Affaire agression de Kheira Hamraoui : L’ex football français Éric Abidal sera entendu !

L’ancien footballeur international, Eric Abidal, pourrait être entendu par les enquêteurs dans le cadre de l’enquête sur l’agression subie par la footballeuse du PSG, Kheira Hamraoui, dans la nuit du 4 au 5 novembre 2021.

L’enquête sur l’agression de la joueuse du Paris-Saint-Germain Kheira Hamraoui, victime d’un violent guet-apens dans la soirée du 4 novembre, a été confiée lundi à un juge d’instruction, a-t-on appris auprès du parquet de Versailles.

Le nom d’Éric Abidal, ancien défenseur de l’Olympique lyonnais et du FC Barcelone, est apparu dans la procédure. Éric Abidal a été directeur sportif du FC Barcelone de 2018 à août 2020. Kheira Hamraoui a joué dans l’équipe féminine du club catalan de 2018 à 2021.

Les investigations se poursuivaient notamment autour de la personnalité de la victime et de la piste d’une vengeance liée à d’éventuelles relations adultérines. Lors de sa garde à vue, Aminata Diallo a expliqué que les agresseurs de Hamraoui lui auraient reproché d’avoir des relations avec des hommes mariés. Des déclarations qui font écho à des SMS anonymes adressés à des joueuses parisiennes depuis le retour au club de Hamraoui cet été.

Selon « Le Monde », Eric Abidal, ancien défenseur du LOSC et de l’équipe de France, sera entendu prochainement par les enquêteurs. La puce du téléphone de la joueuse serait en effet au nom de l’ancien joueur. Selon des joueuses parisiennes, Kheira Hamroui aurait d’ailleurs téléphoné à Eric Abidal au lendemain de l’agression.

L’hypothèse d’une vengeance amoureuse de l’entourage de M. Abidal est seulement «une piste parmi d’autres», souligne le parquet de Versailles, qui n’exclut toutefois pas la possibilité que l’épouse de M. Abidal, Hayet Abidal, soit également entendue. Pour que M. Abidal et son épouse soient entendus, le juge d’instruction en charge de l’enquête doit délivrer une commission rogatoire.

Pour rappel des faits, l’internationale française de 31 ans, Kheira Hamraoui, a subi une agression dans la soirée du 4 novembre en rentrant avec sa coéquipière Aminata Diallo d’un dîner organisé par leur club. La joueuse a été « rouée de coups sur les jambes avec une barre de fer » par deux hommes qui ont pris ensuite la fuite, selon la procureure de Versailles.

Son équipière Aminata Diallo, témoin de la scène, a été interpellée mercredi puis placée en garde à vue, avant d’être relâchée jeudi soir sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle. « D’autres pistes bien plus sérieuses sont à ce jour envisagées par les enquêteurs n’impliquant nullement ma cliente », avait affirmé l’avocat de cette dernière.

De son côté, un ami des deux joueuses, également interrogé dans le cadre de l’enquête, a assuré qu’il n’avait « absolument rien à voir avec cette agression »: « Il a expliqué qu’il connaissait effectivement les deux joueuses, et qu’il avait eu des contacts téléphoniques avec elles dans le passé, mais sans aucun rapport avec cette affaire », a indiqué à l’AFP son avocat Frédéric Lalliard.

Les enquêteurs sont remontés jusqu’à cet homme âgé de 34 ans en découvrant des communications émises par un téléphone localisé à proximité de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas, où cet homme est placé en détention provisoire depuis plus de neuf mois dans une affaire d’extorsion et de séquestration.

« Il fréquente le milieu du foot depuis longtemps, il connaît plusieurs joueurs et joueuses, certains échanges avec les joueuses parisiennes remontaient à plus de six mois », confirme Me Lalliard.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s