Archives des étiquettes : 1er match

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : Victoire record pour les États-Unis face à la Thaïlande !

Dans le Groupe F, les tenantes du titre de la coupe monde – les américaines – ont fait leur entrée en lice dans cette coupe du monde France 2019, ce mardi 11 juin, en écrasant la modeste équipe thaïlandaise au stade Auguste Delaune à Reims.

Pour l’ouverture de leur coupe du monde dans le groupe F, les championnes du monde en titre ont effectué une véritable démonstration en atomisant 13-0 la Thaïlande, avec notamment un quintuplé (cinq buts) d’Alex Morgan. les américaines ont confirmé leur statut d’ultra favorite pour cette coupe du monde. Avec cette large victoire elles battent le record de la plus large victoire lors d’un match de coupe du monde de football.

Les américaines ont parfaitement entamé leur match en ouvrant le score à la 13e minute grâce à Alex Morgan, qui reprend de la tête un centre de la latérale O’hara et envoie le ballon au fond des filets (1-0,12′). Sept minutes plus tard, c’est Lavelle qui vient doubler la mise pour les États-Unis. Décalée au 30 mètres dans l’axe par Morgan Lavelle accélère et envoie une frappe tendue qui fini dans les filets de Charoenying (2-0,20′). A la 32e minute, c’est l’attaquante Horan qui vient marquer le troisième but sur un coup franc de Heath au 20 mètres. Elle enroule le ballon du gauche, mais la frappe se dirige au second poteau. Mexis dévie involontairement dans l’axe, bien placée Horan tir en force pour marquer. score à la pose 3-0.

Au retour des vestiaires, les américaines reviennent avec la même envie et vont inscrire un quatrième but, après cinq minutes de jeu. Cette fois c’est Mewis, au 20 mètres, qui adresse une frappe puissante et ça se termine dans la lucarne (4-0,50′). Quatre minutes, après c’est Alex Morgan qui vient inscrire son doublé dans ce match. Mewis se charge du coup franc à 35 mètres à droite et du gauche vers le premier poteau où Horan prolonge de la tête vers le second poteau et Morgan qui marque du gauche de près (5-0,52′). À la 55e Mewis marque le sixième but – doublé pour elle dans ce match(6-0,55′). Lavelle, à la 56e minute, vient, elle aussi, inscrire son doublé dans ce match, servie dans l’axe Lavelle frappe à ras de terre. Charoenying se couche mal et le ballon passe entre ses mains (7-0). A la 74e minute, Triplé pour Alex Morgan, trouvée dans l’axe de la surface adverse par Press. L’ancienne joueuse de l’OL enrhume Saengkoon d’un râteau puis frappe à mi-hauteur de manière croisée.

8-0 puis 9-0, 5 minutes après. Et c’est Rapinoe qui ouvre son compteur but dans ce mondial. Elle reçoit une passe au ras le sol de Pugh devant la gardienne et marque tranquillement. 81e minute, Alex Morgan marque le but du 10-0 – quadruplé pour elle. 85E minute, 11-0 pour les américaines sur un but de Pugh. Press lance du gauche Pugh dans la surface. Là, par Press en pleine vitesse, l’Américaine déborde Charoenying puis pousse le ballon au fond du gauche, à côté du montant. A la 87e minute, c’est Alex Morgan qui marque le 12e but, Celui du record et quintuplé pour elle. Morgan marque après un magnifique enchaînement et d’une frappe en pleine lucarne du gauche à 20 mètres dans l’axe (12-0,87′). Et enfin les armoricaines de conclure leur belle soirée avec un treizième but signé de l’attaquante Lloyd qui marque de l’extérieur du pied droit alors qu’elle était dans l’axe de la surface thaïlandaise. C’est sur ce treizième buts que l’arbitre du jour, l’argentine Laura Fortunato, met fin au calvaire des thaïlandaises.

Score final États-Unis 13-0 Thaïlande.

