Prix littéraires « FemmeS du Monde » : Découvrez les nommés pour les ½ finales – « #MeFoot », de Lucie Brasseur.

C’est le 7 janvier prochain (2020) que se réunira le jury de la première édition du double prix littéraire « FemmeS du Monde » pour sélectionner les quatre finalistes du prix «meilleure œuvre de fiction » et les trois finalistes du prix «meilleure œuvre de société », à la brasserie – café rennaise « Le Piccadilly », d’où seront annoncés les heureux finalistes, via la chaîne YouTube « FemmeS du monde magazine ».

D’ici là, « FemmeS du Monde magazine » vous propose de (re)découvrir, individuellement, chacune des œuvres en lice pour ces deux prix.

A noter que la publication de ces présentations se fait par ordre alphabétique de la totalité des œuvres en lice (donc, des deux prix confondus).

Vous pouvez retrouver la totalité des œuvres et de leurs auteurs concernés dans le numéro 7 « Novembre-Décembre 2019 » de « FemmeS du Monde magazine ».

Dans cet article la présentation de «#MeFoot », de Lucie Brasseur – catégorie « prix meilleure œuvre de société ».

Titre : « #MeFoot »

Autrice : Lucie Brasseur

Éditeur : Editions du rêve

Catégorie : prix meilleure oeuvre de société

#MeFoot couv_ok

Résumé Editeur :

À l’occasion de la 1ère Coupe du Monde de football féminin organisée par la France (7 juin au 7 juillet 2019), Lucie Brasseur, journaliste et romancière a menée la plus extraordinaire enquête autour du foot pratiqué par les femmes.


#MeFoot, c’est un livre et un docu TV paru le 13 juin aux Éditions du Rêve.

Quand une femme comprend qu’elle gagne 20 % de moins que son collègue masculin, elle a envie de s’insurger. Que pense celle à qui on annonce une gratification environ 5000 fois inférieure à celle que recevra son homologue masculin?

« Il y a six mois, mon beau-fils, 6 ans et demi me dit “je ne savais pas que les filles avaient le droit de jouer au football.” Le lendemain, une amie ajoute “en fait, il a même été INTERDIT aux femmes de pratiquer pendant plus de 40 ans”. » raconte Lucie Brasseur, journaliste et romancière, pour expliquer la genèse de l’enquête.

Traitement médiatique inégal, encadrement technique et médical sans comparaison, différences de rémunération abyssales.. en rencontrant des joueuses, des politiques, des universitaires, des hommes et des femmes, ados ou retraitées des terrains… on comprend surtout que le foot est l’un des pires derniers creusets d’inégalité.

 

Prix littéraires « FemmeS du Monde » : Les nommés pour les 2èmes listes (1/2 finales)!

 

Photo 09-04-2019 10 26 38-min

L’autrice :

Nationalité : France
Né(e) à : Vélizy Villacoublay , le 20/03/1983
Biographie :

Née dans les Yvelines en 1983, j’ai grandi dans une famille de nomades et d’artistes. Ma mère brésilienne m’a transmis le goût des voyages, mon père, artiste peintre, celui de l’art. Mon enfance a été mouvementée mais chacun à sa façon, ils m’ont transmis le goût de la liberté.

Après quatre ans au collège de Marciac immergée dans la musique et la culture afro-américaine, j’ai repris des études plus classiques : un bac littéraire et une maîtrise de littérature brésilienne (ma deuxième patrie). J’ai voyagé, vécu à l’étranger, multiplié les stages puis les piges dans les rédactions avant de créer ma première entreprise à 22 ans. Boulémique de lecture, d’aventures, d’histoires et un rien hyperactive, mon leitmotiv reste « si on n’essaie pas, on ne sait pas. » Partir à la découverte de contrées lointaines ou à la rencontre de l’autre dans toutes ses dimensions sont mes grandes passions, auxquelles je m’adonne en écrivant et en voyageant.

Mais j’ai aussi été une serial entrepreneur. Après l’ouverture d’une première société à 22 ans – pas une grande réussite mais un tremplin pour la suite – en 2008, à 25 ans, c’est à Orléans que j’ai posé mes bagages pour y créer Twideco TV, ma deuxième entreprise. Les secteurs différaient (formation puis média) mais le même objectif demeurait : « transmettre ».

Enfin, après deux accidents de voiture, j’ai décidé de me consacrer pleinement à ma passion : l’écriture. Biographe d’entrepreneurs, j’ai publié deux ouvrages en 2012 chez Plume d’éléphant dont Michel Garcia, Du Cheval à l’Éléphant (Michel Garcia est le PDG d’Everial et a créé en 1973 Jet Services).

 

Prix littéraires « FemmeS du Monde » 2019 : Shumona Sinha présidente d’honneur du jury !

Prix littéraires « FemmeS du Monde » 2019 : Les 1ères listes !

 

logo-le-piccadilly-menu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s