La chanteuse colombienne Shakira risque la prison ferme!

Shakira est poursuivie par le fisc espagnol pour délit d’évasion fiscale entre 2011 et 2014. De graves accusations qui pourraient bien envoyer la superstar directement en prison.

La menace d’un passage en prison se fait de plus en plus sentir pour la célèbre artiste colombienne.

La chanteuse est poursuivie en justice pour six délits de fraude fiscale, passibles d’une peine de prison ferme. Elle a bien versé les 41,5 millions d’euros d’arriérés qui lui étaient demandés pour ses revenus des années 2011 à 2014. Mais, la compagne du footballeur Gerard Piqué (FC Barcelone) est aussi concernée par le délit d’évasion fiscale. Et pour cause, Shakira (44 ans) a prétendu vivre aux Bahamas, un paradis fiscal, alors qu’en réalité elle résidait à Barcelone entre 2012 et 2014, selon la justice.

« Shakira Isabel Mebarak Ripoll aurait cessé de payer des impôts en Espagne au cours des années 2012, 2013 et 2014, malgré l’obligation de le faire car elle a sa résidence fiscale ici », a expliqué le président du tribunal de première instance et instruction de Barcelone au quotidien espagnol « El Pais ». Mais la chanteuse a nié les faits qui lui sont reprochés.

Pour cela, l’inspectrice espagnole des impôts en charge de l’enquête s’est penchée de plus près sur le quotidien de l’interprète du titre « Waka Waka » à Barcelone. Et, il semble que Shakira ait passé bien plus de temps en Espagne que ce qu’elle annonce, soit très exactement 163 jours en 2011, 246 en 2012, 210 en 2013 et 243 en 2014. Or, pour le fisc espagnol, les résidents doivent payer des impôts quand ils vivent plus de la moitié de l’année dans le pays. Ainsi, l’artiste colombienne aurait dû payer 14,5 millions d’euros d’impôt sur le revenu et d’impôt sur les sociétés. Si elle est jugée coupable, Shakira pourrait aller en prison.

Une annonce qui n’intervient pas au bon moment alors qu’elle est en pleine promotion de son nouveau single, « Don’t Wait Up », Shakira fait son grand retour après quatre ans d’absence. Cette affaire judiciaire délicate pourrait compliquer son come-back dans les bacs, à l’approche d’un nouvel album prévu pour 2022.

En ce qui sont des accusations d’évasion fiscale, la chanteuse a nié en bloc et se défend, en affirmant avoir vécu de manière « sporadique » en Espagne. Pour prouver sa bonne foi, elle a fourni un permis de résidence permanente dans les Bahamas, un document sans grande valeur juridique car il est donné à quiconque achète une maison dans l’archipel. Comme le rappelle le journal « Libération », les factures d’électricité fournies par la chanteuse ne prouvent pas grand-chose non plus, car d’autres personnes auraient pu occuper sa sublime propriété. D’après « El Pais », Shakira aurait prévu de faire appel auprès du tribunal de Barcelone.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s