LES FEMMES PLUS ACCROS AU CANNABIS QUE LES HOMMES ?

Selon une étude dont les résultats ont été annoncés par le Conseil National de la Recherche d’Italie, les femmes auraient plus de risque de devenir rapidement accro au cannabis.

Les femmes seraient plus sensibles d’être accro au cannabis que les hommes, selon une étude italienne et les hormones féminines y seraient pour quelque chose.

femmes-cannabis

Les cause?

L’œstrogène, l’hormone sexuelle féminine car les femmes sont biologiquement plus sensibles que les hommes aux effets de la drogue qu’est la dopamine, qui arrive dans le cerveau en créant du plaisir auquel les femmes sont très sensibles. « le cannabis est la drogue illicite la plus consommée au monde », affirme l’auteur de l’étude la Dre Liana Fattore.

cosa-significa-sognare-di-fumare-4

Mais le cannabis a aussi des points positifs !

Depuis quelques temps le cannabis a commencé à être autorisé dans quelques pays car le cannabis a aussi des vertus, admettent les hommes de raisons, avec la guérison de certaines maladies grâce au cannabis. Certains gouvernement ont donc acceptés l’utilisation du cannabis a des fins médicinales… ou plus, ailleurs.

4476489

Savoir fumer et ne pas tomber dans la dépendance du cannabis.

« des études sur les animaux suggèrent que les mécanismes endogènes (c’est a dire produit par le corps lui même, comme l’œstrogène.) sont à l’origine de la sensibilité face au cannabinoïdes. Chez les rats, l’hormone féminine baptisée oestradiol impacte sur le contrôle des mouvements, le comportement social et la filtration de l’information sensorielle dans le cerveau – des aspects concernés par la consommation de drogue en modulant le système endocannabinoïde. « En retour, ce système influence la production d’oestradiol », déclare la Dre Liana Fattore.

Les-femmes-sont-plus-sensibles-au-cannabis_width1024

A savoir, tout de même, que seulement 10% des consommateurs de cannabis deviennent accros à cette drogue, et surtout ceux ayant commencé à fumer dans leur jeunesse.

une-femme-fumant-du-cannabis-le-20-avril-2017-devant-le-parlement-a-ottawa

Kevin Negalo

image

La docteure Liana Fattore, qui a réalisé cette étude

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s