Affaire Halyna Hutchins tuée par Alec Baldwin : plainte de la scripte du film posée contre l’acteur !

Mamie Mitchell, employée comme scripte du film « Rust » a déposé plainte contre Alec Baldwin pour « comportement dangereux ».

Après la plainte d’un technicien pour négligence, l’équipe du film indépendant « Rust » est visée par une nouvelle plainte, cette fois-ci déposée par la scripte du western devant la Cour supérieure de Los Angeles.

L’acteur Alec Baldwin, auteur du coup de feu mortel qui a tué Halyna Hutchins sur le tournage du western « Rust », a « joué à la roulette russe » lorsqu’il a manipulé une arme sans respecter les règles de sécurité en vigueur dans l’industrie du cinéma, accuse une plainte déposée contre lui, mercredi 17 novembre, à Los Angeles.

Mamie Mitchell, avait appelé les secours juste après le drame, pour leur confier souffrir de « détresse émotionnelle » et autres troubles résultants d’un préjudice « causé intentionnellement » par la production.

Cette plainte vise Alec Baldwin, l’assistant-réalisateur David Halls, l’armurière Hannah Gutierrez-Reed, mais également les producteurs du long-métrage qui n’aura pas de suite depuis le décès tragique de la directrice de photographie Halyna Hutchins.

Le tir de l’acteur à tué Halyna Hutchins et aussi blessé le réalisateur Joel Souza. La scripte de « Rust » aurait, elle aussi, été blessée par l’arme qui n’a pas été vérifiée par l’armurière, contrairement à ce que cette dernière prétendait lors du tournage de la scène. Plusieurs arguments sont établis par la plaignante : Alec Baldwin n’a pas vérifié l’arme, et a cru l’armurière sur parole alors que celle-ci n’a pas respecté le protocole de sécurité qui stipule qu’elle doit montrer aux comédiens les chambres vides des armes avant de les leur confier. « M. Baldwin ne peut pas se cacher derrière le directeur adjoint pour tenter d’excuser le fait qu’il n’a pas vérifié l’arme lui-même », clame-t-elle.

« Les événements qui ont abouti au déclenchement d’une arme chargée par Alec Baldwin ne constituent pas une simple négligence », a déclaré l’avocate de la scripte, Gloria Allred, lors d’une conférence de presse à Los Angeles. « Au contraire, de notre point de vue, Alec Baldwin a choisi de jouer à la roulette russe lorsqu’il a actionné une arme sans l’avoir vérifiée et sans que l’armurière l’ait fait en sa présence », a argué l’avocate.

« Le comportement d’Alec Baldwin et celui des producteurs de ‘Rust’ étaient dangereux. » A ajouté l’avocate Gloria Allred.

Autre fait bizarre, d’après la scripte, aucun tir n’était mentionné dans le scénario de la scène tournée au moment du drame. Le personnage incarné par Alec Baldwin devait simplement sortir son arme, sans appuyer sur la gâchette. D’après certains médias américains, l’arme en question avait été utilisée par des membres du tournage pour tirer sur des canettes de bière « pour passer le temps », et environ 500 munitions auraient été perquisitionnées sur le lieu de tournage.

Didier Maréchal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s