Une femme, pour la première fois, à un poste de très haut niveau au Vatican.

C’est une première dans l’histoire du Vatican. Une femme est nommée sous-secrétaire de la Section pour les relations avec les États, (l’équivalent du ministère des Affaires étrangères).

Le pape François a nommé Mme Di Giovanni, une laïque de 66 ans, sous-secrétaire chargée du multilatéralisme à la section des Relations avec les États, qui est l’équivalent du ministère des Affaires étrangères, a indiqué le Vatican dans un communiqué. Elle sera placée sous l’autorité de Mgr Paul R. Gallagher, le « ministre » des Affaires étrangères du Vatican, et travaillera aux côtés de l’autre sous-secrétaire, Mgr Miroslaw Wachowski.

Francesca Di Giovanni est née en Italie, dans la ville de Palerme, en 1953, diplômée en droit, Francesca Di Giovanni travaille depuis près de 27 ans à la Secrétairerie d’État, selon Vatican News.

Elle dispose aussi d’une expérience professionnelle dans le domaine multilatéral, notamment sur les questions relatives aux migrants et aux réfugiés, au droit international humanitaire et au droit international privé, a précise le « Saint-Siège » mercredi.

« C’est la première fois qu’une femme occupe un poste de direction à la Secrétairerie d’État » a souligné Francisca Di Giovanni dans une interview donnée à Vatican News et à « L’Osservatore Romano ». « Le « Saint-Père » a pris une décision novatrice, c’est certain, qui, au-delà de ma personne, représente un signe d’attention envers les femmes. Mais la responsabilité est liée à la fonction, plus qu’au fait d’être une femme. » a-t-elle rajouté.

Elle affirme vouloir contribuer à réaliser, avec ses collègues et avec « d’autres femmes » la vision du pape, qui a fait selon elle un « hymne au rôle des femmes » dans son homélie du premier janvier dernier : « Les femmes sont des donneuses et des médiatrices de paix et doivent être pleinement associées aux processus de décision. Parce que lorsque les femmes peuvent transmettre leurs dons, le monde se trouve plus uni et plus en paix », cite Francisca, selon Vatican News.

Depuis le début de son pontificat en 2013, le pape François, 83 ans, s’est montré très attaché au rôle des femmes dans l’Église catholique, et, plus largement, dans la société, dénonçant régulièrement les injustices dont elles sont victimes.

Kevin Negalo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s