Souad Massi nominée pour les «Music Awards 2020».

La chanteuse algérienne Souad Massi, surnommée la chanteuse de l’Hirak, a été nommée aux « Music Awards 2020 ».

Souad Massi est née le 23 août 1972 dans le quartier de Bab El-Oued à Alger et originaire de Boghni dans le wilaya de Tizi Ouzou. Issue d’une modeste famille kabyle de Mechtras, mélomanes, elle découvre le chaâbi, puis le rock américain, le folk, la pop, la country et le fado portugais. Elle apprend la guitare et le solfège. Elle apprécie le flamenco et se produit sur scène au sein du groupe Les Trianas d’Alger à partir de 1989.

Souad Massi vient d’être nommée aux « Music Awards 2020 », une distinction prestigieuse dans le domaine de la musicale internationale, un prix qui célèbre les talents d’artistes remarquables sur le plan internationale sélectionnée par un jury d’experts. Le gagnant sera annoncé en juin prochain.

Représentant l’Afrique, Souad Massi sera en compétition finale avec le groupe du Niger Tinariwan, le chanteur sénégalais Blick Bassy et le groupe congolais Kokoroko. Mais de par le rôle qu’elle a joué lors des manifestations du Hirak algérien, Souad Massi part favorite et pourrait décrocher cette distinction que tout artiste rêve de recevoir. Très active au sein de la diaspora algérienne en France, Souad Massi a organisé gracieusement des concerts pour sensibiliser les gens sur l’importance du Hirak.

Remporter les « Music Awards 2020 » ne serait qu’une juste récompense pour le combat qu’elle mène avec sa seule guitare depuis des années pour les droits humains, pour la liberté et pour son engagement dans la fièvre du Hirak algérien. Alors que des voix s’élèvent pour demander d’accorder le «prix Nobel de la paix» au peuple algérien grâce à son pacifisme et sa maturité, Souad Massi mérite tout autant de remporter le prix de «Songlines Music Awards 2020».

Cet automne, la chanteuse avait réuni à Paris des artistes et des hommes politiques pour débattre de la situation politique en Algérie et aidé des associations médicales en Algérie. Présente souvent aux rassemblements organisés à la place de la République à Paris, Souad Massi a toujours mouillé la chemise. Soit en prenant la parole pour dire ce qu’elle pensait du pouvoir algérien ou évoquer l’Algérie de ses rêves, ou encore pour esquisser quelques chansons qui donnaient du baume aux cœurs de tous les manifestants.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s