La joueuse du PSG, Kheira Hamraoui, agressée et sa coéquipière, Aminata Diallo, arrêtée et placée en garde à vue.

Kheira Hamraoui a été violemment agressée par deux hommes cagoulée avec des barres de fer. Sa coéquipières du PSG, Aminata Diallo, a été interpellée ce mercredi matin à son domicile dans les Yvelines par les enquêteurs de la PJ de Versailles. Elle est entendue à propos de la récente agression en pleine rue de sa coéquipière.

Coup de Tonnerre au Paris Saint-Germain !

Le journal L’équipe indique qu’Aminata Diallo, milieu de terrain du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France, a été interpellée par la brigade de répression du banditisme (BRB) à son domicile de Marly-le-Roi ce mercredi 10 novembre, avant d’être placée en garde à vue.

Cette arrestation a été effectuée dans le cadre d’une enquête sur l’agression d’une de ses coéquipières, Kheira Hamraoui.

Le 4 novembre dernier, Kheira Hamraoui avait été violemment agressée à la sortie d’une soirée organisée par le PSG, dans un restaurant du bois de Boulogne. Alors qu’elle se faisait raccompagner en voiture par Aminata Diallo, en compagnie d’une autre coéquipière, deux hommes cagoulés l’ont extraite du véhicule et l’ont frappée à coups de barre de fer dans les jambes. Les deux agresseurs ont pris la fuite.

Conduite à l’hôpital de Poissy, Kheira Hamraoui s’est vue poser des points de suture aux jambes et aux mains. L’ancienne joueuse du FC Barcelone, transférée cet été au PSG, n’était pas apte à disputer le match de Ligue des champions de son club, mardi soir face au Real Madrid. Une rencontre disputée à sa place par Aminata Diallo. «La piste d’une rivalité interne au sein du PSG est notamment explorée», indique un enquêteur à « L’Equipe ».

Le PSG a réagi dans un communiqué : «Le Paris Saint-Germain prend acte de la mise en garde à vue, ce matin, d’Aminata Diallo par le SRPJ de Versailles, dans le cadre de la procédure ouverte suite à une agression jeudi soir dernier à l’encontre de joueuses du club. Le Paris Saint-Germain condamne avec la plus grande fermeté les violences commises. Depuis jeudi 4 novembre au soir, le club a pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir la santé, le bien-être et la sécurité de ses joueuses. Le Paris Saint-Germain collabore avec le SRPJ de Versailles pour faire toute la lumière sur les faits. Le club est attentif au déroulement de la procédure et étudiera les suites à y donner.».

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s