Coronavirus – France : Dans l’Hérault, une infirmière chassée de son logement par son propriétaire à cause du covid-19 !

Une infirmière virée  de son logement par son propriétaire de peur d’être contaminé par le coronavirus.

Mélina, 37 ans, infirmière anesthésiste au bloc opératoire et au service de réanimation de l’hôpital Lapeyronie à Montpellier, avait décidé de réunir, dès le début du confinement, sa mère – atteinte d’une maladie pulmonaire -, sa fille, sa petite-fille ainsi que son compagnon dans une maison qu’elle occupe à Montarnaud. De son côté, elle s’était installée dans l’appartement de sa fille, pour protéger les membres de sa famille et être plus proche de l’hôpital où elle travaille. Même si elle n’était pas obligée de le faire, l’infirmière a informé ses propriétaires, qui vivent au-dessus de son logement au rez-de-chaussé.

Ma mère vivait dans une résidence pour personnes âgées à Montpellier. Elle est atteinte d’une maladie pulmonaire. La directrice de l’établissement m’a vivement recommandé de la répurérer”.

Mais, il y a quelques jours, les propriétaires les ont informé de quitter les lieux sans délai. Comme le rapporte la Gazette de Montpellier, ils ont appelé Mélina pour se plaindre de cette situation en déclarant notamment «pour nous, ce sont des étrangers, on n’en veut pas chez nous». Pire, ils lui ont également lancé cette phrase très dure à entendre  : «On s’en fout que vous attrapiez le virus et que vous mourriez avec. Du moment que vous mourrez pas chez nous».

Pour la faire partir au plus vite, les propriétaires lui ont coupé l’eau chaude, puis le chauffage de l’appartement et l’antenne de la télévision. Ils sont également aller jusqu’à faire du bruit le matin pour réveiller sa famille.

Malgré ça l’infirmière a tenté de réorganiser les choses, mais la situation étant devenu très très compliqué, Mélina a décidé de quitter sa location. Pour faire l’état des lieux, les propriétaires ont même exigé la présence des gendarmes. Ils ont déclaré vouloir désinfecter la maison et que le montant de la facture serait retenu sur la caution.

Depuis, la mère de l’infirmière est retournée en maison de retraite, sa fille dans son appartement et son compagnon s’est installé chez ses parents. Mélina, quant à elle, a trouvé un logement gratuit sur AirBnb.

Kevin Negalo

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s