Nicole Kidman, exemptée de quarantaine, suscite la colère à Hong Kong!

La décision de Hong Kong d’accorder à l’actrice australienne, Nicole Kidman, une exemption de quarantaine, afin qu’elle puisse tourner une série, a suscité l’indignation et la colère de la population.

C’est un favoritisme qui ne passe pas au sein de la population honkongaise.

La population de Hong Kong est très remontée contre la décision des autorités d’accorder, à la star hollywoodienne Nicole Kidman, une dispense de quarantaine, afin qu’elle puisse tourner la série « Expats ».

L’actrice devrait, en effet, tourner, pour « Amazon Prime Video », la série « Expats » – sur la vie de riches expatriés -, mais l’affaire a créé une grosse polémique chez les hongkongais.

Le centre financier connaît l’une des quarantaines les plus contraignantes et longues au monde pour tous les voyageurs en provenance de l’étranger. Jusqu’à présent, ces mesures ont permises de limiter le nombre de cas de Covid-19 à environ 12.000 pour 7,5 millions d’habitants.

Mais depuis dix-huit mois, nombre de résidents sont coupés de leur famille vivant à l’étranger. Les personnes arrivant des pays envisagés à haut risque sur le plan du Covid, notamment les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, doivent effectuer une quarantaine de vingt-et-un jours dans un hôtel.

Mais l’actrice de 54 ans a été autorisée à contourner ces mesures. Le Bureau du commerce et du développement économique a confirmé que la star australienne et d’autres membres de l’équipe de tournage ont obtenu une exemption dans le cadre « d’un travail professionnel spécifique ».

Depuis son atterrissage le 12 août à Hong Kong, dans un jet privé en provenance d’Australie, les tabloïds ont suivi chacune de ses apparitions. Elle a notamment fait du shopping deux jours après son arrivée. L’actrice a ensuite tourné dans le quartier de Sai Wan, sur l’île de Hong Kong, pour la série « Expats », basée sur le livre de Janice YK Lee (2016) et dont elle est productrice déléguée.

Depuis son arrivée, les commentaires prolifèrent sur les réseaux sociaux au sujet de cette exemption et de la riche élite étrangère vivant à Hong Kong, à un moment où toute dissidence est réprimée par Pékin.

Sur Facebook, le groupe très suivi « personnes en quarantaine à Hong Kong » regorge de commentaires sur la manière dont les étrangers qui résident dans la ville n’ont pas vu leur famille depuis près de deux ans en raison de ces mesures.

Elizabeth Quat, une députée pro-Pékin, s’est dite « inquiète de cette exemption accordée par le gouvernement » et reconnu avoir « reçu un certain nombre de plaintes d’habitants de Hong Kong ».

Le président du géant bancaire HSBC, Mark Tucker, vient de passer trois semaines de quarantaine à son arrivée de Grande-Bretagne.

Cette dispense de quarantaine pour Nicole Kidman est intervenue quelques jours après que Hong Kong a renforcé ses règles pour les arrivants de plusieurs pays, ce qui a bouleversé les projets de voyage de beaucoup à l’issue des vacances d’été et provoqué une pénurie de chambres d’hôtel.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s