Sorties littéraires du 14 au 20 janvier 2019 : Notre sélection.

En cette troisième semaine de l’année 2019, ce sont 95 ouvrages que nous avons recensé au total des principaux éditeurs français (et de quelques uns moins importants mais dont l’ouvrage justifiait sa place dans notre sélection), pour ce qui est des sorties littéraires du lundi 14 au dimanche 20 janvier 2019.

Parmi tous les ouvrages sortant en cette semaine 3 de 2019, une très (trop?) grande propension de « livres de genres », ce qui se ressent aussi dans la sélection de FemmeS du Monde magazine, par une présence un peu plus prononcée que les semaines précédentes.

Mercredi 16 janvier

  • « La Goulue : Reine du Moulin Rouge » – Maryline Martin (France) :

Résumé

À seize ans, la future reine du cancan est blanchisseuse. Mais le soir, Louise Weber « emprunte » les robes des clientes pour courir à l’Élysée Montmartre. Celle que l’on va surnommer La Goulue se fait rapidement remarquer par sa gouaille et son appétit de vivre. Au Moulin Rouge, elle bouscule les codes en arrivant avec un bouc en laisse, détournant ainsi l’interdiction faite aux femmes d’entrer dans un lieu public sans être accompagnées par un mâle ! Immortalisée par Toulouse-Lautrec et Renoir, elle va également s’imposer dans le milieu mondain et côtoyer les plus grandes personnalités de son temps – le prince de Galles, le shah de Perse, le baron de Rothschild, le marquis de Biron…-avant de tomber en disgrâce.

Pour mener à bien cette biographie, Maryline Martin s’est plongée dans le journal intime de la danseuse, conservé au Moulin Rouge. Elle a également consulté les archives de la société des amis du Vieux Montmartre, le service de la mémoire et des affaires culturelles de la préfecture de Police et les divers documents des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris. À partir de ses recherches, elle a pu dessiner le portrait tendre et intimiste d’une figure incontournable de la Butte Montmartre : une femme libre, fantasque, généreuse et attachante.

Éditeur : Les éditions du rocher – Prix : 17,90€

  • « Hors de soi » – Sasha Marianna Salzmann (Allemagne), Traduit de l’allemand par Claire de Oliveira :

Résumé

Alissa part à la recherche d’Anton, son frère jumeau disparu. Comme seul indice, une carte postale envoyée d’Istanbul. Elle a déjà abandonné ses études de mathématiques pour se consacrer à la boxe, et rien ne la retient plus à Berlin. Elle débute son enquête dans les lieux interlopes de la métropole turque, se cherchant elle-même autant que ce frère avec qui elle a grandi dans un minuscule appartement à Moscou, juste après la chute du régime soviétique.

Si la famille a réussi à émigrer en Allemagne, son périple avait commencé dans les années 1920 à Odessa, avant de les conduire à Czernowicz, Volgograd, puis Moscou. Les histoires d’amour, de rencontres fortuites ou de mariages arrangés traversent quatre générations d’une famille marquée par la guerre et l’antisémitisme, mais aussi l’alcool et la violence – un héritage complexe et des questions laissées sans réponse pour Alissa, hantée par l’absence de ce frère mal aimé. C’est donc dans une ville tentaculaire secouée par une violence politique inédite – les événements de la place Taksim – qu’Alissa se plonge dans le passé familial tout en s’interrogeant sur la femme qu’elle est, sur la culture qu’elle porte en héritage et sur les contours d’un avenir encore incertain.

Éditeur : En lettres d’encre – Prix : 15,99€

  • « La vie rêvée de Margaret » – Katherine Center (USA) :

Résumé

Attention, un rêve peut en cacher un autre…

Margaret est sur le point d’entamer le brillant avenir pour lequel elle s’est donné tant de mal : un job de rêve, un fiancé qu’elle adore, et la promesse d’une vie parfaite. Puis soudain, son rêve s’effondre. Hospitalisée, Margaret doit affronter l’impensable et se faire une raison : rien ne sera plus jamais pareil.

Face à l’adversité, Margaret découvre que la vie n’a pas dit son dernier mot. Parfois, la dernière chose qu’on souhaite est précisément celle dont on a besoin. Parfois, on espère que quelqu’un sera là pour nous rattraper avant la chute. Et parfois, on trouve l’amour là où on l’attend le moins.

Éditeur : Milady – Prix : 6,30€

  • « Entre les lignes » – Michelle Adams (Royaume Uni) :

Résumé

Vous êtes à l’hôpital et vous ne vous souvenez de rien. À qui pouvez-vous faire confiance ?

Fascinant, bourré de suspense et de retournements, ce thriller psychologique vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page. Fans de Sisters de Michelle Adams et du Couple d’à côté de Shari Lapena, ce livre est pour vous !

Quand Chloé Daniels ouvre les yeux, elle n’a aucun souvenir des événements qui l’ont conduite à l’hôpital. Complètement amnésique, elle ne reconnaît personne autour d’elle – ni sa famille ni son reflet dans le miroir. Elle a tout oublié, même son prénom.

