Affaire agression de Kheira Hamraoui: l’épouse d’Eric Abidal demande le divorce !

Hayet Abidal, l’épouse de l’ancien défenseur du FC Barcelone, a annoncé, ce vendredi 19 novembre, qu’elle allait déposer une demande de divorce, assurant dans un communiqué qu’Eric Abidal a entretenu une relation extra-conjugale avec Kheira Hamraoui, la joueuse du Paris Saint-Germain agressée le 4 novembre dernier.

L’affaire de l’agression de Kheira Hamraoui n’en finit plus de faire des dégâts. Ce vendredi 19 novembre, Hayet Abidal, compagne de l’ex-international français, a annoncé son intention de déposer une demande de divorce, assurant dans un communiqué qu’Eric Abidal a entretenu une relation avec Kheira Hamraoui.

Eric Abidal ayant « avoué à son épouse entretenir une relation adultérine avec Madame Hamraoui », « Hayet Abidal va déposer une demande en divorce à Barcelone », a annoncé son avocat, Nicolas Cellupica, dans un communiqué transmis à l’AFP.

Dans l’enquête sur la violente agression subie par Kheira Hamraoui au soir du 4 novembre, près de Paris, les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles ont découvert, dans le téléphone de la victime, une puce au nom d’Eric Abidal et aussi Kheira Hamraoui a évolué au FC Barcelone à une période où Abidal était directeur sportif du club.

Selon le communiqué de l’avocat d’Hayet Abidal, c’est à la suite de cette information qu’Eric Abidal aurait « avoué » à son épouse sa relation avec Kheira Hamraoui. Interrogé par l’AFP, l’avocat de l’ancien joueur, Olivier Martin, a affirmé qu’il ne ferait « aucun commentaire à ce stade ».

L’international Français devrait être interrogé, ainsi que son épouse, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte lundi et confiée mardi à un juge d’instruction de Versailles. « Prise à partie, bien malgré elle, dans l’affaire Hamraoui », Hayet Abidal « espère laver son honneur et sa réputation salie par la rumeur et réitère son souhait d’être entendue très rapidement sur un dossier qui a déjà fait plusieurs victimes collatérales, » poursuit le communiqué de son avocat, Me Cellupica. Mardi, sa cliente avait assuré n’avoir « rien à voir avec ces faits ».

Contactés, l’avocat d’Eric Abidal et celui de Kheira Hamraoui n’avaient pas répondu dans l’immédiat. Dans la soirée du 4 novembre, Kheira Hamraoui avait été violemment agressée, frappée aux jambes dans « une volonté non dissimulée de nuire à sa carrière professionnelle », selon elle. Sa coéquipière Aminata Diallo, au volant de la voiture lors de l’agression, avait passé près de deux jours en garde à vue, les 10 et 11 novembre, puis relâchée sans charge retenue contre elle. Un autre homme avait aussi été mis en garde à vue et, lui aussi, relâché.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s