Roland-Garros 2020 – simple Dames – Demi-finale : La jeune Polonaise de 19 ans, Iga Swiatek, se qualifie pour la finale.

Iga Swiatek s’est qualifiée ce jeudi 8 octobre pour la finale des Internationaux de France de tennis en dominant facilement Nadia Podoroska.

Survoltée, Iga Swiatek n’a fait qu’une bouchée de Nadia Podoroska pour se qualifier pour sa première finale de Grand Chelem. Elle est devenue la première joueuse polonaise à se hisser en finale de Roland-Garros dans l’ère « Open ». La dernière était Jadwiga Jedrzejowska en 1939.

Swiatek n’a passé que 5h50 sur le court pour atteindre les demi-finales et aussi n’a pas concédée plus de cinq jeux dans un set. La Polonaise de seulement 19ans n’a pas perdu de temps pour rallier la première finale de Grand Chelem de sa carrière. Victorieuse 6/2 6/1 en 1h10 face à Nadia Podoroska, la 54e mondiale est la première finaliste de cette édition 2020.

La native de Rosario, première joueuse issue des qualifications à s’être hissée dans le dernier carré du Grand Chelem parisien, a vu son aventure prendre fin. Sans avoir jamais été en mesure de répondre à son adversaire.

Même lorsqu’elle a enchaîné les approximations à 4-0 en sa faveur dans le deuxième set pour perdre son service, Swiatek n’a pas laissé le doute l’envahir. Avec son jeu offensif (23 coups gagnants), elle a repris sa marche en avant pour remporter les deux jeux suivants et valider son ticket pour la finale. Bien que passée à côté de sa demi-finale, Nadia Podoroska se consolera en regardant son nouveau classement lundi. Classée 131e avant Roland-Garros, elle va faire son apparition dans le Top 50 (48e). Face à Kenin samedi prochain pour la finale Swiatek n’aura pas la faveur des pronostics. Mais avec la sérénité qu’elle dégage et la fraîcheur de son jeu, plus rien ne semble impossible pour celle qui deviendra, au minimum, la 24e joueuse mondiale.

« J’ai voulu aborder ce match comme un match du premier tour, sans penser au fait que c’était une demi-finale, pour ne pas être trop stressée. J’ai juste été agressive, comme lors des tours précédents », a déclaré Swiatek après la rencontre.

Iga Swiatek est la septième joueuse non tête de série à se qualifier pour la finale de Roland-Garros depuis le début de l’ère « Open ». Mais, à 19 ans, cette « pépite » n’est pas totalement une inconnue. Demi-finaliste du tournoi juniors de Roland-Garros en 2018, elle s’était imposée à Wimbledon la même année.

Au vu du niveau de jeu affiché par la jeune femme, la voir soulever le trophée n’aurait rien de surprenant. « Je suis assez surprise, parce que je ne pensais pas aller aussi loin, a ingénument commenté la vainqueure après la rencontre. Mais, en même temps, je savais que, si je devais aller en finale d’un Grand Chelem, ce serait ici, à Roland-Garros, c’est un rêve. »

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s