Clara Luciani : son concert au « Festival des Solidarités  » 2019 de Namur en photos.

Le 25 août dernier, pour clore l’édition 2019 du festival des solidarités, de Namur (Belgique), les organisateurs ont programmé la chanteuse française Clara Luciani, afin de finir en véritable apothéose.

FemmeS du Monde magazine était présent toute cette dernière journée du festival, en grande partie pour couvrir ce concert de fin d’édition du festival.

C’est par le festival des solidarités de Namur (Belgique), que Clara Luciani en finissait avec une grande et longue tournée promotionnelle de son premier album studio intitulé « Sainte Victoire », sorti le 6 avril 2018 (soit 16 mois et 19 jours avant ce concert).

Et, clôturant sa tournée, c’est, par la même occasion, que Clara Luciani clôturait cette édition 2019 de ce grand festival belge, offrant un très beau « bouquet final » au public venu très nombreux.

C’est spécifiquement pour cette dernière journée, désirant particulièrement faire la couverture de ce concert et d’un autre, quatre heures avant celui de Clara Luciani, que nous avons fait le trajet d’un peu plus de huit cents kilomètres. Toutes les conditions pour faire une bonne couverture presse étaient prévues puisque nous étions accrédité parmi les photographes ayant accès au « frontstage » (cet espace qui se situe entre la scène et les barrières de sécurités que le public ne peut franchir). Qui plus est, il faisait très beau et bon.

Mais, parce que, juste au moment de faire passer les photographes accrédités à cet espace, nous nous sommes vu refusé cet accès, sous le motif que, étant en fauteuil roulant, il n’y aurait pas assez d’espace et de sécurité pour nous (alors que nous avions fait 3 concerts dans l’équivalent de cet espace – même longueur, même largeur), dans cette même journée.

C’est, finalement, de l’extrémité de l’espace prévu pour le public – là, sur la plateforme prévue pour le public handicapé…le plus loin qu’il se puisse être de la scène, que nous avons dû suivre le concert…et faire nos photos avec un téléobjectifs ne pouvant donner un bon rendu car n’étant pas prévu pour prendre des clichés d’aussi loins (100 trop loin).

Voilà donc la raison pour laquelle les clichés que nous vous présentons ici sont si peu nombreux et d’une piètre qualité par rapport à d’habitude (même si il arrive, hélas, que nous nous trouvions trop loin de la scène, par manque d’adaptabilité pour fauteuils roulants, les photographes professionnels couvrant des concerts étant extrêmement rares).

Ne considérant pas justifié la raison du refus à cet fameux « frontstage », nous avions, à ce moment-même, décidé de rien présenter de cette couverture presse pour laquelle nous avions fait, tout de même, plus de 1 600 kilomètres aller/retour. De ce fait, vous ne trouverez nulle part (ni sur le site internet, ni dans le magazine papier de septembre 2019 – dont 15 pages d’un dossier « special festivals et concerts d’été 2019 » se trouvent dans ledit numéro).

Si nous nous sommes, finalement, décidé à publier quelques clichés, c’est parce que nous tenions à faire savoir que, nous ne couvrons pas, de façon quais exclusive, des artistes anglo-saxonnes, et que nous sommes également accrédités, à « FemmeS du Monde », pour des concerts d’artistes françaises de renom.

Aussi, nous tenons à vous assurer que, dès que nous aurons une nouvelle opportunité de couvrir un concert de Clara Luciani, nous le ferons, espérant pouvoir, cette fois, vous présenter quelque chose de « propre ».

Christian Estevez

N.B. : cliquer sur les photos pour ls voir en format « plein écran ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s