Affaire Delphine Jubillar : les SMS troublants qu’elle échangeait avec la compagne de son amant dévoilés !

Jeudi 15 juillet 2021, « La Dépêche » a dévoilé le contenu des échanges entre Delphine Jubillar et la compagne de son amant, seulement quelques heures avant la disparition de la jeune femme dont le corps n’a toujours pas été retrouvé 7 mois plus tard.

Alors que Delphine Jubillar est portée disparue depuis le mois de décembre et que son ex-compagnon, Cédric, soupçonné de l’avoir tué a été mis en examen en juin, de nouveaux éléments troublants viennent s’ajouter à l’enquête.

Comme le rapportent « La Dépêche » et « BFMTV », l’infirmière de 33 ans aurait échangé des SMS avec la compagne de son amant le 15 décembre 2020, soit le jour de sa disparition. Delphine Jubillar avait fait la connaissance de son amant en août 2020, sur un site de rencontre. La relation était vite devenue sérieuse et l’infirmière envisageait de quitter son mari Cédric pour vivre son nouvel amoureux.

Leur petit secret éclate le 14 décembre. Ce jour-là, l’amant de Delphine, qui vit à Montauban, lui envoie un message agrémenté d’un cœur, relate « la Dépêche ». Mais sa conjointe tombe sur ce SMS et lui demande des explications. L’homme lui avoue alors qu’il a une liaison avec Delphine et lui annonce qu’il souhaite mettre fin à leur vie commune.

Le lendemain, la compagne de cet homme demande des explications par message à Delphine Jubillar et lui écrit : « Tu prendras ma place quand elle sera libre, pour le moment, ce n’est pas le cas ». Elle lui demande aussi de les laisser tranquilles pendant les fêtes de fin d’année.

Mais l’infirmière continue de parler à son amant. Ce 15 décembre, ils commandent du vin ensemble. Dans la soirée, Delphine envoie une photo d’elle en tenue de nuit à son amoureux. Ce sont ses derniers messages avant sa disparition. Toujours selon « La Dépêche », les enquêteurs n’ont relevé aucun déplacement entre le domicile du couple de Montauban et le celui de Delphine Jubillar ce soir-là.

Vers 3 h 45 cette même nuit, Cédric Jubillar est réveillé par les pleurs de leur petite fille. Selon ses déclarations, il constate alors la disparition de sa femme. Celui-ci nie tout lien avec la disparition de sa femme depuis le début de l’affaire. Il est toutefois mis en examen pour meurtre et écroué le 18 juin. Sa demande de remise en liberté a récemment été rejetée.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s