TURQUIE : Un mémorial commémore les 440 femmes tuées par leur mari en 2018.

A Istanbul (Turquie), un artiste commémore les 440 femmes tuées par leur propre mari l’année dernière en leur créant un mémorial.

Dans le monde l’inégalité entre les personnes n’apporte que le chagrin. Tel est le cas des violences conjugales, un problème grave, mais souvent inexprimé dans le monde entier.

Un artiste en Turquie a trouvé cela tellement déchirant et important qu’il a réussi à trouver un moyen de rendre hommage à celles qui ont été victimes de cette terrible violence.

Avec son installation monumentale, l’artiste turc Vahit Tuna a voulu attirer l’attention sur l’augmentation du nombre de meurtres de femmes par leur conjoint dans son pays.

440 paires d’escarpins noirs alignés sur les façades de deux immeubles d’Istanbul : c’est l’œuvre monumentale de l’artiste turc Vahit Tuna pour dénoncer l’augmentation de ces meurtres domestiques, en Turquie. 440 paires d’escarpins pour représenter les 440 femmes mortes sous les coups de leur conjoint en 2018.

Comme en France, le nombre de meurtres de femmes par leur coonjoint augmente depuis plusieurs années en Turquie . La plateforme « We Will Stop Femicide » y comptabilisait 409 décès en 2017, un chiffre qui est monté à 440 en 2018. Des drames qui touchent régulièrement la presse et l’opinion publique sans pour autant que les mesures adéquates ne soient prises.

Pour la mémoire des victimes, l’artiste et graphiste turc Vahit Tuna a choisi d’exposer son œuvre de telle manière qu’elle ne puisse être ignorée du public, a-t-il expliqué aux médias turcs. « Voici le projet Yanköşe. Chaque année, un artiste utilise ces deux murs pour exposer ses œuvres. Et cette fois, j’ai voulu moi aussi exposer une œuvre ici. C’est un projet d’installation composé de chaussures. Il y a 440 paires de chaussures ici. Ces 440 paires de chaussures de femmes sont égales au nombre de femmes tuées en 2018 en Turquie. Nous voulions que tous ceux qui passent ici voient. C’est pourquoi nous n’avons pas voulu faire cette exposition dans un espace clos ».

440-paires-chaussures-turquie-pour-femmes-tuees-par-hommes-004

Le mémorial aux 440 femmes tuées par leur conjoint, en 2018, est un double mur d’immeuble sur lequel sont posés 440 paires d’escarpins.

On se rappel au mois d’août dernier, la terrible histoire d’Emine Bulut, égorgée par son ex-mari alors qu’ils discutaient de la garde de leur fille sur la terrasse d’un café. Une mort violente dont la vidéo avait abondamment circulé sur les réseaux sociaux (lire « brèves/actualités » dans le numéro de septembre de « FemmeS du Monde magazine » – NDLR).

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s