Ballon d’Or féminin France Football 2019 : l’Américaine Megan Rapinoe sacrée !

Sans surprise la joueuse de Reign Fc (États-Unis), Megan Rapinoe a remporté le Ballon d’Or féminin 2019.

Megan Rapinoe, qui a remporté  la Coupe du monde 2019 en France  avec la « Team USA » , a été élue Ballon d’Or ce lundi 02 Décembre, lors de la cérémonie organisée au théâtre du Châtelet, à Paris. L’Anglaise Lucy Bronze et l’Américaine Alex Morgan complètent le Top 3. Megan Rapinoe succède, au palmarès à la Norvégienne et joueuse de l’Olympique Lyonnais, Ada Hegerberg. Rapinoe avait déjà été  lauréate du prix FIFA « The Best », en septembre dernier. L’cône de la lutte pour les droits des LGBT et l’égalité homme-femme remporte, du coup, le deuxième Ballon d’Or féminin de l’Histoire.

La capitaine américaine a été époustouflante lors du mondial, l’été dernier en France. En huitième et en quart de finale de cette coupe du monde, elle a inscrit un doublé fatal aux Espagnoles puis aux Françaises, avant d’ouvrir le score sur penalty lors de la finale remportée face aux Néerlandaises. meilleure buteuse (avec 6 réalisations) et meilleure joueuse du Mondial 2019, elle succède, à 34 ans ,à Ada Hegerberg, sacrée en 2018 pour le lancement de ce trophée organisé par le magazine France Football.

Elle a devancé l’Anglaise Lucy Bronze et sa compatriote Alex Morgan, dans un classement établi par un panel de journalistes internationaux spécialisés. Et selon des critères qui n’ont laissé que peu de doute sur le succès de Rapinoe : les performances (individuelles et collectives), la classe, et la carrière.

Alors que tout le monde attendait un discours de l’Américaine, au Théâtre du châtelet, elle a choisi de boudé la cérémonie, et le prix lui a été remis en son absence. « Je ne peux pas croire que je suis celle qui le gagne. On a vécu une année incroyable. On a de la chance d’avoir à nos coté tous ces joueurs qui nous poussent vers le haut. Je ferai le maximum pour être là l’année prochaine », a-t-elle déclaré dans un message vidéo diffusé lors de la cérémonie.

Le classement du Ballon d’Or féminin

1. Megan Rapinoe (USA/Reign FC)

2. Lucy Bronze (ANG/Lyon)

3. Alex Morgan (USA/Orlando Pride)

4. Ada Hegerberg (NOR/Lyon)

5. Viviane Miedema (HOL/Arsenal)

6. Wendie Renard (FRA/Lyon)

7. Sam Kerr (AUS/Chicago Red Stars)

8. Rose Lavelle (USA/Washington Spirit)

9. Ellen White (ANG/Manchester City)

10. Dzsenifer Marozsan (ALL/Lyon)

11. Amandine Henry (FRA/Lyon)

. Sari van Veenendal (HOL/Atlético de Madrid)

13. Tobin Heath (USA/Portland Thorns)

14. Pernille Harder (DAN/VfL Wolfsburg)

. Lieke Martens (HOL/FC Barcelone)

16. Kosovare Asllani (SUE/CD Tacon)

. Nilla Fischer (SUE/Linköpings)

. Marta (BRE/Orlando Pride

  1. Sofia Jakobsson (SUE/CD Tacon)

  1. Sarah Bouhaddi (FRA/Lyon)

Kevin Negalo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s