INDE : Un « mur de femmes » de 630 km de long « contre le patriarcat »!

Ce 1er janvier, une « chaîne humaine » de 630 km de long composée par 5 millions de femmes s’est formé dans l’Etat du Kerala (Inde), à l’initiative du gouvernement local.

La raison de ce rassemblement massif ? Manifester contre le patriarcat, en réaction au refus, de la part des hindous traditionalistes de laisser accès aux femmes, au temple « Sabarimala », malgré une décision de justice.

En octobre 2018, une décision de justice de la cour surpême indienne à remué toute l’Inde, car touchant à la tradition religieuse plusieurs fois millénaire qui est d’interdire l’accès du temple « Sabarimala », situé au sommet d’une colline à 1260 m, dans l’enceinte du Parc national de Periyar, dans les Ghats occidentaux qui surplombe le district de Pathanamthitta, au Kerala (pointe Sud de l’Inde), en révoquant cet interdit qui touche toute personne de sexe féminin – de 10 à 50 ans (tranche d’âge des menstruations, qui donne un statut « d’impures » dans l’hindouisme) – d’accéder à ce temple dont le pèlerinage qui s’y déroule chaque année est le plus grand au monde, avec plus de 100 millions de pèlerins.

SabarimalaRush2010

Le temple Sabarimala (au fond, à gauche sur la photo) est le plus haut lieu de pèlerinage au monde avec plus de 100 millions de pèlerins chaque année.

Du fait du refus des traditionalistes d’obéir à l’ordonnance de la loi du pays, les autorités gouvernementales du Kerala ont organisé une manifestation contre le patriarcat, d’une ampleur, comme seuls des pays tels que l’Inde et ses plus de 1, 353 milliards d’habitants recensés en 2018 peut être puisque ce ne sont pas moins de 5 millions de femmes, de tous âges et toutes castes, qui ont formé une sorte de « chaîne humaine » – un véritable mur humain, plus précisément – au travers tout le Kerala, d’une longueur totale de 630 km !

femmes-inde-mur-manifestation

5 millions de femmes hindoues et/ou indiennes pour faire barrage au patriarcat!

Même si cette démonstration de détermination à éradiquer le patriarcat, la misogynie, qui se cache derrière le le concept du « sacré » pour imposer sa volonté, a été suivie, ce mercredi 2 janvier, par une immense manifestation des traditionalistes hindous et la réussite à faire échouer la tentative de deux femmes à accéder au temple, obligées de faire demi tour malgré la protection policière, il est bon de voir un (R)éveil des femmes hindoues et indiennes qui donne de l’espoir dans ce pays, et face au traditionalisme religieux hindou qui, à l’instar, particulièrement de l’islam, est purement patriarcal, reléguant la gent féminine au rang de sous-individus, d’être n’était sur terre que pour s’occuper des tâches domestiques et d’objet de satisfaction sexuelle masculine – autrement dit « d’esclaves légitime ».

1603811-medias-partisans-initiative-affirment-centaines

Une chaîne humaine de 630 km, uniquement composée de femmes!

Il ne reste plus qu’à souhaiter que, allant jusqu’au bout de la destruction de leurs chaînes d’esclaves, ces femmes finissent par, réellement, s’affranchir, en jetant aux orties le pire des esclavages de toute l’humanité qu’est la croyance elle-même !

Christian Estevez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s