Coronavirus – Espagne : Une femme de 107 guérit du covid 19 après avoir survécu à la grippe espagnole il y a 100 ans !

En Espagne, une femme de 107 ans, testée positive au coronavirus, est officiellement guérie, un siècle après avoir vaincu grippe espagnole.

Ana del Valle, 107 ans, a survécu à deux pandémies. Il y a près d’un siècle, elle échappait à la grippe espagnole. La nonagénaire prend cette fois le dessus sur le nouveau coronavirus qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts en Espagne en cette année 2020. Sa belle-fille, Paqui Sánchez, raconte au journal « La Vanguardia » : “Ana a grandi à la campagne. Quand la grippe espagnole est arrivée, sa famille n’avait plus de lait ou de nourriture. C’est elle, du haut de ses 7 ans, qui a dû se rendre à la ferme la plus proche pour en acheter. Mais elle s’est évanouie sur la route, et sa mère l’a retrouvée avec une forte fièvre”.

En 2012, Ana del Valle intègre une maison de retraite à Cadiz, en Andalousie, dans le sud de l’Espagne. Sa famille vient régulièrement lui rendre visite sur place. Mais le 9 mars dernier, ses proches s’inquiètent. Mauvaise nouvelle : un premier cas de Covid-19 est détecté parmi le personnel de la résidence. Les visites sont maintenant interdites.

Une dizaine de jours après, ce sont deux travailleurs qui sont infectés. Toutes les personnes âgées sont alors testées, raconte Paqui Sánchez, . On lui signale alors, officieusement, que sur les 22 employés de la résidence, 20 avaient été testés positifs. Le 20 mars, le verdict tombe : Ana del Valle, 107 ans, a contracté le Covid-19.

Au début l’état de santé de la vielle femme se dégrade rapidement. Elle est transférée un moment en soins intensifs. Mais progressivement, sa santé s’améliore. Un peu plus d’un mois après avoir contracté le virus, elle est officiellement déclarée guérie.

Paqui Sánchez dénonce le « manque absolu d’information » mais défend le travail des employés du centre : les personnes âgées « ont été soignées par des travailleurs malades, mais ne manquaient de rien ».

« Elle récupère désormais à une vitesse incroyable », poursuit sa belle-fille.Ana a déjà réclamé un déambulateur et, avec l’aide d’une aide-soignante, elle est maintenant capable de marcher dans les couloirs de l’hôpital.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s