Le « STRASS » (syndicat du travail sexuel) rejoint les islamistes dans la violence faites aux femmes musulmanes en appelant à la participation à la manifestation du 10 novembre !

Ce vendredi 8 novembre 2019, à 11h37, le « STRASS , syndicat défendant les travailleuses et travailleurs du sexe, a, officiellement appelé à participer à la manifestation islamiste trompeusement nommée « Manifestation contre l’islamophobie », qui aura lieu ce dimanche 10 novembre 2019 à Paris.

Il était 11h37, ce vendredi 8 novembre 2019, lorsque, connecté à notre profil personnel « Facebook », ledit réseau nous signalait une nouvelle publication mise en ligne par le « STRASS » (syndicat du travail sexuel), sur sa page propre page « Facebook », que nous suivons depuis cinq ans, du fait de notre engagement personnel à défendre les droits des prostitué(e)s et de toutes les violences qui leur sont faites (dont la prohibition de la prostitution en France).

Nous n’attendions donc pas un instant de plus pour nous rendre (à nouveau – car nous nous y étions connecté, peu avant, pour y lire une information sur le meurtre d’une « escorte » à Lyon et dont nous avions pris la décision d’écrire un article) sur la page du « STRASS », afin de lire cette nouvelle publication qui, en règle générale, maintien notre soutien à ce syndicat.

Mais, au lieu de voir une publication dénonçant la violence de la société et des « institutions moralisantes », envers un(e) prostitué(e), quel ne fut pas notre surprise de constater qu’il s’agissait d’un appel OFFICIEL, de la part de ce syndicat, à rejoindre la manifestation honteusement appelée « Manifestation contre l’islamophobie », orchestrée par les islamistes qui, pour créer une loi interdisant le blasphème contre leur vision de l’islam et, ainsi, empêchant de remettre en cause, d’interroger tout ce qu’il y a de plus inégalitaire, sexiste, obscurantisme dans l’islam, et, particulièrement, à l’heure actuelle, L’OBLIGATION pour toutes les femmes de se voiler (en commençant par celles nées dans des familles et/ou société de culture musulmane), reconnaissant, ainsi, une sois-disant infériorité par nature, de celles-ci vis à vis des hommes (et particulièrement, des hommes musulmans) et le fait que, même une simple mèche de cheveux laissée visible par une femme est un signe d’ « impudeur », la femme n’étant, c’est bien connu, qu’un sexe sur patte dont la simple visibilité de la plus extrême partie du corps (quand bien même il ne s’agisse que d’un poignet ou d’une cheville) est une incitation au sexe et qu’aucun homme n’ai a maîtriser sa libido, ayant, de ce fait, parfaitement le droit de se satisfaire sexuellement avec une femme ainsi « impudiquement dévêtue », y compris par le viol, comme le justifient les islamistes qui seront présents à cette manifestation, mascarade de lutte contre une quelconque forme de racisme.

Le « STRASS », qui se bat contre les moralistes, qui se bat pour le droit de se prostituer, qui va même (par dérive de sa cause, il est vrai, puisque ce syndicat est sensé se battre pour les droits des personnes travailleuses et travailleurs sexuels, mais démultiplie ses soutiens « de tous genre »), jusqu’à soutenir les « transgenres » dans leur réclamation à un « droit à la PMA », appelant à rejoindre ceux qui voilent et violent les femmes, tuent les homosexuels et les « transgenres » ? Nous ne pouvions le constater sans être consterné, mais également, sans pouvoir leur indiquer à quel point ce soutient est même « contre nature », de part l’essence même de ces mouvements respectifs.

Nous avons donc posté un premier commentaire à cette publication pour y exprimer tout ce que nous venons d’écrire, dans ce présent article, ci-dessus. Puis, recevant une nouvelle notification sur la mise en ligne, cette fois, du magazine « Marianne », traitant des insultes, menaces de mort, etc… que subissent les femmes, musulmanes pratiquantes, ayant participé à la tribune contre le port du voile, nous sommes allé « chercher » la publication en question pour la déposer dans un nouveau commentaire de l’appel à la participation à la manifestation de dimanche, sur la page du « STRASS », y ajoutant, en préambule, une question à l’intention des dirigeants du syndicat, sur le fait de savoir si celui-ci comptait, également, condamner l’islamophobie subie par ces femmes-là (puisqu’elles sont musulmanes pratiquantes), où si le « STRASS » les considérait, elles aussi, comme des islamophobes.

Après cela – et avant de reprendre le fil de nos notifications « facebookiennes » -, nous avons eu l’idée de faire un copier/coller de notre premier commentaire, afin d’en reprendre « la base » pour la rédaction d’un article informant sur le fait que le syndicat des travailleuses et travailleurs du sexe venait, comme tant d’esprits faibles de gauche et extrême gauche, de tomber dans le piège de l’intersectionnalité…et donc du racisme par relativisme culturel, né de l’ethnocentrisme occidental (le principe du fameux « bon sauvage »). Et que cette idée fut bonne !

