Sorties salles – France : semaine du 29 septembre 2021

Retrouvez, dans le présent article, la liste des films en salles, dans l’Hexagone, sortant ce 29 septembre 2021, (co)réalisés par une femme et/ou ayant une femme pour personnage principal, avec leur fiche technique, synopsis et bande-annonce.

C’est une dernière semaine cinématographique de septembre mitigée qui se présente à nous, du côté des nouveautés. Si certains films ont de réelles qualités, ils se situent, cependant, dans la catégorie « film dont on ne souffre pas de l’avoir râté ».

Alors, bien sûr, il y a le film d’animation « La traversée », mais, pour notre part, le dessin est du genre « dessin d’enfant », que nous n’apprécions pas du tout et qui nous rend très pénible le visionage au-delà de trois minutes (pour un film qui en dure 1h21 de plus…!). Certains préféreront le film d’horreur-épouvante « Candyman », suite du « Candyman » de 1992, réalisé par Bernard Rose. Mais, première chose que nous n’apprécions pas dans ce film, c’est le fait de faire une sorte de « nouveau commencement » (que ceux, non-anglophones, manipulés par la propagande états-unienne appellent « rebout »), alors qu’il s’agit, bel et bien d’une vraie suite, et non pas d’une nouvelle version adaptée de la nouvelle littéraire « The forbidden » (« l’interdit », en français), écrite par Clive Baker en 1986. De ce fait, le film sortant aujourd’hui aurait dû, par honnêteté, s’intitulé « Candyman 2 », et ne pas laisser croire qu’il est ce qu’il n’est pas (mais il est vrai que des producteurs et distributeurs, ne sont pas là pour être honnête, mais pour faire un maximum d’argent…). Ce film est, également, opportuniste, du fait qu’il surfe sur deux vagues que sont : l’ère des « nouvelles versions à tout crin », et celle du « wokisme », pseudo-progressisme dont « Black Live matters » est l’un des grands slogan et discours.

Et comme cette semaine ne nous épargne rien, voilà que nous arrive, dans nos cinémas français, le « documentaire » (entre guillemets, car « film de propagande » est le seul libellé à mettre), : « I am Greta », sur la pauvre jeune suèdoise, marionnette du libéralisme utilisant l’écologie pour se remplir les poches.

Heureusement qu’il nous reste les ressorties de la semaine pour se dire qu’il vaut la peine d’aller au cinéma cette semaine !

D’un côté, nous avons un grand classique du cinéma français, qu’est « L’atalante », de Jean Vigo, en version restaurée et, de l’autre, la « nouvelle fournée » de films de Claude Chabrol, dont le cycle a pour titre « Claude Chabrol, suspens au féminin ». En ce qui concerne les films de ce cycle Chabrol, nous sommes particulièrement heureux de retrouver « Une affaire de femmes » – qui, en pus, colle si bien à l’actualité mondiale, avec cette poussée idéologique religieuse bigote qui tente de faire ré-interdire partout le droit à l’avortement. C’est, d’ailleurs, le film que nous avons choisi comme « focus » de la semaine, dans un article que nous vous proposerons dans quelques jours.

Alors, oui, on peut se dire que les salles de cinéma n’ont pas énormément d’intérêt à être prise d’assaut pour cette 39ème semaine d’exploitation des salles françaises, de cette année 2021 (même pas pour les films ne faisant pas parti de notre ligne éditoriale – nous pensons, particulièrement, au dernier « James Bond »), mais, entre les ressorties de classiques du cinéma français et le nombre de bons (voire, d’excellents) films sorties au cours des semaines précédentes et encore disponibles sur les écrans blancs de nos salles obscures nationales, il reste essentiel de continuer à aller dans nos salles de cinéma préférées, et ce, en attendant un mois d’octobre 2021 qui, dans son ensemble, va être de très haute volée !

Christian Estevez

« After love »

Réalisation : Aleem Khan

Principaux interprètes : Joanna Scanlan, Nathalie Richard, Nasser Memarzia

Genre : Drame

Durée : 1h 29min

Pays d’origine : Grande-Bretagne/France

Distributeur : Rezo Films

SYNOPSIS

Le film fait partie de la Sélection Semaine de la Critique Cannes 2020

Situé dans la ville côtière de Douvres au sud de l’Angleterre, After Love suit Mary Hussain, qui, après le décès inattendu de son mari, découvre qu’il cachait un secret à seulement 34km de l’autre côté de la Manche, à Calais.

