La femme qui avait volontairement percuté une jeune fille en camion avait, le même jour, voulu commettre un autre meurtre sur gamin noir !

Arrêtée dans l’Iowa (États-Unis), après avoir percuté une jeune fille de 14 pensant que c’était une mexicaine, la femme est accusée d’une autre tentative de meurtre.

Selon CNN, la femme de 46 ans qui avait volontairement percuté une adolescente parce que persuadée qu’elle était mexicaine, aurait essayé de commettre un autre meurtre le même jour sur un enfant noir de 12 ans.

Nicole Poole Franklin a été accusée de tentative de meurtre la semaine dernière après avoir admis qu’elle avait intentionnellement écrasé une fille de 14 ans avec sa voiture et « fait une série de déclarations désobligeantes à propos des Latinos », a déclaré la police.

Le sergent de police de Des Moines (capitale de l’Iowa), Paul Parizek, a déclaré que des images de l’incident montraient qu’elle avait intentionnellement frappé un garçon noir de 12 ans, environ une heure avant de frapper la jeune fille de 14 ans.

Environ 1h 30 plus tard la police l’a arrêté dans une station service de West Des Moines. Elle y avait volé et, lorsqu’un employé l’a interrogé sur le vol, elle a commencé à lui crier des injures raciales à lui et à d’autres clients, a rapporté la police de West Des Moines.

Elle a admis avoir frappé la jeune fille de 14 ans pendant que des détectives l’interrogeaient sur l’incident dans la station service, a déclaré le département de police de Clive.

Lire aussi USA : Une femme percute, en camion, une adolescente par haine raciale.

Le bureau du défenseur public adulte de Des Moines s’est retiré de son cas. Un juge de district lui nommera un nouvel avocat lors de son audience préliminaire pour sa première tentative de meurtre le 30 décembre, a indiqué le bureau à CNN.

La police de Clive enquêtait pour savoir si Franklin avait commis un crime de haine lorsqu’elle a écrasé la fille. Mais Parizek a déclaré que son motif était clair « En examinant les trois incidents collectivement, la motivation haineuse est apparente », a-t-il déclaré à CNN dans un courriel.

Les policiers ont accusé Nicole Poole Franklin d’agression, de vol et d’intoxication publique. Elle a ensuite déclaré aux policiers qu’elle avait fumé de la méthamphétamine au cours des cinq dernières heures, selon le rapport.

Les autorités locales ont dénoncé les crimes de Franklin.

« Il n’y a pas de place dans notre communauté (ou dans aucune autre) pour ce type de haine et de violence », a déclaré le chef de la police de Clive, Michael Venema, après que Franklin ait été inculpé de tentative de meurtre.

FTbDWMSfTDidP7mo

L’adolescente de 14, première victime de la haine raciale de Nicole Poole Franklin.

La jeune fille de 14 ans a dit qu’elle se rendait à son collège quand Franklin l’a frappée. Elle a été hospitalisée pour ses blessures et est retournée à l’école dans la semaine. « Je n’ai rien fait », a-t-elle déclaré à la filiale de CNN, KCCI. « Je suis juste une fille qui se rend à un match de basket. ».

Kevin Negalo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s