Sorties salles – France : semaine du 24 novembre 2021

Retrouvez, dans le présent article, la liste des films en salles, dans l’Hexagone, sortant ce 24 novembre 2021, (co)réalisés par une femme et/ou ayant une femme pour personnage principal, avec leur fiche technique, synopsis et bande-annonce.

Et dix films de plus, avec cette nouvelle semaine cinématographique du 24 novembre que l’on pourrait dire marquée par les extrêmes : les excellents et les minables films qu’il soit possible (mais pas souhaitables, pour les seconds) de voir ! Et, tout cela parmi les très grosses sorties, les films les plus attendus, non seulement du mois mais de ce dernier trimestre 2021 !

Dans la catégorie des films à éviter absolument si vous n’êtes pas un individu primaire, la palme revient à « De son vivant », véritable concentré de guimauve sur la maladie et sur comment se préparer à sa propre mort – sujet qui aurait mérité un traitement digne et intelligent -, qui, du coup, plaira aux masses de notre époque qui adorent s’émouvoir sur du vent, sur de la surenchère lacrymale. Le pire, dans cela, est que les critiques sont unanimes pour l’encenser… ! Pauvre monde ! Et, comme si ce film-kleenex ne suffisait pas à notre malheur, il faut qu’un autre film tirant sur les mêmes cordes sensibles (en fait, les mêmes ficelles du succès pour bien attacher un « spectateur-rôti ») sorte le même jour, à savoir « Mon fils Malik » !

Heureusement, tout à l’opposé du spectre de l’émotion, il y a, ce même 24 novembre, le dernier film d’Audrey Diwan, qui s’intitule, à juste titre « L’événement » ! Cet autre film français très attendu – il a tout de même obtenu le Lion d’Or à Venise en septembre dernier… ! -, est un véritbale chef d’œuvre à tous points de vues. Pas pour rien que nous en avons fait notre « film du mois », dans notre numéro de novembre de « FemmeS du Monde magazine », et ce, alors que la concurrence éait tout de même forte. Ce film sur une jeune étudiante des années 1960 qui veut absolument avorter dans une France qui, à l’époque, condamnait cet acte par plusieurs années de prison, est d’une grande puissance, le plaçant, d’office, parmi les tous meilleurs films sortis en France cette année (par contre, difficile de vous dire s’il entre dans le « Top 5 » ou pas, car, à l’heure qu’il est, il reste un film « immense » dont la sortie française était prévue en septembre dernier, mais qui est, depuis, sans date).

Également de grande qualité, en cette 47ème semaine de l’année, le documentaire sur la géniale peintre mexicaine Frida Khalo, intitulé « Frida, viva la vida », et la ressortie d’un film rare de l’un des plus grands maîtres du 7ème Art, à savoir « Le démon s’éveille la nuit », de Fritz Lang, et dans lequel on retrouve la non moins géniale Barbara Stanwick, dans le rôle principal…mais aussi Marilyn Monroe, pas encore « icone », bien qu’ayant déjà joué, deux ans avant ce film, dans « Eve » et, la même année que ce film de Fritz Lang, dans la comédie « Chérie je me sens rajeunir »…mais un an avant le fameux « Niagara », devenu l’un de ses films emblématiques alors qu’elle y tenait, là aussi, que le second rôle féminin, derrière cette autre très grande dame du cinéma qu’éait Jean Peters.

Si l’on ajoute à cette liste, la super-production « House of Gucci », avec Al Pacino et Lady Gaga, ainsi que le dernier film jeunesse de Disney, alors on peut se dire que, malgré les deux premiers films que nous avons cité, cette semaine du 24 novembre est un très bon cru. Pas d’excuses, donc, de ne pas vous rendre dans les salles obscures de l’Hexagone, d’autant que la météo donnera envie de se mettre bien au chaud et que, avec les nouvelles alarmantes concernant la cinquième vague de covid 19, il faut profiter un maximum de la possibilité qui nous est encore offerte d’assister à des projections cinématographiques sur grand écran !

Christian Estevez

« De son vivant »

Réalisation : Emmanuelle Bercot

Principaux interprètes : Catherine Deneuve, Benoît Magimel, Gabriel Sara

Durée : 2h 02min

Genre : Drame

Pays d’origine : France/Belgique

Distributeur : Studiocanal

SYNOPSIS

Un homme condamné trop jeune par la maladie. La souffrance d’une mère face à l’inacceptable. Le dévouement d’un médecin (le docteur SARA dans son propre rôle) et d’une infirmière pour les accompagner sur l’impossible chemin. Une année, quatre saisons, pour « danser » avec la maladie, l’apprivoiser, et comprendre ce que ça signifie : mourir de son vivant.

