Littérature – Bande Dessinée : « Dans les yeux de Lya – Tome 1 : En quête de vérité ».

Récemment entré dans les éditeurs ayant confiance en notre travail de critique, la célèbre maison d’éditions de bande dessinée « Dupuis » nous a proposé, pour commencer cette coopération, le tome 1 de « Dans le yeux de Lya », bande dessinée « jeunesse », mais dont le personnage principale est une jeune femme et réalisée par deux femmes.

Nous vous proposons donc, pour la première fois, dans FemmeS du Monde magazine, la critique d’une bande dessinée.

Bande dessinée destinée « jeunesse », « Dans les yeux de Lya » est une initiation à la littérature de genre policier, suspens, voire « thriller », qui s’adresse principalement à un public âgé à partir de 9 ans – même si, personnellement, nous le voyons plutôt pour un public âgé de quelques années de plus, tel que 11-12 ans…

Par principe, nous ne révélons pratiquement jamais rien de l’intrigue des ouvrages dont nous faisons la critique. Mais, ici, le suspens n’est pas de mise (ce qui est surprenant pour une initiation au genre policier…), puisqu’il suffit de lire onze très courtes lignes du 4ème de couverture pour connaître, déjà, les ¾ du contenu de cet album de bande dessinée – ce qui tue l’excellent travail de la scénariste à ne pas dévoiler, aussitôt, la « particularité » de Lya, l’héroïne de cette série…

Heureusement, reste le développement de l’histoire et le/les message(s) que les deux autrices veulent transmettre (nous avons faillit écrire « véhiculer »…), dont, particulièrement la vision et l’acceptation du handicape physique et des personnes en fauteuil roulant.

D’ailleurs, précisément sur le point du handicape, nous tenons à féliciter les autrices du fait de bien montrer certains gestes, certaines paroles auxquels toute personne en fauteuil roulant est habituée, telle que, par exemple, la gène qu’éprouve toute personne valide lorsqu’elle demande à une personne en fauteuil roulant le pourquoi de son handicape, toujours accompagné d’un « excuse-moi », ou encore l’étonnement et l’admiration excessive de constater qu’une personne en fauteuil roulant puisse travailler plutôt que de rester cloîtrée chez elle (en fauteuil roulant nous-même, nous ne sommes que trop bien placé pour confirmer tous ces comportements et/ou petites phrases).

Et, même si nous regrettons le caractère vindicatif de l’héroïne, vis à vis de la personne qui ne l’a pas secouru après avoir provoqué l’accident qui l’a paralysé (attitude somme toute évidente, vis à vis de la réalité, mais qui n’est, en aucun cas, justifiable), la psychologie des personnages est également bien travaillée dans cette bande dessinée, avec une grande intelligence dans la construction des personnages secondaires que son Antoine – l’ami de Lya – et Adèle – la secrétaire du cabinet d’avocat où Lya fait son stage, et qui devient très vite une amie fidèle de l’héroïne, et dont nous avouons notre très nette préférence dans ce trio.

Pour vous laissez, tout de même, au maximum, découvrir par vous-même ce premier tome de « Les yeux de Lya », nous ne rajouterons qu’un avis d’ordre technique qui a une très grande importance, à savoir la graphie des textes. En effet, bien trop nombreuses sont les bandes dessinées dont l’écriture est très difficilement déchiffrable (sans même parler de la taille de la police de caractère, souvent minuscule), pouvant conduire à abandonner la lecture à force d’agacement à devoir se transformer en Champollion.

A savoir que, si nous ne donnons pas d’avis sur les couleurs de cette bande dessinée, c’est, tout simplement, parce que nous l’avons eu en version numérique et que, de ce fait, nous ne pouvons être sûr d’avoir eu, sous les yeux, les couleurs précises du format papier.

A noter : Scénarisée et dialoguée par Carbone, dessinée et mise en couleur par Justine Cunha, « Dans les yeux de Lya – Tome 1 : En quête de vérité » est sortie le 1er mars 2019 et qui a déjà vu la parution de son tome 2, intitulé « Sur les traces du coupable », paru le 17 janvier 2020.

C’est donc un an après sa sorite que les éditions Dupuis nous ont offert de lire et rédiger une critique de ce premier épisode de l’histoire de Lya. Il dépendra, en fait, de vous – lectorat de FemmeS du Monde magazine » -, de faire que, oui ou non, nous recevions le second épisode afin de vous en présenter la critique.

Christian Estevez

Genre : Bande dessinée – catégorie « Jeunesse »

Titre : « Dans les yeux de Lya – Tome 1 : En quête de vérité »

Autrices : Carbone (scenario/dialogues) & Justine Cunha (dessins/couleurs)

Éditeur : Éditions Dupuis

Nombre de pages : 64 (couleurs)

 

0008-d793a

Une des premières planches de ce tome 1 de « Dans les yeux de Lya »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s