USA : Une femme de 30 ans atteinte du coronavirus décède après son accouchement.

En Floride, Kristen McMullen est morte après avoir donné naissance. Elle était atteinte du covid-19.

C’est en Floride, dans le sud-est des États-Unis,que Kristen McMullen, 30 ans, malade du coronavirus, est morte quelques jours après avoir donné naissance à son enfant.

Lors de sa première visite à l’hôpital, l’Américaine a appris sa contamination au Covid-19. Elle s’est aussi vue diagnostiquer d’une pneumonie. Renvoyée chez elle, elle a été de nouveau hospitalisée quatre jours plus tard.

Kristen McMullen était dans un état lui permettant d’accoucher par césarienne de sa fille, Summer, avant d’être transférée en soins intensifs. Une semaine plus tard, la trentenaire a été placée sous respirateur artificiel, avant de mourir le même jour, le vendredi 6 août.

La famille de la jeune femme affirme qu’elle n’avait pas eu de problème de santé auparavant , »Elle n’est jamais tombée malade, et nous avons supposé, comme beaucoup de gens, que cela disparaîtrait aussi vite que c’est arrivé parce que comme pour beaucoup de jeunes, elle n’avait que 30 ans, elle pouvait s’en sortir et reprendre une vie normale. ».

Dans un entretien accordé au média américain « NBC News », Melissa Syberson, tante de Kristen, a refusé de dire si sa nièce était vaccinée ou non. Cette dernière a préféré lancer un appel à toutes les femmes enceintes. «Nous pensons personnellement que les femmes enceintes, vaccinées ou non, qu’elles portent le masque ou non, courent un risque énorme et qu’il peut être mortel pour elles ou leurs bébés», a-t-elle déclaré.

« Les vaccins sont sûrs et efficaces, et il n’a jamais été aussi urgent d’accroître les vaccinations, alors que nous faisons face au variant Delta (variant indien – ndlr) hautement contagieux et aux graves conséquences du Covid-19 chez les personnes enceintes », a averti Rochelle Walensky, directrice des Centres de lutte et de prévention contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique du pays.

Les femmes enceintes courent un risque supérieur de subir des complications graves du Covid-19, parmi lesquelles des fausses-couches et des morts à la naissance. Mais moins d’une sur quatre a reçu au moins une première injection de vaccin anti-Covid, selon les CDC.

En France, la Haute Autorité de santé (HAS) a récemment fait savoir que l’immunisation était fortement recommandée à partir du second trimestre de grossesse.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s