Emma Watson crée un numéro gratuit pour les femmes victimes de harcèlement au travail.

Très engagée pour la cause des femmes, Emma Watson vient de lancer un numéro pensé pour celles qui souffrent de harcèlement sexuel sur leur lieu de travail.

Il y a bien longtemps qu’Emma Watson n’est plus seulement la petite Hermione de “Harry Potter”. La jeune femme de 29 ans est devenue une activiste reconnue qui défend les droits des femmes dans le monde. Après avoir été désignée comme ambassadrice de “UN Women”, (l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes), l’actrice continue son combat en créant, ce lundi 5 Août 2019, un numéro de téléphone d’aide pour les femmes victimes de harcèlement au bureau. Un service gratuit, qui a pu voir le jour grâce au soutien financier de l’actrice de 29 ans elle-même, mais aussi de plusieurs membres du mouvement Time’s Up UK, dont elle est une fervente activiste, rapporte « The Guardian ».

Une très bonne  initiative pour le Royaume-Uni, où une femme sur deux affirme avoir déjà été victime de harcèlement sexuel, selon une étude menée par l’organisation de syndicats « Trade Union Congress ». Alors qu’en France une femme sur cinq à déjà été victime d’harcèlement au cours de sa vie professionnelle. Un chiffre affolant pour Emma Watson, qui a le sentiment « que les gens commencent à réaliser l’ampleur de ce problème ». « J’ai espoir qu’avec des normes mondiales comme celles du récent traité de l’Organisation internationale du Travail sur le harcèlement au travail, nous allons entrer dans une nouvelle ère de prévention et de responsabilisation au Royaume-Uni. », a-t-elle déclaré.

 

Emma-Watson-son-discours-enthousiaste-pour-plus-d-egalite-dans-les-facs

Emma Watson lors de l’une de ses allocutions pour « UN Women », l’une des entités de l’ONU.

 

Pour la responsable juridique de « Rights of Women », Deeba Syed, le harcèlement au travail reste encore un problème caché et ce numéro vise justement à encourager les femmes à « faire valoir leurs droits sur le lieu de travail ». « En conseillant les femmes sur les options légales et en leur offrant une meilleure compréhension des lois sur l’égalité et contre la discrimination, nous serons capables de les aider à faire des choix plus informés sur les étapes suivantes, notamment comment naviguer dans le système judiciaire en toute confiance », a-t-elle confié au « Guardian ».

Cette « hotline », pour l’instant accessible en Angleterre et au Pays de Galles, en composant le 020 7490 0152, est gérée par « Rosa », organisation caritative qui œuvre pour le bien-être des femmes et filles britanniques.

En appelant, les victimes pourront ainsi être écoutées, mais aussi conseillées sur les différentes démarches à suivre par des membres de l’association « Rights of Woman ».

 

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s