J.O. Tokyo 2020 – Football : La Suède fracasse les États-Unis d’Amérique tandis que La Grande-Bretagne remporte le match d’ouverture !

Le tournoi olympique de football féminin a débuté ce mercredi 21 juillet avec une pluie de buts et l’énorme surprise de la défaite des États-Unis d’Amérique.

Résumés et résultats dans et article.

La Grande-Bretagne a ouvert les JO de football féminin face au Chili de la Lyonnaise Christiane Endler dans le groupe E. Et se sont les britanniques qui ont remportées ce match d’ouverture du tournoi olympique féminin, ce mercredi, à Sapporo, sur le score de 2-0. Les Britanniques se sont imposées grâce à un doublé d’Ellen White, qui a ouvert son compteur olympique après trois matches sans marquer lors des Jeux de Londres en 2012.

L’autre rencontre de ce groupe E opposant le Japon – pays hôte – au Canada s’est soldé par un match nul ( 1-1). Les canadienne sont bien rentrées dans leur match en ouvrant le score après seulement six minutes par l’intermédiaire de Sinclair mais les japonaises vont, ensuite, arracher l’égalisation à la 84e minutes grâce à la joueuse d’Aston Villa Iwubashi. À noter que les japonaises avaient manqué un penalty frappé par Tanaka(53e).

Groupe F

Ce groupe F a été très riche en buts avec 18 buts en deux rencontres de cette première journée de maths de groupes.

Le Brésil a réalisé une entrée fracassante dans ce tournoi olympique en s’imposant largement (0-5) face à la Chine. Sur la pelouse de Miyagi Stadium. Marta a inscrit un doublé (9′,74). Les trois autres buteuses sont Debinha (22′), Andressa (80′) et Beatriz (89′).

De leur côté, les Pays-Bas ont complètement déchiré la Zambie lors de ce premier match de poules, en s’imposant sur le score de 10 buts à 3. La star néerlandaise, Vivianne Miedema, a trouvé le chemin des filets à quatre reprises. Côté Pays-Bas, Vivianne Miedema, auteure d’un quadruplé (9e, 15e, 29e, 59e) et Lieke Martens, qui s’est offert un doublé (14e, 38e), se sont baladées. Vice-championnes du monde et championnes d’Europe en titre, les Néerlandaises ont complété leur large victoire par des buts de Shanice van de Sanden (45e), Jill Roord (64e), Lineth Beerensteyn (75e) et Victoria Pelova (80e).

L’attaquante zambienne Barbra Banda a inscrit un triplé malgré la lourd défaite de son équipe. Elle avait déjà permis à son équipe de revenir dans le match après une vingtaine de minutes de jeu, d’abord d’une erreur de Sari van Veenendaal (19e). En fin de match, alors que la Zambie était proche de subir la plus lourde défaite de l’histoire des Jeux (le record est de 8-0), Barbra Banda inscrit deux nouveaux buts en fin de match (82e et 83e) pour ramener son équipe à sept longueurs.

L’exceptionnelle Barbara Banda, capitaine de l’éqiupe de la Zambie (N°11), qui a marqué un triplé face aux néerlandaises, vice-championnes olympiques et chamionnes d’Europe en titre.

Groupe G

La grosse surprise se trouve dans ce groupe.

Grandissimes favorites du tournoi, les Américaines sont tombées d’entrée et de haut (0-3) face à leur bête noire olympique, la Suède, qui les avait éliminées en quarts de finale des Jeux de Rio en 2016 (1-1, 3-4 aux tirs au but).

Il n’y a pas eu de revanche ce mercredi à Chofu pour l’équipe des États-Unis, double championne du monde en titre et quatre fois championne olympique, battue pour la première fois en 44 matches et un revers contre les Bleues en amical (1-3 au Havre en janvier 2019).

Stina Blackstenius, l’attaquante de Häcken passée par Montpellier (2016-2019), a inscrit un doublé sur une superbe tête décroisée (25e) et à la réception d’un corner (54e), Lina Hurtig concluant la marque (72e).

Le second match de cette poule opposait l’Australie à la Nouvelle-Zélande pour un « derby continental ». Les australienne se sont logiquement imposées 2-1.Yallop a ouvert le score pour l’Australie à la 20e minute, suivit par Sam Kerr, treize minutes plus tard, pour creuser l’écart à 2-0 (33′). Les néo-zélandaises vont réduire le score dans les derniers instants de la seconde mi-temps, mais trop tard pour espérer une égalisation (2-1,90+1′).

A rappeler que les deux premières équipes des trois groupes de quatre seront qualifiées pour les quarts de finale, ainsi que les deux meilleures troisièmes.

Kevin Negalo

Classement :

Groupe E 

1- Grande-Bretagne 3 points 

2- Canada 1 point

3- Japon 1 point

4- Chili 0 point.

Groupe F 

1-Pays-Bas 3 points

2- Brésil 3 points

3- Chine 0 point

4- Zambie 0 point

Groupe G

1-Suède 3 points

2- Australie 3 point

3- Nouvelle-Zélande 0 point

4- États-Unis 0 point.

Programme deuxième journée

Samedi 24 juillet

Groupe E 

Japon – Grande-Bretagne

Chili – Canada

Groupe F 

Pays-Bas – Brésil 

Chine – Zambie

Groupe G

Suède – Australie

Nouvelle-Zélande – États-Unis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s