Tennis : Barbora Krejcikova remporte Roland Garros !

Barbora Krejcikova (25 ans) s’est imposée ce samedi en finale des Internationaux de France de tennis face à la Russe Anastasia Pavlyuchenkova. Elle remporte ainsi son premier titre du Grand Chelem en simple.

La Tchèque, Barbora Krejcikova (33e), a remporté, ce samedi 12 juin, à Roland-Garros, son premier titre du Grand Chelem en battant en finale la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (32e) 6-1, 2-6, 6-4.

« C’est vraiment difficile de trouver les mots, je n’arrive pas à croire ce qui m’arrive, je n’arrive pas à croire que je viens de gagner un tournoi du Grand Chelem », a soufflé la lauréate. À 25 ans, son meilleur résultat jusque-là, en Majeur, était d’avoir atteint un 8e de finale l’an dernier, déjà à Roland-Garros. Elle participait à son cinquième tournoi majeur, son troisième sur la terre battue parisienne. Avec cette victoire majeure, Krejcikova va atteindre lundi le 15e rang WTA, le meilleur classement de sa carrière. Elle a reçu le trophée Suzanne Lenglen des mains d’une légende du tennis, Martina Navratilova, Tchécoslovaque devenue Américaine, qui s’est imposée deux fois à Paris (1982, 1984).

Cette édition 2021 est la sixième d’affilée à sacrer une lauréate qui n’avait encore jamais remporté de tournoi du Grand Chelem. Krejcikova ne comptait jusque-là qu’un seul titre, décroché à Strasbourg la semaine précédant Roland-Garros. Elle est donc passée d’un palmarès vierge à deux titres en trois semaines et a aligné douze victoires consécutivement.

Cette finale n’a pas été la plus exceptionnelle sur le plan du niveau de jeu, chaque joueuse enchaînant les bons et les mauvais passages. « Breakée » d’entrée après avoir commis deux doubles fautes, la Tchèque a empoché les six jeux suivants (6-1). Mais il était écrit que ces derniers matches seraient à rebondissements. Alors Pavlyuchenkova, pourtant diminuée par une blessure à la cuisse gauche, est repartie au combat pour aller chercher le deuxième set (6-2).

En délicatesse avec son revers qui lui aura coûté de nombreux points et au service (5 doubles fautes), Krejcikova s’est évertuée dans la dernière manche à chercher des zones sortantes pour faire travailler la cuisse douloureuse de la Russe. Son break réalisé à 1-1 aura été suffisant pour lui permettre de remporter son premier titre en Grand Chelem malgré trois balles de match ratées.

Egalement engagée en double, Krejcikova, associée à Katerina Siniakova, avec qui elle a remporté l’édition 2018 du Majeur parisien, s’est qualifiée pour la finale programmée dimanche. La dernière joueuse à avoir atteint la même année les finales du simple et du double à Roland-Garros est Lucie Safarova en 2015. Mais la dernière à les avoir remportées est Mary Pierce en 2000.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s