États-Unis : Un pirate arrêté après avoir volé plus de 600 000 photos et vidéos dénudées de jeunes femmes sur icloud !

Un homme de Los Angeles, d’une quarantaine d’années, s’est reconnu coupable pour avoir volé plus de 620 000 photos et 9 000 vidéos de femmes nues, sur des comptes iCloud.

Hao Kuo Chi, 40 ans, se faisait passer pour un technicien du support Apple pour obtenir les identifiants de ses victimes, qui ne se doutaient alors de rien. Malgré ses nombreuses mesures de sécurité, Apple ne peut rien contre la vieille mais non moins redoutable technique de l’ingénierie sociale. Il partageait ensuite ces images par le biais de Dropbox avec d’autres énergumènes libidineux, sous le pseudonyme « icloudripper4you ».

La triste affaire des photos volées de célébrités en 2014 n’aura malheureusement pas été unique en son genre. Malgré les efforts d’Apple pour protéger les utilisateurs d’iCloud, le service de stockage en ligne est encore sujet à de nombreux piratages, dont les conséquences peuvent parfois se révéler dramatiques. Une nouvelle affaire similaire vient confirmer qu’il est très dangereux de sauvegarder du contenu sensible sur le « cloud ».

Pour accéder à ces contenus, le hacker a déployé, depuis mars 2018, une assez vaste campagne de « phishing » par e-mail. Ses messages usurpaient l’identité du support client d’Apple pour inciter les cibles à donner leurs identifiants iCloud. Au total, plus de 500 000 e-mails ont été envoyés, ce qui a permis au malfrat de mettre la main sur plus de 4 700 comptes iCloud. Il en a sélectionné plus de 300 dont il a siphonné les images, principalement des comptes de jeunes femmes.

Dans ces faits le hacker n’a pas été assez prudent. Certaines photos volées ont été postées sur des sites porno, ce qui a permis d’identifier des victimes et d’analyser les connexions vers leurs comptes iCloud. Dans les « logs », le FBI a trouvé l’adresse IP de la maison du pirate, qui a été perquisitionnée dans la foulée, le 19 mai dernier. Sur son ordinateur, les agents du FBI ont retrouvé 620 000 photos et vidéos, provenant, pour la plupart, du compte iCloud de jeunes femmes. Devant l’évidence des faits, Hao Kuo Chi a aussitôt plaidé coupable, avant d’admettre qu’il a également vendu ses services à plusieurs individus malintentionnés. Il revêtait alors le pseudonyme, explicite s’il en est, de « icloudripper4you ». Il utilisait l’argent récolté pour soutenir financièrement ses proches, selon ses termes.

Joseph Kouamé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s