Une jeune polonaise ayant perdu la vue après son tatouage des yeux va enfin voir son tatoueur jugé.

La justice polonaise prête à juger le tatoueur de la polonaise de 25 ans qui a perdu la vue suite à son tatouage des yeux.

Il y a quatre ans, Aleksandra Sadowska, polonaise âgée de 25 ans, trop inspirée par les stupidités de certaines « vedettes », a voulu se faire tatouer les globes oculaires afin que ceux-ci passent de blanc à noir, comme le rappeur polonais Popek, dont elle a voulu prendre exemple.

Aleksandra s’est, du coup, rendue chez un tatoueur de sa ville – Wroclaw – pour réaliser ce tatouage qui devient de plus en plus à la mode chez les adolescents (adolescence durant jusqu’à 25 ans, à présent, comme l’a confirmé une étude scientifique).

Après avoir été tatouée des globes oculaires, Aleksandra s’est plainte au tatoueur d’une douleur aux yeux. Le tatoueur lui a, alors affirmé que c’était normal et qu’elle avait juste à prendre des analgésiques jusqu’à la disparition de la douleur en question.

Au final, après avoir très vite totalement perdu son œil droit, les médecins ont fait savoir à Aleksandra que les dommages étaient irréparables et que son œil gauche allait connaître le même sort.

La jeune femme a, alors, poursuivi le tatoueur pour avoir accepté de réaliser ce tatouage alors qu’il ne savait pas comment s’y prendre – il aurait utilisé de l’encre corporelle, forcément réservée au tatouage sur la peau. La procédure contre le tatoueur « apprenti-sorcier » qui se prénomme Piotr, devrait enfin arriver à son terme puisque la justice va enfin le faire passer en jugement…l’ayant tout de même continuer à exercer pendant les quatre ans qui se sont écoulés depuis le drame et la plainte de la jeune femme.

Bien sûr, ce tatoueur est coupable d’avoir décider de procéder à ce travail sans en avoir la capacité. Mais l’exemple d’Aleksandra Sadowska n’est qu’un de plus dans la série qui commence à se faire longue, de cas de personnes (toujours des jeunes filles/femmes, pour ces cas médiatisés), perdant la vue parce que, non satisfaites de ce que fait la nature, elles veulent voir la vie en d’autres couleurs en se faisant tatouer les globes oculaires et se retrouvant, finalement, aveugles. Le dernier cas porté à notre connaissance, du niveau de gravité de celui de cette polonaise, est la perte de la vue de l’australienne Amber Luke, il y a deux ans, connue pour sa folie pour les transformations physique sous le sobriquet de « dragon blanc aux yeux bleus », avait perdu la vue après une injection de bleu pour remplacer le blanc de ses yeux.

Ces cas et encore d’autres nous confirme dans notre message, à « FemmeS du Monde magazine », et nous ne rappellerons jamais assez que l’on est jamais aussi bien que lorsqu’on se respecte sois-même pour ce que l’on est naturellement !

Christian Estevez

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s