« Affaire Miss Provence » : Cible d’insultes et de messages antisémites, April Benayoum décide de porter plainte contre leurs auteurs.

Invitée sur « BFMTV », April Benayoum (Miss Provence) a révélé avoir décidé de porter plainte. Cette décision intervient après les nombreux messages antisémites qu’elle a reçus suite à son passage samedi dernier dans l’élection des Miss France 2021.

Samedi dernier, TF1 diffusait la 91ème cérémonie des Miss France où Amandine Petit, Miss Normandie, a été sacrée plus belle femme de France. La cérémonie a réuni pas moins de 8,6 millions de téléspectateurs, un record depuis 2006. Au cours de l’émission, une vive polémique a éclaté sur les réseaux sociaux à propos d’April Benayoum, Miss Provence. En effet, cette dernière a été la cible de messages antisémites sur Twitter après que la jeune femme ait déclaré, dans son portrait, que son père avait des origines israélo-italiennes.

April Benayoum annonce qu’elle porte plainte. « Affectée » et « choquée » par les propos antisémites tenus à son égard, la jeune femme dit avoir reçu le soutien de sa famille et de ses fans: « Je n’ai pas craqué », dit-elle, en précisant vouloir garder le « positif » de cette « extraordinaire » soirée.

Ce lundi 21 décembre, April Benayoum était l’invitée de « BFM TV » afin de revenir sur le concours et son titre de Première dauphine. Puis, la jeune femme a évoqué les nombreuses attaques qu’elle a reçues. « J’ai décidé de porter plainte, je n’ai pas pris d’avocat. Je pense que c’est aux autorités compétentes de faire le travail et aux personnalités politiques de punir ces personnes. C’est à elles de faire le nécessaire pour que ça ne reproduise plus », a débuté April Benayoum avant d’ajouter : « Je suis en train de porter plainte ». Quelques instants plus tard, Alain Marschall lui a demandé si elle a eu des contacts avec Eric Dupont-Moretti, l’actuel Garde des sceaux. « Il m’a contactée très récemment et je vais le contacter pour en parler plus précisément (…) Il m’avait déjà apporté son soutien et ça me fait extrêmement plaisir de savoir que je suis soutenue par les personnalités politiques », a répondu April Benayoum.

« Il faut changer la loi et éduquer nos enfants », complète Sylvie Tellier, en rappelant que Clémence Botino, Miss Guadeloupe 2019 et Miss France 2020, ont, elles aussi été victimes d’attaques racistes l’an passé: « Les réseaux sociaux sont un déversoir de haine. On a un rôle en tant que parents d’éduquer nos enfants dans le respect. »

Après la vague d’indignation politique, une enquête pour incitation à la haine raciale a été ouverte lundi à Paris sur les tweets antisémites visant Miss Provence. Le gouvernement appelle Twitter à prendre « ses responsabilités » et de supprimer ces messages.

« C’est un signal qui est envoyé à leurs auteurs pour leur dire que ce n’est pas anodin de proférer (…) ce genre de propos antisémites puisqu’ils seront, je l’espère, poursuivis », a commenté sur « BFMTV » la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, tout en dénonçant l’inertie des réseaux sociaux. « Certains des tweets sont encore en ligne: ce n’est pas acceptable », a-t-elle affirmé. « Il faut que Twitter prenne ses responsabilités »

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s