Cinéma : Décès de l’actrice française Françoise Arnoul, star des années 1950.

L’actrice Françoise Arnoul, vedette des années 1950 et étoile du célèbre « French Cancan » de Jean Renoir, est décédée mardi à l’âge de 90 ans, a annoncé sa famille à l’AFP.

Nous retraçons, dans ce présent article, les grandes lignes de sa carrière.

L’actrice Françoise Arnoul, qui fut un sex-symbol des années 1950, choisie par Jean Renoir pour incarner l’éblouissante Nini de « French Cancan », l’un de ses chefs-d’œuvre, s’est éteinte.

Alors que les Français ont appris, il y a quelques jours, le décès de Renée Dorléac, la mère de Catherine Deneuve, voilà qu’une autre étoile du cinéma vient de s’éteindre. Il s’agit de Françoise Arnoul, star des années 1950. Comme l’a révélé sa famille à l’AFP, elle a rendu son dernier souffle dans un hôpital parisien ce mardi 20 juillet, à l’âge de 90 ans. La vedette du grand écran aurait succombé à une longue maladie, dont la nature n’a toutefois pas été précisée.

Née en juin 1931 à Constantine, en Algérie, où son père était général d’artillerie et sa mère comédienne, Françoise Arnoul, de son vrai nom Françoise Gautsch, rêvait au départ d’être danseuse, mais ne put entrer à l’Opéra de Paris car elle avait dépassé l’âge limite.

A 17 ans, elle suit des cours d’art dramatique et décroche son premier rôle dans « L’Epave » de Willy Rozier, un drame réaliste où elle incarne une danseuse. Étant mineure, elle est doublée pour une scène très déshabillée.

Silhouette fine et regard envoûtant, elle est considérée comme un « sex symbol » des années 1950, avec des films comme « Les Compagnes de la nuit », « La Rage au corps », « Secrets d’alcôve » ou encore « Le Fruit défendu » face à Fernandel.

En 1954, elle connaît la célébrité en incarnant Nini dans « French Cancan » de Jean Renoir. Dans ce film culte, le réalisateur fait revivre le Paris des années 1900, celui des impressionnistes et des bals populaires. Un enchantement permanent qui foisonne de couleurs, de musique, de danse et d’émotions… Celle qui compte parmi les stars de ce délicieux classique, avec également Jean Gabin à son casting, a tourné par la suite pour d’autres grands cinéastes : elle retrouvera Henri Verneuil (« Le Mouton à cinq pattes », « Les Amants du Tage », « Des gens sans importance » et « Paris, Palace Hôtel »), elle jouera pour Roger Vadim (« Sait-on jamais ») ou encore Marcel Carné (« Le pays d’où je viens »)… Son ultime rôle sur grand écran remonte à 2016 dans « Le Cancre », de Paul Vecchiali.

Côté vie privée, Françoise Arnoul a été la compagne du journaliste, producteur et attaché de presse Georges Cravenne, le créateur des César, décédé en 2009, qu’elle a rencontré sur le tournage de « French Cancan » avant de l’épouser en 1956. Elle fut également la partenaire du réalisateur et scénariste Bernard Paul, mort en 1980.

Françoise Arnoul sera supplantée par Brigitte Bardot et délaissée par la Nouvelle vague. « Je n’ai jamais été vraiment intéressée par ma carrière, je joue dans les films qui me plaisent avant tout », disait-elle.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s