Un photographe offre une séance gratuite à une fillette privée de photo de classe à cause de la couleur de ses cheveux.

Marian Scott, fillette de 8 ans, a été privée de photo de classe car elle avait des tresses rouges. Touché par son histoire, un photographe a gentiment proposé à la fillette de la prendre en photo gratuitement.

Une fillette de 8 ans a été interdite de photo à l’école, dans le Michigan (USA) parce que ses cheveux étaient rouges. Au mois d’octobre, Marian Scott, 8 ans, se rend dans son école, la « Paragon Charter Academy », à Jackson.

C’est le jour des photos de classe et la petite fille est impatiente, cheveux rouges sur la tête. Dans la matinée, sa maman LaToya Scott reçoit un appel de sa fille : « Marian m’a appelée au bureau car l’école a refusé de la prendre en photo à cause de la couleur de ses cheveux », explique la maman dans un post sur le réseau social Facebook. « L’école a expliqué qu’elle pourrait prendre d’autres photos au mois de novembre. Non merci, nous allons prendre notre argent et faire des photos nous-mêmes. »

La mère de la fillette accuse l’école de racisme : « C’est l’une de leurs règles qui existe seulement pour les noirs. C’est sa dernière année dans cette école, je peux vous le promettre. J’aimerais bien qu’ils touchent ses cheveux ou même qu’ils l’obligent à les enlever pour voir », ajoute telle.

Pour se défendre face à cette affaire, l’école a expliqué que selon son règlement, la couleur des cheveux doit être naturelle pour être prise en photo. L’école prévient également qu’un message vocal expliquant le code vestimentaire avait été envoyé avant le jour de la photo. Mais le père de Marian, Doug Scott, affirme n’avoir reçu aucun message. « Ce n’est pas Marian qui a fait ça toute seule, elle a 8 ans. Nous l’avons fait ici, chez nous, et nous n’avions jamais pensé à ces conséquences », explique-t-il à WILX-TV, chaîne de télévision de Michigan.

« Ils auraient pu nous dire “venez la chercher, ses cheveux ne sont pas de la bonne couleur, il faut changer pour pouvoir être pris en photo, je vous montrerai, c’est écrit dans le manuel”. Mais non, ils l’ont gardée à l’école. Si ses cheveux ne posent pas problème en classe, pourquoi poseraient-ils problème pour la photo ? » questionne son papa.

Suite à cette histoire qui à fait beaucoup parlé et qui a atteint la région de Chicago – où Jermaine Horton, photographe, a décidé de contacter la famille. « J’étais furieux, en tant que parent. Et la première chose à laquelle j’ai pensé, c’est l’impact que cela aurait sur une si jolie petite fille », a écrit le photographe sur sa page Facebook.

Mais avant de la photographier, l’homme tenait à ce que cette séance photo lui ressemble à 100%. Pour l’occasion, Marian a donc remis ses extensions rouges dans sa chevelure et s’est habillée de ses plus beaux vêtements colorés. Le résultat a été magnifique.

Kevin Negalo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s