Ligue des championnes UEFA : Le PSG battu sur « tapis vert » mais file en quart de finale.

Le Paris Saint-Germain a perdu sur « tapis vert » son match retour des huitièmes de finale de la Ligue des championnes de football face au Sparta Prague, en raison de l’effectif parisien touché par le Covid-19.

Si un report était encore possible, il n’en sera finalement rien. Touchée par quatre cas de coronavirus (trois joueuses et un membre du staff), l’équipe féminine du PSG ne jouera pas son huitième de finale retour de Ligue des championnes face au Sparta Prague, prévu ce mercredi 17 Mars. Le PSG a perdu sur tapis vert ce match 3-0. En revanche, les Parisiennes sont tout de même qualifiées en quarts de finale, ayant remporté le match aller 5-0.

Le club tchèque a lui-même confirmé l’information dans un communiqué et assure avoir remporté le match sur tapis vert, 3-0 ce mardi 16 Mars.

« Nos joueuses ne disputeront finalement pas le match retour des 8es de finale de Ligue des championnes contre le PSG prévu mercredi. La raison est la quarantaine des joueuses du PSG testées positives au Covid-19 », a annoncé le club tchèque sur son site internet. Après un accord entre les clubs et l’UEFA, le Sparta a gagné son match à domicile 3-0 par défaut. Néanmoins, le score accumulé signifie que notre adversaire se qualifie pour les quarts de finale. »

L’équipe dirigée par Olivier Echouafni a annoncé vendredi que trois de ses joueuses avaient été testées positives au Covid-19, ainsi qu’un membre du staff, ce qui avait entraîné le report du choc du championnat de France contre Lyon, programmé le lendemain en championnat.

Aucun cas supplémentaire n’a été révélé par les tests effectués lundi, a indiqué le PSG.

En quart de finale, le PSG affrontera l’Olympique Lyonnais pour un choc franco-français qui s’annonce chaud bouillant. Les deux équipes luttent pour le titre en D1 et le PSG est actuellement en tête du classement avec un petit point d’avance sur les « Fenottes » (surnom des lyonnaises – ndlr).

Le quart de finale aller se jouera à Paris (23 ou 24 mars) et le match retour à Lyon (le 31 mars ou le 1er avril).

La saison passée, les joueuses rhodaniennes avaient éliminé les Parisiennes aux portes de la finale (1-0).

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s