remplaçantes

France : 1Durand S. (G)21Peyraud-Magnin P. (G)18Asseyi V.14Bilbault C.20Cascarino D.23Clemaron M.8Geyoro O.7Karchaoui S.12Laurent E.2Perisset E.5Tounkara A.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe B : L’Allemagne s’en sort bien face à L’Espagne.

Dans le choc entre L’Espagne et L’Allemagne dans cette coupe du monde, dans le groupe B, les allemandes ultra-réalistes se sont imposées face à l’Espagne pour leur deuxième match et prennent une très bonne option pour les 8e de finale.

Ce mercredi au stade de la Hainaut de Valenciennes, l’Allemagne et l’Espagne, tous match, deux vainqueurs de leur premier match, s’affrontaient pour la tête du groupe B, Malmenées par l’Espagne durant le match, les allemandes ont été très réalistes en marquant le seul but du match. Une réalisation signé Däbritz. À la 42e minute, pour leur première vraie occasion dans le match, les allemandes ouvrent le score, après une tête d’Alexandra Popp repoussée par Sandra Panos. Marta Torrejon tarde à dégager et Däebritz pousse le ballon au fond des filets d’un tacle glissé (1-0, 42′).

Au retour des vestiaires les espagnoles, qui auraient mérité mieux dans ce match, n’arriveront pas à trouver la faille dans la muraille allemande.Sans briller les allemandes font l’essentiel en s’imposant 1-0 et prennent la tête du groupe B. Avec six points, l’Allemagne est leader du groupe et a un pas en huitièmes de finale.

Lors de son dernier match, ce 17 juin, l’Allemagne sera opposée à l’Afrique du Sud, au stade de la Mosson de Montpellier. L’Espagne jouera contre la Chine au stade Océane au Havre.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L’attaquante allemande, Sara Däbritz, élue j »oueuse du match » pour avoir
marqué le seul but de la rencontre;

Compositions de départ

Allemagne: Schult, Hendrich, Hegering, Oberdorf, Goessling, Huth, Popp, Däbritz, Gwinn, Schweers, Doorsoun.

Espagne: Panos, Paredes, Corredera, Marta, Mariona, Hermoso, Alexia, Virginia, Meseguer, Maria Leon, Nahikari.

Remplaçantes

Allemagne : Benkarth L. (G) Frohms M. (G) Buhl K. Dallmann L. Elsig J. Knaak T. Leupolz M.  Magull L.  Maier L. Schuller L. Simon C.

Espagne: Gallardo D. (G) Quinones M. (G) Andres I. Bonmati A.  Falcon A.  Garcia L.  Guijarro P.  Jimenez C. Losada V. Ouahabi L.  Pereira A. Sampedro A.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe A : Le Nigeria s’offre la Corée du Sud !

Après avoir été battu par la Norvège lors de la première journée, le Nigeria s’est offert un petit exploit face à la Corée du Sud au stade des Alpes à Grenoble.

Le Nigeria, 38e au classement FIFA, bat la Corée du sud, 14e mondial sur le score de 2-0, huit ans après sa première victoire en phase finale de Coupe du Monde, face au Canada (1-0), en Allemagne. Les nigérianes ont remporté leur deuxième match en 16 rencontres, ce mercredi 12 juin, au stade des Alpes de Grenoble.

Le Nigeria se retrouve à égalité de point avec la France et la Norvège en tête du groupe A (trois points chacun), avant le choc de la soirée entre les deux nations européennes.

Dominées dans le jeu, les nigérianes ont ouvert le score grâce à un but contre son camp de Do-Yeon Kim (28e). Le but du break est venu des pieds de l’attaquante du FC Barcelone Asiat Oshoala, à la 75e minute, après un joli travail de la jeune Chidinma Okeke. Okeke qui réalise un magnifique grand pont sur Ji avant de lancer en profondeur vers Oshoala. L’attaquante du FC Barcelone s’impose physiquement avant de dribbler la gardienne Kim sur sa gauche et de conclure dans un angle fermé.

Lors du dernier match des phase de poule prévu ce 17 juin, Le Nigeria sera face à la France au Roazhon park de rennes et la Corée du sud jouera la Norvège au stade Auguste Delaune de Reims.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La star nigériane, Aisat Oshoala, à nouveau sacrée « joueuse du match »

Composition de Départ

Nigeria : Nnadozie – Ebere, Ebi, Ohale, Okeke – Chikwelu, Okobi, Uchendu – Ordega, Oparanozie, Oshoala.

