États-Unis d’Amérique : Une avocate amoureuse de son client l’aide à tuer son ex et ses parents.

Une avocate américaine est accusée d’avoir aidé le client dont elle était tombée amoureuse à tuer son ex et ses parents.

L’avocate est désormais accusée d’être impliquée dans un triple meurtre.

Keegan Leah Kelley Harroz, une femme de 38 ans qui exerçait son métier à Oklahoma City, est accusée d’avoir aidé le client dont elle était tombée amoureuse à tuer son ex et ses parents. Elle a été officiellement mise en examen jeudi dernier, rapporte « Fox News ». L’homme en question, Barry Titus II, a lui aussi été inculpé pour le meurtre de son ancienne petite amie Tiffany Eichor, âgée de 43 ans, et des parents de celle-ci, Jack et Kaye Chandler, âgés de 65 et 69 ans. Les trois victimes ont été abattues en 2019, au domicile familial. Les enquêteurs ont expliqué que chacune des victimes avait été tuée avec au moins deux armes de calibres différents.

Une vidéo de surveillance de la maison des victimes a montré à l’époque deux personnes masquées vers 3 heures, autour de la maison, l’un correspondant à la silhouette d’un homme, l’autre à une personne plus petite. Ils venaient de sortir d’une voiture de la même marque, de la même couleur et du même modèle que la Lexus 2010 argentée de Keegan Leah Kelley Harroz. La vidéo s’est ensuite arrêtée et les enquêteurs pensent que les deux criminels ont coupé le courant avant d’entrer sur les lieux.

Les corps avaient été découverts par un proche. La famille des victimes avait alors expliqué aux enquêteurs que Tiffany Eichor avait des problèmes avec son ancien petit ami. Ce dernier avait été accusé de l’avoir frappée et étranglée en 2017, quelques mois après le début de leur relation, explique le «Oklahoman». L’homme avait d’ailleurs interdiction de s’approcher d’elle au moment de son décès. A l’époque de cette plainte, Barry Titus II était défendu par Keegan Leah Kelley Harroz. Plusieurs médias ont fait savoir, après les meurtres que les deux avaient entamé une liaison, mais les détails n’ont jamais été clarifiés. Certains ont rapporté que l’avocate était devenue la petite amie du suspect et d’autres qu’elle était en réalité sa femme. Durant l’enquête, la police a découvert que l’avocate avait tenté de discréditer Tiffany Eichor en faisant placer de la drogue chez elle.

Après les meurtres, le frère de la suspecte a remis un AR-15 aux autorités du Texas, leur expliquant que cette arme avait peut-être été utilisée pour commettre les crimes. Ce fusil semi-automatique avait été acheté par Keegan Leah Kelley Harroz et Barry Titus II un mois avant le massacre de la famille. Les deux sont déjà en prison depuis qu’ils ont plaidé coupables d’accusations distinctes de possession d’armes à feu, mais ce n’est que jeudi que le procureur de district, Carol Iski, les a inculpés pour assassinat.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s