« En attendant la neige »

Réalisation : Nina Bisyarina, Lenka Ivancíková, Svetlana Andrianova …

Principaux interprètes : ———-

Durée : 0h 47min

Genre : Animation

Pays d’origine : France/Suisse/République Tchèque

Distributeur : Gebeka films

À PARTIR DE 3 ANS

SYNOPSIS

C’est bientôt l’hiver… Une grand-mère amasse de drôles d’objets dans sa maison bientôt remplie jusqu’au toit… Un chien perdu trouve enfin une amie, le petit tigre ses rayures… Un lynx s’égare dans une ville inconnue pendant que doucement les flocons de neige recouvrent le sol d’une forêt endormie par le froid…

LE TIGRE SANS RAYURES de Robin Morales – Dessin et animation sur ordinateur 2D – 8’30 – France – 2018 – sans dialogue

Un petit tigre décide d’entreprendre un long voyage dans l’espoir de retrouver ses rayures perdues.

LE REFUGE DE L’ÉCUREUIL de Chaïtane Conversat – Papier découpé, peinture, objets, sable et éléments végétaux – 13’25 – France/Suisse – 2018

Une vieille dame accumule chez elle des cartons remplis de souvenirs. Tous les mercredis, avec l’aide de ses amies les blattes, elle invente de fabuleux récits pour sa petite-fille. D’histoire en histoire, la petite fille grandit et la place vient à manquer.

TICKET GAGNANT de Svetlana Andrianova – Dessins animés sur ordinateur 2D – 4’ – Russie – 2018 – sans dialogue

Dans la ville en pleine agitation, la circulation des voitures s’ajoute à la précipitation des piétons. Personne ne fait attention à un pauvre chien errant… jusqu’au jour où une petite fille pose son regard sur lui ! L’affection le sauve alors de l’indifférence.

PREMIERE NEIGE de Lenka Ivancíková – Marionnettes animées en stop motion – 13’ – République Tchèque – 2015 – sans dialogue

Un petit hérisson se réveille un peu trop tôt de son hibernation. Les lumières de la nuit l’attirent irrésistiblement. Mais quand la première neige se met à recouvrir tous les sentiers, comment retrouver le terrier où dort encore toute la famille ?

UN LYNX DANS LA VILLE de Nina Bisiarina – Dessins animés sur ordinateur 2D – 6’ – France – 2020 – sans dialogue

Attiré par les lumières du soir, un lynx un peu curieux s’ennuie dans sa forêt et décide d’aller faire un tour dans la ville voisine. Durant la nuit, il s’y promène en trouvant des tas de choses inconnues qui l’amusent beaucoup ! Puis il s’endort au milieu des voitures. Au petit matin, les habitants découvrent cet étrange animal…

« Encanto, la fantastique famille Madrigal »

Réalisation : Byron Howard, Jared Bush, Charise Castro Smith

Principaux interprètes : Camille Timmerman, José Garcia, Juan Arbelaez

Durée : 1h 43min

Genre : Animation, Famille, Fantastique, Comédie

Pays d’origine : États-Unis d’Amérique

Titre original : Encanto

Distributeur : Walt Disney productions

SYNOPSIS

Dans un mystérieux endroit niché au cœur des montagnes de Colombie, la fantastique famille Madrigal habite une maison enchantée dans une cité pleine de vie, un endroit merveilleux appelé Encanto. L’Encanto a doté chacun des enfants de la famille d’une faculté magique allant d’une force surhumaine au pouvoir de guérison. Seule Mirabel n’a reçu aucun don particulier. Mais lorsque la magie de l’Encanto se trouve menacée, la seule enfant ordinaire de cette famille extraordinaire va peut-être se révéler leur unique espoir…

« Frida, viva la vida »

Réalisation : Giovanni Troilo

Principaux interprètes : Asia Argento

Durée : 1h 38min

Genre : Documentaire

Pays d’origine : Italie

Titre original : Frida. Viva la Vida

Distributeur : Eurozoom

SYNOPSIS

Le film présente les deux facettes de Frida Kahlo : d’un côté, l’artiste révolutionnaire, pionnière du féminisme contemporain ; de l’autre, l’être humain, victime d’un corps torturé et d’une relation tourmentée. Au fil de la narration d’Asia Argento, ces deux aspects de l’artiste sont révélés par le biais des paroles de Frida, tirées de ses lettres, journaux intimes et confessions privées. Le film présente tour à tour entretiens, documents originaux, reconstructions captivantes et tableaux de l’artiste conservés dans certains des plus extraordinaires musées du Mexique.

« House of Gucci »

Réalisation : Ridley Scott

Principaux interprètes : Lady Gaga, Adam Driver, Al Pacino

Durée : 2h 37min

Genre : Biopic

Pays d’origine : États-Unis d’Amérique/Canada

Titre original : House of Gucci

Distributeur : Universal Pictures International France

SYNOPSIS

Gucci est une marque reconnue et admirée dans le monde entier. Elle a été créée par Guccio Gucci qui a ouvert sa première boutique d’articles de cuir de luxe à Florence il y a exactement un siècle.