« Candyman »

Réalisation : Nia DaCosta

Principaux interprètes : Yahya Abdul-Mateen II, Teyonah Parris, Nathan Stewart-Jarrett

Genre : Epouvante-horreur

Durée : 1h 31min

Pays d’origine : États-Unis d’Amérique

Distributeur : Universal Picture International France

Interdit aux moins de 12 ans

SYNOPSIS

Remake du film d’épouvante Candyman dont le scénario a été écrit par Bernard Rose (1992) d’après la nouvelle de Clive Barker, The Forbidden.

D’aussi loin qu’ils s’en souviennent, les habitants de Cabrini Green, une des cités les plus insalubres en plein cœur de Chicago, ont toujours été terrorisés par une effroyable histoire de fantôme, passant de bouche à oreille, où il est question d’un tueur tout droit sorti de l’enfer, avec un crochet en guise de main, qui pourrait apparemment être convoqué très facilement par qui l’oserait, rien qu’en répétant son nom 5 fois devant un miroir.

Dix ans après que la dernière des tours de la cité ait été détruite, l’artiste peintre Anthony McCoy et sa petite amie Cartwright, directrice de galerie d’art, emménagent dans un appartement luxueux, sur le site de l’ancienne cité, aujourd’hui complètement nettoyé et reconverti en résidence réservée à une classe sociale jeune et aisée. Alors que la carrière d’Anthony est au point mort, il rencontre par hasard un ancien habitant de la cité d’avant sa rénovation qui lui raconte ce qui se cache réellement derrière la légende du CANDYMAN. Désireux de relancer sa carrière, le jeune artiste commence à se servir des détails de cette macabre histoire comme source d’inspiration pour ses tableaux, sans se rendre compte qu’il rouvre la porte d’un passé trouble qui va mettre en danger son équilibre mental et déclencher une vague de violence qui en se propageant va le forcer à faire face à son destin.

« Eugénie Grandet »

Réalisation : Marc Dugain

Principaux interprètes : Joséphine Japy, Olivier Gourmet, Valérie Bonneton

Genre : Historique, Drame

Durée : 1h 45min

Pays d’origine : France

Distributeur : Ad Vitam

Nouvelle adaptation du roman « Eugénie Grandet », d’Honoré de Balzac

SYNOPSIS

Felix Grandet règne en maître dans sa modeste maison de Saumur où sa femme et sa fille Eugénie, mènent une existence sans distraction. D’une avarice extraordinaire, il ne voit pas d’un bon œil les beaux partis qui se pressent pour demander la main de sa fille. Rien ne doit entamer la fortune colossale qu’il cache à tous. L’arrivée soudaine du neveu de Grandet, un dandy parisien orphelin et ruiné, bouleverse la vie de la jeune fille. L’amour et la générosité d’Eugénie à l’égard de son cousin va plonger le Père Grandet dans une rage sans limite. Confronté à sa fille, il sera plus que jamais prêt à tout sacrifier sur l’autel du profit, même sa propre famille…

« I’m Greta »

Réalisation : Nathan Grossman

Principaux interprètes : Greta Thunberg

Genre : Documentaire

Durée : 1h 38min

Pays d’origine : Suède

Distributeur : Kmbo

SYNOPSIS

Greta Thunberg, une lycéenne de 15 ans, ne supporte plus de rester les bras croisés face au dérèglement climatique. Elle entame, seule, une grève de l’école devant le Parlement suédois. Quelques personnes la rejoignent, puis des centaines, et bientôt des centaines de milliers d’autres. D’une détermination sans limite, elle interpelle les politiciens du monde entier et se bat contre la lâcheté de leurs décisions motivées par des enjeux économiques. En l’espace de quelques mois, Greta devient une icône planétaire et la porte-parole de millions de jeunes qui veulent faire de demain un monde meilleur.

« La traversée »

Réalisation : Florence Miailhe

Principaux interprètes : Emilie Lan Dürr, Florence Miailhe, Maxime Gémin

Genre : Animation, Drame

Durée : 1h 24min

Pays d’origine : France

Distributeur : Gebeka films

SYNOPSIS

Un village pillé, une famille en fuite et deux enfants perdus sur les routes de l’exil…

Kyona et Adriel tentent d’échapper à ceux qui les traquent pour rejoindre un pays au régime plus clément.

Au cours d’un voyage initiatique qui les mènera de l’enfance à l’adolescence, ils traverseront de multiples épreuves, à la fois fantastiques et bien réelles pour atteindre leur destination.

Ressorties salles :

« L’Atalante »

Réalisation : Jean Vigo

Principaux interprètes : Michel Simon, Dita Parlo, Jean Dasté

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 28min

Pays d’origine : France

Distributeur : Malavida

Date de sortie originale France : 12 septembre 1934

SYNOPSIS

La jeune femme d’un marinier, fatiguée de sa vie monotone sur la péniche  » l’Atalante « , se laisse un jour attirer par les artifices de la ville, laissant son mari dans un profond désespoir. Mais cruellement déçue, elle revient à lui et le bonheur tranquille reprend son cours le long des fleuves, en compagnie du vieux marinier, le père Jules. Un monument du cinéma !

