Au départ du marathon de Paris en talons de 7,5 cm !

Ce dimanche 14 avril a lieu le célèbre marathon de Paris. Parmi les centaines de personnes qui prendront le départ de cette course, une femme courra les 42,195 km du parcours…en chaussures à talons de 7,5 cm !

Elle s’appelle Christelle Doyhambehere, originaire de Pau mais vivant dans le Béarn, cette aide-soignante de 35 ans prendra le départ, ce matin, à 8h09, du 43ème marathon de Paris, qui aura lieu sur l’avenue des Champs Elysées, ce dimanche 14 avril, avec, aux pieds, des talons de 7,5 centimètres !

Le but avoué de cette femme est de rentrer dans le « Guinness Book » des records en battant le record du monde de vitesse parcouru lors d’un marathon, établi en 2017 par l’étasunienne Irene Sewell lors du marathon de Chattanooga (Tennessee, USA), avec des talons de 7 centimètres, en 7h29mn.

3cca9a535eb4c52f063f67ec9e568813

Irène Sewell, tenante du record de marathon en talons hauts, lors de l’établissement de son record, au marathon de Chattanooga (Tennessee, USA), en 2017.

Pour mettre toutes les chances de son côté, Christelle s’est entraîné pendant un an, tous les soirs – et de nuit, afin de ne pas être remarquée -, tantôt en chaussures à talons de 9 centimètres (volontairement 1,5 cm plus hauts que ceux pour courir le marathon afin de se sentir facilité par la hauteur moindre des « talons de course »), tantôt en chaussures de sport. De plus, elle a choisi des chaussures à talons hauts de salsa « Parce qu’elle soit les plus résistantes », a t’elle déclaré.

Heureusement, la course de cette drôle de marathonienne évitera le ridicule, l’absurde et la futilité complète d’une telle tentative pour quelques lignes dans le « Guinness Book » (ce qui, afin de prouver sa présence et la réalité de sa tentative, lui vaudra d’être filmée et régulièrement montrée à l’écran, durant la retransmission de l’épreuve – ce qui offre une belle médiatisation, à l’ère du « tout pour le buzz »). En effet, aide-soignante, Christelle Doyhambehere à créé une cagnotte qu’elle a appelé « Un marathon pour Koala », du nom de l’association dont le but est de favoriser le bien-être des enfants malades en milieu hospitalier, et qui recevra la totalité des dons récoltés.

Alors, ne serait-ce que pour la cause qu’elle mettra en avant, nous souhaitons à Christelle Doyhambehere de gagner son « Paris ».

Christian Estevez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s