Lors du prochain match ,les États-Unis joueront le Chili au parc des princes et la Thaïlande fera face à la Suède à Nice, le16juin.

Les humbles joueuses thaïlandaises remerciant leurs supporteurs de leur soutien indéfectible.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L’états-unienne Alex Morgan en état de grâce avec ce record de 5 buts en un seul match
durant une phase finale de coupe du monde, et qui lui vaut, bien sûr, le titre de
« joueuse du match ».

Composition de départ

États-Unis : 7Dahlkemper A. 19Dunn C. 8Ertz J.17Heath T.9Horan L.16Lavelle R.3Mewis S.13Morgan A.1Naeher A. (G)5O’Hara K.15Rapinoe M.

Thaïlande : 

20Boothduang W.18Charoenying S. (G)3Chinwong N.7Intamee S.8Nild M.5Phancha A.9Phetwiset W.2Saengkoon K.10Srangthaisong S.21Sungngoen K.12Thongsombut R.

Remplaçantes

États-Unis : 21Franch A. (G)18Harris A. (G)6Brian M.12Davidson T.11Krieger A.10Lloyd C.20Long A.22McDonald J.23Press C.2Pugh M.4Sauerbrunn B.14Sonnett E.

Thaïlande : 1Boonsing W. (G)22Sornpao T. (G)11Chuchuen S.17Dangda T.6Khueanpet P.14Pengngam S.23Philawan P.19Pitsamai S.16Saengchan K.13Srimanee O.4Sritala D.15Waenngoen O.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : La Suède s’impose tranquillement face au Chili.

La Suède a battu tranquillement le Chili pour son entrée en lice dans cette coupe du monde ce mardi 11 juin, au Rohazon Park de Rennes.

Pour sa première coupe du monde de son histoire le Chili à tenu en échec,les expérimentées Scandinaves pendant plus de 80 minutes, malgré la très grosse domination des suédoises, mais qui manquaient de finitions devant les buts. Le match a été marqué par un fort orage, qui à causé l’interruption du match à la 72 minute, alors que les deux équipes étaient à 0-0 – une interruption de plus de 40minutes.

De retour sur le terrain, après que l’orage soit passé, les vice-championnes olympique, ont trouvé la faille dans la défense chilienne, une première fois à la 83e minute, grâce à la meneuse de jeu Asllani qui profite d’un cafouillage dans la défense chilienne et marque d’un enroulé (1-0,83′). Puis, dans les dernières instants du match, c’est Janogy qui, après s’être jouée de la défense chilienne et avoir réussi à pénétrer dans la surface, e décale sur son pied gauche et décoche une frappe croisée sèche qui vient faire trembler les filets d’Endler (2-0,94′).

La très violente pluie de l’orage qui s’est abattu sur Rennes, durant la seconde mi-temps du match, forcé d’être interrompu.

La Suède s’impose 2-0 et prend la tête du groupe F, en attendant le match des stars américaines face à la Thaïlande ce soir à 21h, au stade auguste Delaune de Reims.

Lors du deuxième match, le 16 juin, la Suède sera face à la Thaïlande et les États-Unis joueront contre le Chili.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La meneuse de jeu suédoise, et auteure du premier but du match, Kosovare Aslani,
élue « joueuse du match ».

Composition de départ

Chili : Endler – Galaz, Guerrero, Saez, Toro – Araya, Aedo, Lara –  Zamora, Urrutia, Balmaceda.

Suède : Lindhal – Glas, Fischer, Sembrant, Eriksson – Asllani, Rubensson, Seger – Jakobsson, Blackstenius, Rolfö.

Remplaçantes

Chili: Campos N. (G) Torrero R. (G) Diaz V. Duran E. Grez J. Huenteo Y. Lopez Y.  Pardo D.  Pinilla F.  Rojas M.  Soto C.  Soto R.

Suède : Falk J. (G) Musovic Z. (G)  Andersson J.  Anvegard A.  Bjorn N.  Hurtig L.  Ilestedt A   Janogy M.  Larsson M.  Roddar J.  Schough O.  Zigiotti Olme J.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe E : Les Pays-Bas arrachent leur victoire sur le fil face à la Nouvelle-Zélande !

