Cinéma : Palmarès du festival « Films de Femmes » de Créteil 2021.

C’est hier, samedi 10 avril, que le festival « Films de Femmes » de Créteil (France) a dévoilé son palmarès de l’édition 2021.

Mis au courant dès vendredi, à 16h, des résultats, c’est par respect envers le festival « Films de Femmes », qui nous a particulièrement bien traité en nous permettant de visionner les onze longs-métrages pour lesquels nous avions fait une sollicitation presse, ce n’est que ce matin que nous mettons en ligne notre article indiquant le palmarès en question, laissant, ainsi, au festival de Créteil la possibilité d’engranger des connexions vers son site durant les 12 heures suivant sa propre mise en ligne de la liste des lauréats de cette 43ème édition.

Du 2 au 11 avril (ce dernier jour servant à permettre au public de revoir les films primés de cette édition), a eu lieu la 43ème édition du festival « Films de Femmes » de Créteil (France). Avec ses quarante-quatre films proposés, ses sept compétitions, c’est bien une véritable programmation digne d’un grand festival qui a été présenté aux cinéphiles, et ce malgré le fait que, pour les raisons exceptionnelles de pandémie de COVID 19, c’était en échangeant la toile des salles de cinémas pour celle de l’internet que se tenait cette édition 2021.

Parce que, en plus du nombre, la qualité était vraiment très présente pour cette édition, ce sont trois « mentions spéciales » de jury qui ont complété le palmarès prévu (deux pour les longs-métrages de fiction et une pour la section des longs-métrage documentaire). Mais, aussi, un court-métrage particulièrement fort a, quant à lui, réussi à remporter les deux prix de sa catégorie.

Pour notre part, nous sommes très satisfait de ce palmarès 2021 et c’est pourquoi nous vous proposerons, dans les jours à venir, des articles-critiques pour tous les films primés durant ce festival, dans les catégories « longs-métrages de fiction », « longs-métrages documentaire », « court-métrage » et « Prix graine de cinéphage » (prix du jeune public), soit sept articles que nous vous offrirons, étalés sur deux semaines, afin de laisser, tout de même, de la place aux autres festivals cinéma que nous avons couvert sur la même période, ainsi que pour notre sélection hebdomadaire, ainsi que des films proposés dans le cadre d’événements spécifiques.

Christian Estevez

Palmarès de la 43ème édition du festival « Films de Femmes » de Créteil :

Catégorie « Longs-métrage de fiction » :

– Grand Prix du Jury : « La Voix d’Aïda » (« Quo Vadis, Aïda ? » – titre original), de Jasmila Žbanic (Bosnie-Herzégovine, 2020, 1h43).

A noter que ce film est parmi les nominés aux Oscars 2021 et fait figure de favori pour remporter la statuette.

– Mentions spéciales du jury :

« A Thief’s Daughter » de Belén Funes (Espagne, 2020, 1h42)

« Zana » de Antoneta Kastrati (Kosovo-Albanie, 2019, 1h37)

« Quo Vadis, Aïda? » (« La voix d’Aïda » pour son titre français), relatant la prise et le massacre de Srebrenica (Bosnie-Herzégovine), pr les serbes, en juillet 1995, lauréat logique de la catégorie « long-métrages » de cette 43ème éditions

Catégorie « Longs-métrage documentaire » :

– PRIX SCAM DU JURY ANNA POLITKOVSKAÏA :

« I Love You I Miss You I Hope I See You Before I Die » d’Eva Marie Rødbro (Danemark, 2019, 1h19)

– Mention Spéciale Jury Politkovskaïa :

« Radiographie d’une famille » de Firouzeh Khosrovani (Norvège/Iran/Suisse, 1h25)

– PRIX FRANCE TÉLÉVISIONS «DES IMAGES ET DES ELLES» :

Premier film // section « Héritage »

« Leur Algérie » de Lina Soualem (France/Algérie, doc, 2020, 1h12)

– Catégorie « court-métrage » :

« Trois feuilles » (« Twa Fèy » – titre original) d’Éléonore Coyette et Sephora Monteau (Haiti/Belgique, Animation, 2020, 28’)

Le très beau et très fort « Twa fey » (« Trois feuilles »), lauréat de deux prix durant cette édition 2021

– PRIX GRAINE DE CINÉPHAGE (Meilleur long métrage de la section Jeune Public) :

« A Regular Woman » de Sherry Hormann (Allemagne, 2019, 1h36)

« Nur eine frau » (« juste une femme » – « A regulra woman » pour son titre international), racontant l’histoire dramatique véridique de la première victime de « crime d’honneur » musulman, en Allemagne.

Prix « IMAGES DE MA VILLE » – Un projet cristolien qui abrite les rêves de ses habitants :

Scénario Lauréat – « La sœur jumelle » de Ouiza Sefiane

Mention Spéciale – « Sale temps pour les canards » de Gérald Royer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s