Meghan Markle fait un grand discours, en Nouvelle-Zélande, sur le féminisme.

Engagée fortement pour les droits des femmes ,la Duchesse du Sussex a fait un discours engagé, en Nouvelle-Zélande, sur le féminisme, ce dimanche 28 octobre.

Très engagée pour les droits des femmes avant sa rencontre avec son époux, le prince Harry, Meghan souhaite toujours continuer à défendre les droits des femmes maintenant qu’elle est de la famille royale d’Angleterre.

Ce week-end lors de sa tournée avec son mari elle a atterrit en Nouvelle-Zélande et a prononcé un discours puissant et motivant lors de la soirée du 125ème anniversaire du droit de vote des femmes dans le pays. « Les accomplissements des femmes de Nouvelle-Zélande qui ont fait campagne pour leur droit de vote et ont été les première au monde à l’obtenir sont universellement admirées. En me préparant pour cet événement j’ai réfléchi à l’importance de cette réalisation mais également à l’impact plus large que cela symbolise parce que, oui, le suffrage des femmes concerne le féminisme, mais le féminisme est une question d’équité »,s’exprime t-elle.

Elle a aussi affirmé que le droit de vote était bien plus important que le simple fait de mettre un bulletin dans une urne. « Le suffrage ne concerne pas que le droit de vote mais aussi ce qu’il représente : les droits humains basiques et fondamentaux qui permettent de participer aux choix pour votre futur et celui de votre communauté ,l’engagement et la voix que cela vous donne pour faire parti du monde. Bravo la Nouvelle-Zélande pour avoir défendu ce droit il y a 125 ans, pour que les femmes qui méritent toutes d’avoir une voix active et un vote reconnu et pour toutes les personnes pour qui cet effort a ouvert la voie à une stratégie mondiale. Nous vous remercions tous ».

Meghan-9

Meghan Markle, lors de son discours sur le féminisme, sous la présence – en peinture – de la reine Elizabeth II, probablement bien plus bienveillante que l’originale, avec cet acte contre l’étiquette de la couronne d’Angleterre.

Meghan Markle à conclu son discours avec la phrase de Kate Sheppard d’il y a plus d’un siècle « tout ce qui sépare que ce soit la race la classe sociale les croyances le sexe est humain et doit être surmonté ».

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s