En effet, quelques minutes après avoir quitté la page « Facebook » du « STRASS », nous recevions une nouvelle notification du réseau social nous indiquant « Le STRASS a également répondu à sa propre publication ». Comprenant que le commentaire de la part du « STRASS » était à notre intention, nous sommes allé lire ledit commentaire immédiatement.

« Les commentaires islamophobes sous ce post ne sont pas les bienvenus ». Voilà ce que nous rétorquait le « STRASS », nous permettant de constater, par la même occasion, que nos commentaires avaient été supprimés par le/la/les administrateurs de la page du syndicat, car considérés comme « islamophobes »… !!

Sans titre1

Donc, dénoncer le discours ultra misogyne des islamistes par, entre autres, leur ordre donné aux femmes de se voiler, ainsi que de rappeler ce que ces mêmes islamistes, en Arabie Saoudite, en Iran, au Pakistan (pour ne citer que quelques pays), faisaient subir aux homosexuels et aux « transgenres » est devenu, pour le « STRASS », de l’islamophobie ?! Aucune remise en question de son positionnement après ce rappel de notre part, mettant en exergue la contradiction de ce soutien aux islamistes et des combats que même ce syndicat pour le droit à se prostituer, le droit de faire faire ce que l’on veut de son propre corps, sans accepter la moindre notion de « pudeur », le droit à vivre une sexualité qui est tout à l’opposée de celle ordonnée par les « religions du livre » ?

Nos commentaires ayant été supprimés pour « islamophobie », par le « STRASS », mais, comme nous l’avons indiqué, le premier commentaire ayant été conservé sur un fichier texte, nous vous présentons, ci-après, l’intégralité de notre commentaire (auquel, par souci d’honnêteté et d’authenticité, nous n’avons même laissé les lamentables fautes de français que sont les notre, du fait de l’empressement – et la colère – que nous avions eu à répondre.

« Donc, pour vous, le fait que des femmes soient obligées de se voiler, au nom de la « pudeur », car, dans le cas contraire, elles méritent d’être violées (selon ceux qui le leur ordonne), faisant d’elles des « objets sexuels sur pattes », et le fait qu’elle soit, environ 30% en France, vaut comme attaque de TOUTES les femmes musulmanes, non seulement de France, mais, du coup, également de tout le monde arabo-musulman, ce qui inclue l’Arabie Saoudite, l’Iran, le Pakistan, etc…pays où elles sont OBLIGÉES de se voiler, au nom d’une infériorité de fait vis à vis de l’homme (qui n’est même pas dans un seul verset du coran), et que, celles qui refusent le voiles dans les pays où, bizarrement, la question du « libre choix » du non port de se voile n’existe même pas, se retrouvant en prison, condamnées à des années de prisons, de coups de fouet, subissant la torture, etc… c’est normal et le critiquer c’est verser dans l’islamophobie?
Le STRASS qui fait dans intersectionnalité, justifiant le REEL FÉMINICIDE pratiqué par des FANATIQUES….Je ne pensais pas que cela puisse arriver un jour et j’en suis profondément dépité.
P.S.: défendre cette vision ultra machiste et dégradante de la femme ordonnée par des hommes qui, dans le même temps, condamnent à mort les homosexuels, transgenres, c’est tout ce qu’il y a de plus contradictoire de la part du STRASS!!!
Ah, quelle tristesse que cette dégénérescence mentale occidentale, qui couplée à son ultra ethnocentriste, le fait pratiquer le relativisme culturel, alors qu’il ne supporterait pas cela dans les pays occidentaux de tradition chrétienne!!

Et, pour rappel, ceux et celles qui, parmi les musulmans, affirment que refuser le voile (au nom de l’égalité entre les femmes et les hommes), sont les mêmes qui ont commandité, commis, soutenu et se sont réjouit de TOUS les attentats islamistes!
Vous participez à tuer Charlie, les victimes du Bataclan, celle de Nice, et toutes les autres, une nouvelle fois.
Des gens qui font cela, ça porte un nom : COLLABOS!! »

Le nouveau positionnement du « STRASS » nous donne, hélas, une nouvelle preuve que « progressisme de gauche » rime bien avec « perte de l’usage de la Raison et même du simple bon sens ». Cela est même d’autan plus démontrable que, comme nous le montrons dans la capture d’écran que nous vous présentant ci-dessous, même un collectif « queer » (« collectif rainbow cité »), dont le titre du premier album photos de la page « Facebook » visible sur la page est « Make Marseille queer again », et que ce collectif, toujours sur sa page « Facebook », affirme « lutter contre la stigamtisation et l’oppresion envers les  LGBTQI+ en s’attaquant aux normes social et A L’ODRE MORAL » – c’est nous qui soulignons).

Sans titre3

Lorsque, même un collectif « queer », comme « Collectif rainbow cité clique « j’adore » à l’appel à manifester AVEC les islamistes…

De quoi, avec de tels contresens dans la « pensée » de ces mouvements, se dire que le combat contre l’islamisme..;et donc CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES est déjà bel et bien perdu.

Christian Estevez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s