Cinéma : les sorties salles en France du 9 juin 2021.

Dans cet article, la liste des, seulement, cinq nouveaux films et ressorties, dans les salles de cinéma françaises, avec leur fiche technique et leur bande annonce.

Cette semaine cinématographique du 9 juin 2021 se démarque des autres par son paradoxe, qui est que vraiment très peu de films nous arrivent dans les salles obscures françaises, de manière générale mais, encore plus particulièrement pour ce qui concerne notre ligne éditoriale, à « FemmeS du Monde magazine », avec un total de cinq œuvres (2 nouveautés, 1 ressorties d’avant confinement et deux ressorties salles de classiques du cinéma), mais dont il s’avère que ce petit nombre ne comprend que d’excellents films et, n’ayons pas peur des mots, même quelques chefs-d’œuvre, tel que, le tant attendu, « Nomadland » et la ressortie de « Une mère », de l’un des génies du cinéma japonais classique, Mikio Naruse.

C’est aussi l’occasion de pouvoir, enfin, découvrir, sur les écrans hexagonaux, « Juliuna », film du patrimoine péruvien, sorti dans son pays en 1989, et qui, du fait d’une version restaurée récente, arrive enfin jusqu’au public français – passant, en premier lieu, par le Festival de cinéma péruvien de Paris, qui se déroule cette semaine du 7 au 13 juin, au cinéma « Le Saint-André des Arts, dans le « quartier latin », à Paris.

Ce nombre limité de films (re)sortant cette semaine est aussi une très bonne nouvelle pour les cinéphiles et les très nombreuses salles proposant du cinéma d’auteur de qualité, puisque les premiers auront plus de possibilités de cumuler les visionnage des sorties de cette semaine et celles, à ne pas manquer, depuis la réouverture des cinéma de France et de Navarre, le 19 mai dernier, tandis que, de leur côté, ces salles proposant les films vraiment dignes d’être nommés ainsi, peuvent se permettre de prolonger la présence de ces immanquables qui nous sont proposés depuis trois semaines.

Alors, encore cette semaine, il n’est pas vain de vous souhaiter une excellente semaine cinématographique !

Christian Estevez

Nouveautés salles :

« Juliana »

Réalisation : Fernando Espinoza, Alejandro Legaspi

Principaux interprètes : Rosa Isabel Morffino, Julio Vega, Maritza Gutti

Durée : 1h 34min

Genre : Drame

Pays d’origine : Pérou

SYNOPSIS

Lima, dans les années 80. Maltraitée par son beau-père, la jeune Juliana prend la fuite. Livrée à elle-même, l’adolescente coupe ses cheveux et se fait passer pour un garçon. Sous une autre identité, l’adolescente intègre alors une bande d’enfants des rues qui se débrouillent comme ils peuvent pour survivre. Face aux menaces du monde adulte, le clan va rapidement devoir unir ses forces.

« Nomadland »

Réalisation : Chloé Zhao

Principaux interprètes : Frances McDormand, David Strathairn, Gay DeForest

Durée : 1h 48min

Genre : Drame

Pays d’origine : États-Unis d’Amérique

SYNOPSIS

Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d’adopter une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle. De vrais nomades incarnent les camarades et mentors de Fern et l’accompagnent dans sa découverte des vastes étendues de l’Ouest américain.

Reprise salles d’avant confinement :

« Le bon grain de l’ivraie »

Réalisation : Manuela Fresil

Principaux interprètes : ————-

Durée : 1h 34min

Genre : Documentaire

Pays d’origine : France

SYNOPSIS

En petite bande joyeuse, ils dansent, rient, font des batailles de boules de neige, mais où dormiront-ils cette nuit ? Dans un hall de gare ? Dans un centre d’hébergement ? En France, aucun enfant ne devrait se poser ces questions.

Ressorties salles

« La fille à la valise »

Réalisation : Valerio Zurlini

Principaux interprètes : Claudia Cardinale, Jacques Perrin, Renato Baldini

Durée : 2h 01min

Genre : Comédie dramatique

Pays d’origine : Italie

Titre original La Ragazza con la valigia

Date de sortie originale : 11 mai 1962

SYNOPSIS

Attirée par le succès, Aïda une jeune danseuse de province, se laisse séduire par les belles promesses de Marcello, un don juan qui se lasse bientôt d’elle. Il demande alors à son frère Lorenzo d’éloigner la jeune fille. Celui-ci bien qu’âgé de 16 ans, est ému par la triste histoire d’Aïda et décide de la protéger. Pour cela, il n’hésite pas à inventer tout un stratagème…

« La mère »

Réalisation : Mikio Naruse

Principaux interprètes : Kinuyo Tanaka, Kyôko Kagawa, Eiji Okada

Durée : 1h 38min

Genre : Drame

Pays d’origine :

Titre original Okaasan

Date de sortie originale : 1 décembre 1954

SYNOPSIS

Masako Takahara tient une modeste blanchisserie en périphérie de Tokyo. La vie est dure, et les dégâts de la guerre se font encore sentir. Mais Toshiko, sa fille ainée, est pleine de gaité et d’espoir. Et les moments de joie ne manquent pas : on sort au parc, on va au cinéma, on chante… Hélas, l’adversité est parfois très forte, et il est difficile de se nourrir ou de se soigner. Si la vie s’effondre peu à peu autour d’elle, Masako reste une mère de famille vaillante, toujours debout et souriante dans la tourmente.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s