Corée du sud : M J Kim – S G Jang, D Y Kim, B R Hwang, H R Kim – G M Lee, S Y JI, S H Cho, M A Lee, C R Kang – S B Jung.

Remplaçantes

Nigéria : Jonathan A. (G) Ajibade R. Ayinde H. Chukwudi O.lhezuo C. Imo A. Kanu U. Nwabuoku E.  Ogebe A. Okoronkwo A. Oluehi T.

Corée du sud: Jung Bo-Ram (G) Kang Ga-Ae (G) Jeong Yeong-A Kang Yu-Mi  Lee Eun-Mi Lee So-Dam Lee Young-Ju  Lim Seon-Joo  Moon Mi-ra  Shin Dam-Yeong  Son Hwa-Yeon  Yeo Min-Ji

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : Victoire record pour les États-Unis face à la Thaïlande !

Dans le Groupe F, les tenantes du titre de la coupe monde – les américaines – ont fait leur entrée en lice dans cette coupe du monde France 2019, ce mardi 11 juin, en écrasant la modeste équipe thaïlandaise au stade Auguste Delaune à Reims.

Pour l’ouverture de leur coupe du monde dans le groupe F, les championnes du monde en titre ont effectué une véritable démonstration en atomisant 13-0 la Thaïlande, avec notamment un quintuplé (cinq buts) d’Alex Morgan. les américaines ont confirmé leur statut d’ultra favorite pour cette coupe du monde. Avec cette large victoire elles battent le record de la plus large victoire lors d’un match de coupe du monde de football.

Les américaines ont parfaitement entamé leur match en ouvrant le score à la 13e minute grâce à Alex Morgan, qui reprend de la tête un centre de la latérale O’hara et envoie le ballon au fond des filets (1-0,12′). Sept minutes plus tard, c’est Lavelle qui vient doubler la mise pour les États-Unis. Décalée au 30 mètres dans l’axe par Morgan Lavelle accélère et envoie une frappe tendue qui fini dans les filets de Charoenying (2-0,20′). A la 32e minute, c’est l’attaquante Horan qui vient marquer le troisième but sur un coup franc de Heath au 20 mètres. Elle enroule le ballon du gauche, mais la frappe se dirige au second poteau. Mexis dévie involontairement dans l’axe, bien placée Horan tir en force pour marquer. score à la pose 3-0.

Au retour des vestiaires, les américaines reviennent avec la même envie et vont inscrire un quatrième but, après cinq minutes de jeu. Cette fois c’est Mewis, au 20 mètres, qui adresse une frappe puissante et ça se termine dans la lucarne (4-0,50′). Quatre minutes, après c’est Alex Morgan qui vient inscrire son doublé dans ce match. Mewis se charge du coup franc à 35 mètres à droite et du gauche vers le premier poteau où Horan prolonge de la tête vers le second poteau et Morgan qui marque du gauche de près (5-0,52′). À la 55e Mewis marque le sixième but – doublé pour elle dans ce match(6-0,55′). Lavelle, à la 56e minute, vient, elle aussi, inscrire son doublé dans ce match, servie dans l’axe Lavelle frappe à ras de terre. Charoenying se couche mal et le ballon passe entre ses mains (7-0). A la 74e minute, Triplé pour Alex Morgan, trouvée dans l’axe de la surface adverse par Press. L’ancienne joueuse de l’OL enrhume Saengkoon d’un râteau puis frappe à mi-hauteur de manière croisée.

8-0 puis 9-0, 5 minutes après. Et c’est Rapinoe qui ouvre son compteur but dans ce mondial. Elle reçoit une passe au ras le sol de Pugh devant la gardienne et marque tranquillement. 81e minute, Alex Morgan marque le but du 10-0 – quadruplé pour elle. 85E minute, 11-0 pour les américaines sur un but de Pugh. Press lance du gauche Pugh dans la surface. Là, par Press en pleine vitesse, l’Américaine déborde Charoenying puis pousse le ballon au fond du gauche, à côté du montant. A la 87e minute, c’est Alex Morgan qui marque le 12e but, Celui du record et quintuplé pour elle. Morgan marque après un magnifique enchaînement et d’une frappe en pleine lucarne du gauche à 20 mètres dans l’axe (12-0,87′). Et enfin les armoricaines de conclure leur belle soirée avec un treizième but signé de l’attaquante Lloyd qui marque de l’extérieur du pied droit alors qu’elle était dans l’axe de la surface thaïlandaise. C’est sur ce treizième buts que l’arbitre du jour, l’argentine Laura Fortunato, met fin au calvaire des thaïlandaises.