Les hollandaises remportent leur premier match de cette coupe du monde dans les derniers instants du matchs face à la  Nouvelle-Zélande.

Ce mardi 11 juin, au stade Océane, au Havre, devant plus 10.000 spectateurs, les championnes d’Europe,néerlandaises ont remporté leur premier match de cette coupe du monde dans le groupe E face aux néo-zélandaises qui n’ont jamais passé les phase de poules. Les bataves se sont imposées 1-0, dans les dernières instant de la rencontre grâce à un but de Jill Rood, à la 90+2′, alors qu’elle était entrée en jeu à la 76e minute, Jill Rood profite d’un léger cafouillage sur un centre de Van Dongen, et repris par Beerensteyn , et croise le ballon de la tête pour inscrire le but.

Jill Rood marquant, pour les Pays-Bas, le seul but du match, et à la
90′ +2 du match…!!!

Les néerlandaises s’imposent 1-0 et rejoignent le Canada en tête du groupe E.

Lors du deuxième match de ce groupe E les Pays-Bas seront face aux Cameroun, au stade de la Hainaut de valenciennes et le Canada jouera la Nouvelle-Zélande le 15 juin prochain au stade des alpes à Grenoble.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Bien que n’étant pas l’auteure du but de la rencontre, c’est l’attaquante néerlandaise
Leike Martens, qui a été élue « Joueuse du match »

Composition de départ

Nouvelle-Zélande : Nayler – Riley, Ergeg, Stott, Bott – Chance, White, Percival, Bowen, Hassett – Gregorius.

Pays-Bas : Van Veenendaal – Van Es, Bloodworth, Van der Gragt, Van Luteren – Van de Donk, Groenen, Spitse – Martens, Miedema, Van de Sanden.

Remplaçantes

Nouvelle-Zélande : Esson V. (G) Olla N. (G)  Cleverley D.  Duncan K.  Green A. Kete E. Longo A. Morton S.  Satchell P.  Skilton S. Stratford N. Wilkinson H.

Pays-Bas : Geurts L. (G)  Kop L. (G)  Beerensteyn L.  Jansen E. Jansen R.  Kaagman I.  Kerkdijk D.  Pelova V. Roord J. van der Most L. van Dongen M.

Résumé en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe D : « L’angleterre remporte le « derby britannique »

L’une des équipes favorites à la victoire finale de cette coupe du monde – l’Angleterre – s’est imposée pour son entrée en lice, dans un « derby britannique », face l’Écosse, se faisant peur dans les dernier minutes, mais remportant le match.

C’est devant 13,188 spectateurs à « l’Allianz Riviera » de Nice que l’Angleterre et l’Écosse fasaientt leur entrée en lice dans cette coupe du monde, dans un « derby britannique » intense, dans le groupe D. Les anglaises ont eu raison des écossaises (2-1) avec des réalisations de Parris (14′) et White (40′).

L’Angleterre est premiere du groupe D, en attendant le match entre l’Argentine et le Japon, ce Lundi 10 juin.

Les joueuses de Phil Neville ont fait la différence en première mi-temps en montrant une bonne technique dans le jeu et un impact physique important. Mais, avec le courage, les écossaises ont pu réduire l’ecart. Cependant, l’Angleterre a su garder son avantage dans ce match.

D’abord à la 14e minute l’Angleterre obtient un penalty côté droit. Fran Kirby adresse un centre contré par Nicola Docherty de la main dans la surface. Penalty transformé par la future Lyonnaise Nikita Parris (1-0,14e). Puis, cinq minutes avant la pose, encore Kirby, très presente dans ce match, qui gratte le ballon dès qu’il est perdu et le récupère. Elle sert White aux abords de la surface pleine axe. L’avant-centre a un boulevard devant elle donc elle saisit sa chance et envoie le ballon au fond des filets (2-0,40′).