De retour à la maison, ses parents lui racontent peu à peu sa vie d’avant : avocate, elle était séparée d’un mari violent et mère d’un enfant… Un enfant mort, par sa faute, dans l’accident de voiture dont elle a réchappé.

Pour calmer ses angoisses, Chloé peut compter sur son père, psychiatre, et sur un de ses collègues. Mais les séances d’hypnose virent au cauchemar. Quel rôle a-t-elle vraiment joué dans l’accident ? Qui est cet homme qui la menace constamment ?

Prisonnière d’une mémoire défaillante, complètement dépendante, Chloé veut comprendre pourquoi on lui ment.

Éditeur : Milady « Suspens » – Prix : 19,50€

Jeudi 17 janvier :

  • « Après Constantinople » – SOPHIE VAN DER LINDEN (France) :

Résumé

«Le soir venu, le peintre était toujours absorbé par son art retrouvé lorsqu’il sentit une présence silencieuse à l’entrée de la chambre. Dans la lumière déclinante, il distinguait mal la silhouette qui se tenait sur le seuil de l’étroit vestibule. Il perçut pourtant de lourds vêtements, le reflet de broderies de fils d’or et comprit aussitôt qu’il n’avait pas affaire à une servante. » n’avait pas affaire à une servante.» 

Au début du XIXe siècle, un peintre parisien s’égare dans les confins balkaniques de l’Empire ottoman. Il se retrouve prisonnier d’un domaine retranché dans les montagnes et de sa singulière intendante, avec laquelle il noue des conversations qui bouleversent ses certitudes tout en nourrissant ses fantasmes. Dans ce conte à l’action tendue, sensuel et poétique, Sophie Van der Linden joue avec l’esthétique orientaliste pour interroger l’art et la représentation, la place des femmes, notre relation à l’Orient..

Éditeur : Gallimard – Prix : 15€

  • « Mon ombre assassine » – Estelle Tharreau (France) :

Résumé

En attendant son jugement, du fond de sa cellule, Nadège Solignac, une institutrice aimée et estimée, livre sa confession. Celle d’une enfant ignorée, seule avec ses peurs. Celle d’une femme manipulatrice et cynique. Celle d’une tueuse en série froide et méthodique. Un être polymorphe. Un visage que vous croisez chaque jour sans le voir. Une ombre. Une ombre assassine.

Éditeur : Le tourbillon des mots – Prix : 9,99€

  • « Le magicien » – Magdalena Parys (Pologne) :

Résumé

En 2011, le cadavre mutilé d’un employé de la Stasi est découvert dans un immeuble abandonné de Berlin. Le commissaire de police Kowalski, rapidement écarté de l’enquête par les services secrets, décide de continuer ses recherches, même si elles risquent d’emporter un puissant homme politique. Prix de littérature de l’Union européenne source : lalibrairie.com

Éditeur : Aguilio – Prix : 23€

  • « Nos éclats de miroir » – Florence Hinckel (France) :

Résumé

Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours. Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, ma chère Anne Frank. Tu es mon écrivaine préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais te raconter ce qui m’interroge, me fait rire ou me bouleverse. Toutes ces choses que je n’oserais jamais dire à voix haute : le voile devant les yeux de ma mère ; ma meilleure et parfois cruelle amie Bérénice ; ma grande soeur, si forte et déterminée ; Dimitri, mon amour d’enfance perdu de vue ; la complexité du monde. Mais aussi mon reflet, si mouvant qu’il m’échappe… ou parfois se brise.

Je vais te parler de nos éclats de miroirs.

Les tiens, les miens, les leurs.

Éditeur : Nathan « jeunesse » – Prix : 14,95€

  • « L’étranger dans la maison » – Shari Lapena (Canada) :

Résumé

 » Comment te sens-tu ?  » Elle voudrait répondre  » terrifiée « . À la place, elle dit, avec un faible sourire :  » Heureuse d’être à la maison. « 

Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d’avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s’est volatilisée. Alors qu’il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d’un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d’ordinaire jamais les pieds. À son réveil à l’hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d’amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu’un s’introduit en leur absence dans la maison…

Éditeur : Presses de la cité – Prix : 19,90€

Dimanche 20 janvier

  • « Cent voyages » – Saïdeh Pakravan (Iran/France/USA) :

Résumé

Entre échecs amoureux et mésententes familiales, jusqu’à la perte absolue, Garance mène une quête, une vie d’éphémères et de fragments.

« Je tourne les pages du passé une à une. Chaque souvenir s’étire en une toile diaphane qui très vite s’effiloche et ne correspond plus à rien. J’évite d’autoriser une senteur ou une nuance rosée dans le ciel de ce début d’été à me projeter vers une disposition semblable, à évoquer le moment où j’ai déjà vu la même teinte, un arbre de la même forme, senti le même parfum d’épices. Je change la station radio qui joue la nostalgie avec trop d’insistance. Je me défais des endroits, je me défais des sentiments qui m’ont habitée quand j’étais autre, plus jeune, plus timorée. Je tourne les pages. Et pourtant, ce livre, je l’ai lu. D’une certaine manière même, je l’ai écrit, en partie consciemment. Il se rappelle souvent à moi. »

Éditeur : Belfont – Prix : 17€

Christian Estevez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s