L’Arabie Saoudite lance son premier championnat de football féminin de son histoire !

C’est historique ! l’Arabie Saoudite a lancé son premier championnat de football féminin ce mardi 17 novembre.

Initialement prévue pour démarrer en mars dernier, l’événement avait été reporté à cause du coronavirus. Le coup d’envoi du premier championnat de football féminin en Arabie saoudite a été donné mardi 17 novembre.

Cette ligue rassemble 600 joueuses de 24 équipes basées à Ryad, Djeddah et Dammam. Elles s’affronteront d’abord chacune dans leur ville, avant une phase finale nationale avec les champions régionaux. L’équipe vainqueure remportera le titre ainsi qu’une prime de 133.000 dollars (112.000 euros).

Les premiers matchs, mardi et mercredi, n’ont pas été diffusés à la télévision. Il y a eu quelques gros scores, comme la victoire 22-0 de l’équipe d’Al Mamlakah face à Dammam United ou le succès 10-1 d’Al Riyadh United contre Najd Al Riyady. De nouvelles rencontres sont prévues ce jeudi 19 novembre.

Jusqu’en janvier 2018 les femmes n’avaient pas le droit d’assister à des matchs de football dans les stades en Arabie saoudite. Moins de trois ans plus tard, elles peuvent désormais fouler le terrain. A travers la création de ce championnat, le gouvernement saoudien souhaite «autonomiser les femmes et les encourager à être actives et à faire du sport à un niveau communautaire», a déclaré la fédération saoudienne des sports pour tous (SFA), citée par la BBC. Deux tournois de golf exclusivement féminins ont également lieu en Arabie saoudite depuis une semaine, une première dans le royaume.

Cette politique d’ouverture en direction des femmes – qui ont, par ailleurs obtenu le droit de conduire en 2018,- fait partie du vaste plan de modernisation économique et sociale lancé par l’Arabie saoudite en 2016, sous l’égide du prince héritier Mohammed ben Salmane, dit «MBS», et baptisé «Vision 2030». Un projet qui utilise largement le sport comme un levier diplomatique pour développer son image à l’international, comme en témoignent les nombreux événements sportifs internationaux organisés dans le pays : le Dakar 2020, des matchs de football européens (la Supercoupe d’Italie en 2019 et la Supercoupe d’Espagne en 2020), le championnat du monde de boxe entre Anthony Joshua et Andy Ruiz Jr en 2019, avant un premier Grand Prix de Formule 1 dans le royaume en 2021.

Pour les ONG, la création d’un championnat de football féminin ne tient que du symbole, destiné à redorer l’image du pays, écornée notamment par l’assassinat du journaliste saoudien critique du régime Jamal Khashoggi en 2018. «Si l’Arabie saoudite était sincère au sujet des droits des femmes, elle libérerait immédiatement et sans condition toutes les personnes encore détenues pour avoir défendu pacifiquement les droits humains», ont jugé, fin octobre, 19 ONG dans une lettre ouverte aux organisateurs, participantes et sponsors des tournois de golf féminins qui se sont tenus près de Djeddah cette semaine. Ces organisations font notamment référence aux cinq Saoudiennes emprisonnées depuis plus de deux ans pour avoir milité pour le droit de conduire.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s