Score final États-Unis 13-0 Thaïlande.

Lors du prochain match ,les États-Unis joueront le Chili au parc des princes et la Thaïlande fera face à la Suède à Nice, le16juin.

Les humbles joueuses thaïlandaises remerciant leurs supporteurs de leur soutien indéfectible.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L’états-unienne Alex Morgan en état de grâce avec ce record de 5 buts en un seul match
durant une phase finale de coupe du monde, et qui lui vaut, bien sûr, le titre de
« joueuse du match ».

Composition de départ

États-Unis : 7Dahlkemper A. 19Dunn C. 8Ertz J.17Heath T.9Horan L.16Lavelle R.3Mewis S.13Morgan A.1Naeher A. (G)5O’Hara K.15Rapinoe M.

Thaïlande : 

20Boothduang W.18Charoenying S. (G)3Chinwong N.7Intamee S.8Nild M.5Phancha A.9Phetwiset W.2Saengkoon K.10Srangthaisong S.21Sungngoen K.12Thongsombut R.

Remplaçantes

États-Unis : 21Franch A. (G)18Harris A. (G)6Brian M.12Davidson T.11Krieger A.10Lloyd C.20Long A.22McDonald J.23Press C.2Pugh M.4Sauerbrunn B.14Sonnett E.

Thaïlande : 1Boonsing W. (G)22Sornpao T. (G)11Chuchuen S.17Dangda T.6Khueanpet P.14Pengngam S.23Philawan P.19Pitsamai S.16Saengchan K.13Srimanee O.4Sritala D.15Waenngoen O.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : La Suède s’impose tranquillement face au Chili.

La Suède a battu tranquillement le Chili pour son entrée en lice dans cette coupe du monde ce mardi 11 juin, au Rohazon Park de Rennes.

Pour sa première coupe du monde de son histoire le Chili à tenu en échec,les expérimentées Scandinaves pendant plus de 80 minutes, malgré la très grosse domination des suédoises, mais qui manquaient de finitions devant les buts. Le match a été marqué par un fort orage, qui à causé l’interruption du match à la 72 minute, alors que les deux équipes étaient à 0-0 – une interruption de plus de 40minutes.

De retour sur le terrain, après que l’orage soit passé, les vice-championnes olympique, ont trouvé la faille dans la défense chilienne, une première fois à la 83e minute, grâce à la meneuse de jeu Asllani qui profite d’un cafouillage dans la défense chilienne et marque d’un enroulé (1-0,83′). Puis, dans les dernières instants du match, c’est Janogy qui, après s’être jouée de la défense chilienne et avoir réussi à pénétrer dans la surface, e décale sur son pied gauche et décoche une frappe croisée sèche qui vient faire trembler les filets d’Endler (2-0,94′).

La très violente pluie de l’orage qui s’est abattu sur Rennes, durant la seconde mi-temps du match, forcé d’être interrompu.

La Suède s’impose 2-0 et prend la tête du groupe F, en attendant le match des stars américaines face à la Thaïlande ce soir à 21h, au stade auguste Delaune de Reims.

Lors du deuxième match, le 16 juin, la Suède sera face à la Thaïlande et les États-Unis joueront contre le Chili.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La meneuse de jeu suédoise, et auteure du premier but du match, Kosovare Aslani,
élue « joueuse du match ».

Composition de départ

Chili : Endler – Galaz, Guerrero, Saez, Toro – Araya, Aedo, Lara –  Zamora, Urrutia, Balmaceda.

Suède : Lindhal – Glas, Fischer, Sembrant, Eriksson – Asllani, Rubensson, Seger – Jakobsson, Blackstenius, Rolfö.

Remplaçantes

Chili: Campos N. (G) Torrero R. (G) Diaz V. Duran E. Grez J. Huenteo Y. Lopez Y.  Pardo D.  Pinilla F.  Rojas M.  Soto C.  Soto R.

Suède : Falk J. (G) Musovic Z. (G)  Andersson J.  Anvegard A.  Bjorn N.  Hurtig L.  Ilestedt A   Janogy M.  Larsson M.  Roddar J.  Schough O.  Zigiotti Olme J.

Résumé du match en images

« Entrées précédentes