Pour la première fois, une femme à l’honneur sur un billet de banque tunisien !

Ce vendredi 27 mars, la banque centrale de Tunisie (BCT) a mis en circulation un nouveau billet de dix dinars à l’effigie d’une femme pour la première fois. Il s’agit de Tawhida Ben Cheikh, la première femme médecin du Maghreb.

Le peuple Tunisie devrait s’habituer au visage de Tawhida Ben Cheikh sur le nouveau billet de 10 dinars au verso de ce billet, c’est aussi le billet le plus utilisé avec celui de 20 Dinars.

Née en 1909, Tawhida Ben Cheikh a obtenu son baccalauréat en Tunisie et fait ses études de médecine à Paris. Médecin généraliste à son retour à Tunis, elle deviendra plus tard pédiatre puis gynécologue. Tawhida Ben Cheikh a contribué à mettre en place le planning familial en Tunisie et fut vice-présidente du Croissant rouge tunisien. Elle a lancé plusieurs campagnes autour de l’accès à la contraception et à l’avortement. Elle est morte en décembre 2010, à l’âge de 101 ans.

Depuis l’année dernière, le directeur du Trésor public de la Banque centrale de Tunisie, Abdelaziz bin Said, avait annoncé que la femme serait mise à l’honneur sur le nouveau billet de 10 dinars afin « d’honorer les femmes tunisiennes ». L’apparition de ce nouveau billet en pleine crise sanitaire est juste une coïncidence.

La mise en circulation de ce billet à l’effigie de la première femme médecin au Maghreb a quand même été accélérée par la pandémie du coronavirus. Une façon pour les autorités tunisiennes de « saluer les médecins et tout le corps médical » qui, comme ailleurs dans le monde, sont en première ligne dans la lutte contre le nouveau coronavirus, le COVID 19.

Selon une étude réalisée en 2017, seulement 15% des billets de banque du monde mettent des femmes à l’honneur.

A noter aussi que Tawhida Ben Cheikh n’est pas la première femme à apparaître sur un billet de banque dans le « monde arabe ». Elle remplace Didon, également connue sous le nom de reine Elissa, princesse phénicienne. Aussi, le billet de 500 livres syriennes est à l’effigie de Zenobia, une reine du troisième siècle de l’empire palmyrénien qui a mené une révolte contre l’empire romain.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s