Football : La légende américaine Carli Lloyd prend sa retraite.

L’immense joueuse américaine Carli Lloyd, meilleure joueuse féminine du monde en 2015, va prendre sa retraite à l’issue de cette saison.

C’est une page qui va se tourner pour la sélection américaine et un choc pour le football féminin. À 39 ans, la légendaire Carli Lloyd a annoncé, ce lundi 16 août, prendre sa retraite à la fin de la saison et, dès la fin du mois d’octobre, avec sa sélection nationale.

Avec 312 sélections (depuis 2005), 128 réalisations et 64 passes décisives, les chiffres de la légendaire attaquante Carli Lloyd avec l’équipe nationale américaine son époustouflants. L’attaquante de 39 ans, qui a fait toute sa carrière dans son pays, exceptée une petite pige à Manchester City en 2017 (où elle a remporté la FA Cup), a annoncé ce lundi qu’elle prendrait sa retraite à l’issue de la saison (soit au maximum en décembre) avec son club, le Gotham du NJ/NY (où évolue Gaëtane Thiney).

Lloyd, 39 ans, qui a été nommée deux fois Joueuse de l’année de la FIFA, est devenue la deuxième joueuse la plus capée de l’histoire du football mondial (312 capes pour 128 buts) derrière Kristine Lilly qui compte 354 capes avec la sélection américaine.

Championne du monde en 2015 et 2019, et championne olympique en 2008 à Pékin et 2012 à Londres, Carli Lloyd a également permis aux Américaines de s’offrir une médaille de bronze à Tokyo, en inscrivant deux buts lors de la petite finale face à l’Australie (4-3).

« Je voudrais remercier la sélection américaine de m’avoir apporté ces opportunités et ces souvenirs qui dureront toute ma vie. Terminer ma carrière en sachant que ma famille a pu être à mes côtés, et partager ce dernier chapitre avec moi n’aurait pas pu être plus spécial », a-t-elle indiqué.

« Lorsque j’ai débuté dans l’équipe nationale en 2005, mes deux principaux objectifs étaient d’être la joueuse de football la plus complète possible et d’aider l’équipe à remporter des championnats », a déclaré Lloyd.

« Chaque jour où je suis entré sur le terrain, j’ai joué comme si c’était mon dernier match. Je n’ai jamais voulu prendre quoi que ce soit pour acquis, surtout en sachant à quel point il est difficile d’arriver au sommet, mais encore plus difficile de rester au sommet aussi longtemps. »

La fédération américaine devrait programmer quatre matchs amicaux (deux en septembre, deux en octobre) qui serviront de jubilé à Lloyd, laquelle pourrait donc ajouter quatre capes à son total.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s