Cycle « Claude Chabrol, suspens au féminin »

« Betty »

Réalisation : Claude Chabrol

Principaux interprètes : Marie Trintignant, Stéphane Audran, Jean-Francois Garreaud

Genre : Drame

Durée : 1h 44min

Pays d’origine : France

Distributeur : Carlotta Films

Date de sortie originale France : 19 février 1992

SYNOPSIS

Déjà très imbibée, Betty se retrouve dans un bar appelé « Le Trou ». Là, elle est prise sous la protection d’une habituée, Laure, elle aussi alcoolique. Ses discussions avec Laure l’amènent à replonger dans son passé. Comment a-t-elle pu se laisser chasser par son mari et sa famille, si respectables, et leur abandonner ses enfants ? Et maintenant, comment remonter la pente, comment sortir du « trou » ?

« Madame Bovary »

Réalisation : Claude Chabrol

Principaux interprètes : Isabelle Huppert, Jean-François Balmer, Christophe Malavoy

Genre : Drame, Romance

Durée : 2h 23min

Pays d’origine : France

Distributeur : Carlotta Films

Date de sortie originale France : 3 avril 1991

SYNOPSIS

Au XIXe siècle, fille d’un paysan normand, Emma Bovary a été élevée dans un couvent élégant avant d’épouser un officier de santé. Nourrie de lectures romanesques, elle aspire à des amours romantiques et une vie de luxe que ne lui apportent ni son mari ni la bourgeoisie terne et pontifiante de la ville. Elle devient la maîtresse d’un hobereau local qui l’abandonne, puis d’un clerc de notaire, ainsi que la proie d’un marchand d’étoffes sans scrupules.

« Merci pour le chocolat »

Réalisation : Claude Chabrol

Principaux interprètes : Isabelle Huppert, Jacques Dutronc, Anna Mouglalis

Genre : Drame, Policier

Durée : 1h 39min

Pays d’origine : France

Distributeur : Carlotta Films

Date de sortie originale France : 25 octobre 2000

SYNOPSIS

André Polonski, pianiste virtuose, et Mika Muller, PDG des chocolats Muller, se sont mariés à Lausanne. Auparavant, André a épousé Lisbeth dont il a eu un fils, Guillaume. Le jour de ses six ans, alors qu’ils étaient de passage en Suisse chez Mika, Lisbeth s’est tuée dans un accident de voiture.

La jeune Jeanne Pollet, qui prépare le concours de piano de Budapest, apprend qu’elle aurait été échangée le jour de sa naissance avec Guillaume. L’infirmière aurait interverti les bracelets des deux bébés.

A la recherche de ses origines et d’un mentor, l’ambitieuse débutante tente de s’approcher du maître. Cette intrusion va ébranler l’édifice familial.

« La cérémonie »

Réalisation : Claude Chabrol

Principaux interprètes : Isabelle Huppert, Sandrine Bonnaire, Jacqueline Bisset

Genre : Drame

Durée : 1h 51min

Pays d’origine : France

Distributeur : Carlotta Films

Date de sortie originale France : 30 août 1995

SYNOPSIS

Sophie, bonne analphabète et secrète mais dévouée, est engagée au service d’une famille bourgeoise de Saint-Malo. Son amitié avec la postière, curieuse et envieuse, va déclencher une série de drames. Claude Chabrol peint avec noirceur le milieu bourgeois provincial.

« Une affaire de femmes »

Réalisation : Claude Chabrol

Principaux interprètes : Isabelle Huppert, François Cluzet, Marie Trintignant

Genre : Drame, Historique

Durée : 1h 48min

Pays d’origine : France

Distributeur : Carlotta Films

Date de sortie originale France : 21 septembre 1988

SYNOPSIS

Pendant l’Occupation, Marie élève difficilement ses deux enfants, tandis que son mari Paul est prisonnier en Allemagne. Elle aide une voisine à mettre fin à une grossesse non désirée. Bientôt, c’est l’engrenage. Les raisons ne manquent pas en ces temps difficiles : maris prisonniers, passades amoureuses ou liaisons coupables avec l’occupant, petit à petit, les services de Marie se rétribueront et deviendront son gagne- pain. Le retour de Paul, aigri et affaibli, contraste avec l’aisance matérielle ainsi obtenue et Marie rêve bientôt d’une autre vie… Mais la France de Vichy n’aime pas que le bonheur individuel se déploie en marge de la morale officielle…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s