À la fin des années 1970, l’empire italien de la mode est à un tournant critique de son histoire. Si l’entreprise rayonne désormais à l’international, elle est handicapée par des rumeurs de malversations financières, une innovation en berne et une dévalorisation de la marque. Le groupe est dirigé par les deux fils du fondateur – Aldo, personnage rusé et haut en couleur, et son frère Rodolfo, beaucoup plus froid et traditionnel.

Pugnace, Aldo n’a pas la moindre intention de céder le contrôle de l’empire à qui que ce soit – et certainement pas à son fils Paolo, garçon fantaisiste qui aspire à devenir styliste. Quant à Maurizio, fils timide et surprotégé de Rodolfo, il a davantage envie d’étudier le droit que de diriger un groupe de luxe mondialisé.

C’est alors que Maurizio tombe amoureux de la ravissante et manipulatrice Patrizia Reggiani et, contre l’avis de son père, décide de l’épouser. Lorsque Aldo se découvre des affinités avec Patrizia, il réussit, avec l’aide de la jeune femme, à convaincre son neveu de renoncer à ses ambitions juridiques pour intégrer l’entreprise dont il devient, de facto, le probable héritier. Ce qui ne manque pas de nourrir la rancoeur de Paolo, dont le talent n’est pas à la hauteur de ses rêves artistiques…

« L’événement »

Réalisation : Audrey Diwan

Principaux interprètes : Anamaria Vartolomei, Kacey Mottet Klein, Luàna Bajrami

Durée : 1h 40min

Genre : Drame

Pays d’origine : France

Distributeur : Wild Bunch distributions

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

SYNOPSIS

France, 1963. Anne, étudiante prometteuse, tombe enceinte. Elle décide d’avorter, prête à tout pour disposer de son corps et de son avenir. Elle s’engage seule dans une course contre la montre, bravant la loi. Les examens approchent, son ventre s’arrondit.

« Mon fils Malik »

Réalisation : Thitia Marquez

Principaux interprètes : Moussa Maaskri, Dimitri Bagot, Kamil Kanzallah

Durée : 1h 45min

Genre : Thriller, Drame, Action

Pays d’origine : France

Distributeur : Les films à fleur de peau

SYNOPSIS

Un jour, alors que Slimane rentre chez lui, il découvre une patrouille de police devant sa maison, le stress monte, la tension est palpable, Slimane pénètre dans la maison, c’est un véritable drame qui vient de se produire. Sa femme Samira est là, sans vie devant lui, gisant dans son sang et son fils Malik a disparu. Le papa est perdu, anéanti, une souffrance immense se lit sur son visage. Une histoire se raconte à travers son regard…

« Resident Evil : bienvenue à Raccoon City »

Réalisation : Johannes Roberts

Principaux interprètes :

Durée : 1h 47minKaya Scodelario, Hannah John-Kamen, Robbie Amell

Genre : Action, Epouvante-horreur

Pays d’origine : États-Unis d’Amérique

Titre original : Resident Evil: Welcome to Raccoon City

Distributeur : Metropolitan FilmExport

Interdit aux moins de 12 ans

SYNOPSIS

Autrefois le siège en plein essor du géant pharmaceutique Umbrella Corporation, Raccoon City est aujourd’hui une ville à l’agonie. L’exode de la société a laissé la ville en friche… et un grand mal se prépare sous la surface. Lorsque celui-ci se déchaîne, les habitants de la ville sont à jamais… changés… et un petit groupe de survivants doit travailler ensemble pour découvrir la vérité sur Umbrella et survivre à la nuit.

« Suprêmes »

Réalisation : Audrey Estrougo

Principaux interprètes : Théo Christine, Sandor Funtek, Félix Lefebvre

Durée : 1h 52min

Genre : Biopic, Musical

Pays d’origine : France

Distributeur : Sony Pictures Releasing France

SYNOPSIS

1989. Dans les cités déshéritées du 93, une bande de copains trouve un moyen d’expression grâce au mouvement hip-hop tout juste arrivé en France. Après la danse et le graff, JoeyStarr et Kool Shen se mettent à écrire des textes de rap imprégnés par la colère qui couve dans les banlieues. Leurs rythmes enfiévrés et leurs textes révoltés ne tardent pas à galvaniser les foules et … à se heurter aux autorités. Mais peu importe, le Suprême NTM est né et avec lui le rap français fait des débuts fracassants !

Ressortie :

Cycle Fritz Lang

« Le démon s’éveille la nuit »

Réalisation : Fritz Lang

Principaux interprètes : Barbara Stanwick, Paul Douglas, Marilyn Monroe, Robert Ryan

Durée : 1h 45min

Genre : Drame

Pays d’origine : États-Unis d’Amérique

Titre original : Clash by Night

Distributeur : Théâtre du Temple

Date de sortie originale France : 21 novembre 1952

SYNOPSIS

Après dix ans d’absence, Mae Doyle revient dans sa ville natale. Elle se marie avec Jerry, un marin-pêcheur, qu’elle trompe avec le troublant Earl.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s