JO Tokyo – JUDO (-52 kg) : La japonaise ABE Uta remporte l’or en battant la francaise Amandine Buchard au « golden score ».

la Japonaise ABE Uta a dominé la française Amandine Buchard en finale des moins de 52 kg et s’adjuge l’or.

Dans ce duel au sommet entre la championne du monde japonaise Abe Uta et Amandine Buchard championne d’Europe en titre, c’est la japonaise ABE Uta qui a pris l’ascendant sur la française au « golden score » dans un superbe match, très serré jusqu’au bout.

À à 21 ans, la Japonaise triomphe à domicile dans le mythique Nippon Budokan.

C’était le choc que tout le monde attendait, le duel au sommet entre la 2e et la 3e mondiales de leur catégorie. Entre deux combattantes au niveau très proche, le combat s’est logiquement terminé au « golden score ».

Passée proche de la défaite sur un travail au sol de la Japonaise, la Française s’est alors montrée de plus en plus active et agressive au fil des – stressantes – minutes. Mais ABE Uta a profité d’une ouverture pour conclure au sol, sur un ippon.

Auparavant, Amandine Buchard avait connu un début de tournoi express, enchaînant les victoires rapides.

En demi-finale, la championne d’Europe en titre, invaincue depuis 15 combats, avait notamment dominé la Suissesse Fabienne Kocher, seulement 16 secondes après le début du combat. Elle s’était également montrée expéditive en huitième de finale et en quart.

Si elle a chuté face à ABE Uta, la Française repart tout de même avec une superbe médaille d’argent. Et nul doute que cette finale en appellera d’autres entre les deux championnes.

Le podium judo femme -52 kg – de gauche à droite : A. Buchard (France) médaille d’argent, Abe Uta (Japon) médaille d’or, Odette Giuffrida (Italie) et Chelsie Giles (Grande-Bretagne) médailles de bronze.

L’Italienne Odette Giuffrida a remporté le bronze, tout comme la Britannique Chelsie Giles. Cette dernière a dominé la Suissesse Fabienne Kocher dans la petite finale.

A noter, pour les annales olympiques que le frère de Abe Uta a remporté, lui aussi, la médaille d’or dans sa catégorie, le même jour. C’est la première fois dans l’histoire des jeux olympiques d’une sœur et son frère sont sacrés champions olympiques, le même jour et dans la même discipline.

La sœur et le frère remportant tous les deux la médaille d’or dans leur catégorie, le même jour.

Kevin negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s