Kheira Hamraoui : Les choses vont de mal en pis pour elle au Paris Saint-Germain !

Le Paris Saint-Germain semble se désintéresser de Kheira Hamraoui depuis l’agression dont elle a été victime.

La milieu de terrain parisienne, au cœur d’une affaire dont elle est la principale victime, puisque sauvagement agressée à la barre de fer le 4 novembre dernier, fêtait ses trente-deux ans le 13 janvier. A la différence de ses coéquipières, elle n’a pas eu droit au moindre message public de son club.

Les semaines passent et les séquelles de l’agression subie par Kheira Hamraoui, début novembre, se font toujours sentir pour la milieu de terrain du PSG. Si elle a physiquement bien récupéré des coups de barre de fer reçus alors qu’elle rentrait à son domicile après une soirée organisée par le club de la capitale, les problèmes demeurent pour l’ancienne Barcelonaise.

Alors que le Paris Saint-Germain prend toujours le temps de poster un petit message sur les réseaux sociaux pour l’anniversaire de ses joueuses – même les anciennes du club ont parfois droit à cet égard, comme ce fut le cas, le 16 janvier dernier pour une Lina Boussaha désormais au Havre -, Pour Kheira Hamraoui, en revanche, silence radio.

Car, en portant tout d’abord les soupçons sur Aminata Diallo, placée en garde à vue, puis sur l’agent de Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani, Kheira Hamraoui s’est mise le vestiaire parisien à dos. Et pas seulement. En atteste le grossier oubli du compte Twitter des championnes de France. Alors qu’il s’est fendu de messages d’anniversaire sur Twitter, le 11 janvier, pour Elisa De Almeida puis a remis ça, lundi, pour Amanda Ilestedt, le PSG n’a en revanche rien publié pour Kheira Hamraoui, qui a pourtant fêté ses 32 ans le jeudi 13 janvier dernier. Une attention qui n’est pas passée inaperçue auprès des supporters.

S’il peut s’expliquer par la volonté de ne pas placer l’internationale tricolore sous le feu des projecteurs sur les réseaux sociaux, le choix du PSG va également dans le sens des rumeurs évoquant la profonde défiance du vestiaire parisien à l’encontre de la joueuse française. A l’inverse d’Aminata Diallo, qui était du match de Coupe de France face à Dijon au début du mois, Kheira Hamraoui n’a, par ailleurs, toujours pas retrouvé la compétition.

Kevin Negalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s