France : Une bordelaise tuée d’une balle dans la tête en Guyane.

Une bordelaise de 25 ans a été retrouvée morte, le week-end dernier, dans une rue de Cayenne. L.a jeune femme aurait été tuée d’une balle dans la tête alors qu’elle n’était arrivée en Guyane que depuis quelques heures.

Alicia Faye n’était arrivée en Guyane que depuis quelques heures, en provenance de Bordeaux via l’aéroport de Paris. La jeune Bordelaise de 25 ans a été retrouvée morte, samedi 13 mars, dans une rue de Cayenne. Elle aurait été tuée d’une balle dans la tête.

Son père, Bernard, a indiqué que la famille de la victime ne savait pas, jusqu’à la terrible nouvelle, qu’elle avait quitté la France métropolitaine. Elle était même encore présente avec ses proches le dimanche 7 mars pour la fête des grands-mères. «On ne savait pas qu’elle était en Guyane. Elle est partie parce qu’elle était avec un Guyanais qui l’a rabattue sur la Guyane en lui brouillant la tête ou je ne sais pas par quel moyen…», a-t-il indiqué à « la 1ère ».

Voyant qu’elle ne donnait pas de nouvelles à ses proches, sa famille, inquiète, a donné l’alerte via un appel à témoins sur les réseaux sociaux et fait un appel à une chaîne de solidarité pour la retrouver.

Elle aurait été retrouvée grâce à un appel à témoins lancé sur les réseaux sociaux.

Le corps sans vie d’Alicia a été découvert par des riverains à Cayenne. Selon les premières constatations effectuées sur place, elle aurait été tuée à la suite d’une « blessure par arme à feu localisée sur la région frontale du crâne ». a indiqué le procureur de la République.

Son corps découvert et identifié, la direction territoriale de la police nationale (DTPN) de Guyane a été saisie de l’enquête conduite, désormais, conjointement avec la Direction zonale de la police judiciaire (DZPJ) de Bordeaux. L’information relayée rapidement est arrivée à Bordeaux, où Alicia Faye compte de nombreux amis, notamment dans le milieu de la boxe, qu’elle a pratiquée au sein du club de Saint-Louis-de-Montferrand. Employée comme hôtesse d’accueil jusqu’à la fin de l’année 2020 dans une grande enseigne du Triangle d’or à Bordeaux, elle ne travaillait plus et avait effectué un premier voyage en Guyane au mois de février dernier.

«C’était une sportive, elle avait des valeurs ma fille (…). On me l’a tuée», se désole le papa. «Ce sont des irrespectueux, des pourris, il faut qu’ils finissent derrière les barreaux d’une prison», poursuit le père. Il a également posté un message sur la page Facebook du club de boxe où il entraîne.

Une autopsie de son corps a été ordonnée à Cayenne. L’auteur du meurtre est, lui, toujours recherché.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s