Football – qualification coupe du monde 2023 : L’équipe de France fracasse la Grèce pour son premier match !

L’équipe d France à démarré sa saison et ses qualifications pour le mondial 2023 de manière tonitruante face à la Grèce, ce vendredi 17 septembre.

L’équipe de France n’a fait qu’une bouchée de la Grèce sur le score phénoménal de 10-0, pour son premier match dans les qualifications pour la Coupe du monde 2023, au Pampeloponnisiako de Patras (Grèce).

Corinne Diacre, la sélectionneuse de l’équipe de France, voulait que son équipe « assume (son) statut » face à des équipes au niveau inférieur. Les Bleues ont bien entendu le message en corrigeant la Grèce (10-0), ce vendredi, pour leur premier match de qualification pour le Mondial 2023.Marie – Antoinette Katoto s’est offert un triplé, Grâce Geyoro un doublé, tandis qu’Amel Majri, Kadidiatou Diani, Vivianne Asseyi et Wendie Renard ont, elles aussi, trouvé le chemin des filets.

Les Françaises, qui avaient « surtout travaillé l’aspect offensif cette semaine », n’ont eu besoin que d’un petit quart d’heure pour se rôder. La Lyonnaise Amel Majri a ouvert le bal sur une ouverture de la milieu bordelaise Charlotte Bilbault (14e, 0-1). Dans la minute suivante, Grace Geyoro a profité d’une belle déviation de Sandie Toletti pour doubler la mise (15e, 0-2). Les Grecques ont eu trois minutes de répit avant d’encaisser un troisième but par Marie-Antoinette Katoto, trouvée par Sakina Karchaoui (18e, 0-3). Katoto a signé le doublé sur un nouveau service de Toletti (25e, 0-4) puis un centre de la Parisienne a amené au but contre son camp de la défenseuse grecque Palama (29e, 0-5). Avant la pause, les Grecques, 64es au classement FIFA, ont encaissé deux autres buts par Kadidiatou Diani (38e, 0-6) qui a repris, en deux temps, un centre de Karchaoui, et Grace Geyoro, parfaitement lancée par Marion Torrent (40e, 0-7). Comme au Kazakhstan, en décembre 2020, les Bleues menaient par sept buts d’avance à la mi-temps.

Diacre a profité de cette avance pour effectuer des changements. Kessya Bussy et Kenza Dali ont remplacé Charlotte Bilbault et Sandie Toletti. Dès l’entame de la seconde période. Les Françaises ont repris leur festival offensif avec le triplé de Katoto (53e, 0-8) qui a profité d’un bon travail de sa nouvelle coéquipière en club, Karchaoui. Entrée à la 57e minute en compagnie de Melvine Malard ( à la place de Katoto et Diani), Viviane Asseyi, servie par Karchaoui, a marqué à son tour (65e, 0-9). En toute fin de rencontre, Gkatsou a fauché Bussy et provoqué un penalty transformé par Wendie Renard, qui a récupéré le brassard de capitaine cette semaine (90e+2, 0-10).

Si son début de saison avec le PSG est plutôt timide (un seul but en trois matches de championnat), Marie-Antoinette Katoto s’est parfaitement lancée avec les Bleues. L’attaquante a signé un triplé, ce vendredi, face à la (très faible) équipe de Grèce portant à 15 son total de buts en 18 sélections. Si l’attaquante parisienne avait déjà inscrit trois doublés avec les A, il s’agissait de son premier triplé sous le maillot bleu.

Les Bleues égalent la plus large victoire de leur histoire à l’extérieur et prennent la tête du groupe I avant de se rendre en Slovénie, mardi 21 septembre.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s