Lady Gaga révèle avoir été violée et enceintée par un producteur, à ses débuts.

La star américaine Lady Gaga a confiée qu’elle était tombée enceinte après avoir été violée par un producteur de musique lorsqu’elle était âgée de 19 ans. La chanteuse n’a pas pu retenir ses larmes dans sa confession.

Face à Oprah Winfrey et le prince Harry dans leur docu-série « The Me You Can’t See », Lady Gaga a fait de bouleversantes révélations sur son passé. L’émission centrée sur la santé mentale regroupe les témoignages de célébrités et d’anonymes et son premier épisode était diffusé le 21 mai sur Apple TV+. La chanteuse a révélé avoir été violée à 19 ans, par un producteur de musique dont elle préfère taire le nom. En position de force, il a abusé de son pouvoir pour l’agresser sexuellement.

« J’avais 19 ans et je travaillais dans le milieu, et un producteur m’a dit : « Enlève tes vêtements ». J’ai dit non. Et je suis partie, et ils m’ont dit qu’ils allaient brûler toute ma musique. Et ils n’ont pas arrêté. Ils n’ont pas arrêté de me demander, et je me suis figée et je ne me souviens même pas », a-t-elle dit.

« J’ai d’abord ressenti une douleur intense, puis je me suis engourdie. Et puis j’ai été malade pendant des semaines et des semaines et des semaines après, et j’ai réalisé que c’était la même douleur que j’avais ressentie lorsque la personne qui m’avait violée m’avait déposée enceinte au coin d’une rue. Chez mes parents, parce que je vomissais et que j’étais malade. Parce que j’avais été maltraitée. J’ai été enfermée dans un studio pendant des mois », a-t-elle ajouté.

Lady Gaga, de son vrai nom Stefani Germanotta, s’était déjà exprimée sur cette épreuve, révélant qu’elle a souffert de stress post-traumatique.

La vedette de 35 ans a également dit qu’elle avait connu l’automutilation, les coupures et des épisodes où elle se jetait contre les murs.

« Vous pensez que vous allez vous sentir mieux parce que vous montrez à quelqu’un, « Hé, regardez, je souffre ». Cela n’aide pas » explique-t-elle, avant d’ajouter : « Je dis toujours aux gens : « Dites-le à quelqu’un. Ne le montrez pas » ».

La chanteuse n’a jamais révélé le nom de son agresseur. « J’ai eu une rupture psychotique totale, et pendant quelques années, je n’étais plus la même fille », a-t-elle ajouté.

Lady Gaga a participé au premier épisode de la série en cinq parties, produite par Harry et Oprah.

Elle a admis que l’amélioration de sa santé mentale a été une « lente progression » et qu’elle a progressivement appris à utiliser des outils pour aider à gérer les sentiments sombres.

« Même si je passe six mois brillants, il suffit d’un déclencheur une seule fois pour se sentir mal », a-t-elle expliqué, ajoutant : « Et quand je dis se sentir mal, je veux dire avoir envie de se couper, penser à mourir, se demander si je vais le faire un jour ».

Lady Gaga explique avoir décidé de partager son histoire pour aider les gens à avoir de l’empathie pour les autres et, espérons-le, aider toute personne qui a été dans une situation similaire, ajoutant que parler des événements faisait partie de son processus de « guérison ».

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s