Tennis : L’Espagnole Paula Badosa remporte le tournoi d’Indian Wells !

L’Espagnole Paula Badosa, 26e mondiale, a gagné, dimanche, le tournoi WTA d’Indian Wells, aux Etats-Unis, en battant, en finale, la Bélarusse Victoria Azarenka.

l’Espagnole Paula Badosa (WTA 27) a remporté le tournoi WTA 1000 d’Indian Wells, joué sur surface dure et avec un gain de 8.761.725 dollars, dimanche, face à Victoria Azarenka (WTA 32). L’Espagnole Paula Badosa est venue à bout de la Biélorusse Victoria Azarenka 7-6 (5), 2-6, 7-6 (2) dimanche après-midi pour remporter, à sa première participation, les grands honneurs du simple féminin du tournoi de tennis d’Indian Wells.

Badosa a répété l’exploit de la Canadienne Bianca Andreescu, en 2019, et de l’Américaine Serena Williams, en 1999, championnes du tournoi à leur première présence.

Badosa, une des révélations de l’année à 23 ans, décroche le 2e titre en carrière, après celui glané à Belgrade plus tôt en 2021, même si c’était à la faveur d’un abandon de la Croate Ana Konjuh. Elle qui avait commencé l’année à la 70e place mondiale va faire un bond au classement WTA.

Avant la finale de dimanche, l’Espagnole n’avait pas perdu un seul set dans ce tournoi disputé dans le désert californien, pour sa première participation.Et, dans ce match de 3h04, elle a confirmé sa force mentale. Après avoir remporté le premier set très disputé, Badosa remportait deux balles de break dans les septième et onzième jeux mais perdait à chaque fois son service dans la foulée. Ce n’était que partie remise pour l’Espagnole qui s’adjugeait la première manche après un jeu décisif remporté 7/5. Elle a perdu la deuxième manche 6-2, et dans la suivante, Azarenka a servi pour le gain du match à 5-4, mais Badosa a réussi à revenir dans la partie et à se montrer une seconde fois très solide dans le tie-break, s’imposant sur la première de ses quatre balles de match.

Elle s’est alors écroulée, face contre sol, avant d’aller essuyer ses larmes dans les bras de son entraîneur.

« J’avais 13, 14 ans, et je te voyais jouer en Grand Chelem, et je disais à mon entraîneur que je voulais un jour jouer comme Vica. Sans toi et des joueuses comme toi, je ne serais pas là ici », a dit l’Espagnole à la Bélarusse lors de son discours après avoir reçu le trophée.

Azarenka, de son côté, a échoué à devenir la seule joueuse à gagner trois fois ce tournoi (après 2012 et 2016). La double championne de l’Open d’Australie et finaliste de l’US Open en 2020, âgée de 32 ans, est toujours en quête de sa première victoire en tournoi en 2021.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s