En seconde période les anglaises gèrent leur avantage au score. Mais, peu après l’heure de jeu, les écossaises profitent de la plus belle des manières de leur petit temps fort ,et c’est Emslie qui vient conclure une bonne remontée de balle, suite à une mauvaise passe anglaise. Elle est servie depuis l’axe par Evans et marque en puissance sous la barre(2-1,79′). Malgré la réduction du score les anglaises réussiront à conserver leur avantage jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre du jour, la Tchèque Jana AdamKova.

Score final : Angleterre 2-1 Écosse.

Les anglaises joueront leur prochain match face à l’Argentine ce 14 juin au Stade Océane au Havre.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L’anglaise Nikita Parris qui s’envole vers le sommet du match, étant élue
« meilleure joueuse de la rencontre ».

Compositions de départ


Angleterre : 1Bardsley K. (G)6Bright M.2Bronze L.3Greenwood A.5Houghton S.10Kirby F.22Mead B.7Parris N.8Scott J.4Walsh K.18White E.


Écosse : 1Alexander L. (G)5Beattie J.4Corsie R.22Cuthbert E.3Docherty N.18Emslie C.11Evans L.15Howard S.8Little K.16Murray C.9Weir C.

Remplaçantes 

Angleterre : 20Carney K.17Daly R.11Duggan T.21Earps M.15McManus A.16Moore J.23Staniforth L.19Stanway G.12Stokes D.9Taylor J.13Telford C.14Williamson L.

Écosse : 21Fife J. (G)12Lynn S. (G)23Arnot E.14Arthur C.20Brown F.19Clelland L.10Crichton L.7Lauder H.6Love J.17Murray J.13Ross J.2Smith K.

Le résumé en images

Coupe du monde France 2019- Groupe C : Cristiane et le Brésil se baladent face à la Jamaïque !

Les bretilliennes n’ont pas raté leur entrée en lice dans cette coupe du monde en France !

Malgré l’absence de leur vedette Marta pour ce match, le Brésil s’est quand même imposé lors de son premier match en écrasant la Jamaïque (3-0) avec un triplé de Cristiane.

Sans sa star Marta blessée à la cuisse et préservée pour ce match face à la Jamaïque, les brésiliennes ont brillé ce dimanche à Grenoble au stade des alpes devant 17,668 spectateurs. L’expérimentée Alves Cristiane a été intenable lors de ce match ! La joueuse de 34 ans a inscrit un triplé, permettant au Brésil de s’imposer 3-0.Avec ce triplé elle inscrit son 91e but en sélection ! C’est aussi la première fois qu’une joueuse brésilienne réalise un coup du chapeau en Coupe du monde depuis 1999 au Mexique !


Les brésiliennes ont parfaitement entamé leur match en ouvrant le score après seulement 15 minutes de jeu. Située côté gauche Cristiane reprend un centre de Andressa Alves d’une tête décroisée qui trompe la gardienne Jamaïcaine Shneider (1-0,15′). A la 38e minute, le Brésil obtient un penalty. L’arbitre allemande Riem Hussein signale le point de penalty pour une faute de main d’Allyson Swaby sur un centre de Leticia Santos…Mais Andressa Alves manque son penalty ! Remarquable depuis le début du match,Sydney Schneider plonge sur sa droite et capte le ballon en deux temps. Score à la pose :Brésil 1-0 Jamaïque.


Au retour des vestiaires les brésiliennes vont doubler la mise après 5 minutes de jeu et c’est Cristiane qui vient inscrire son doublé dans ce match, sur un centre vicieux venu de la droite, à ras de terre. Schneider et les défenseuses jamaïcaines passent au travers. A l’affût au second poteau, Cristiane tacle du pied gauche et le ballon franchit la ligne de but.(2-0,50′). Neuf minutes plus tard, Christiane vient inscrire son triplé sur coup franc juste à l’entrée de la surface de réparation. Cristiane envoie une frappe travaillée du pied gauche qui trompe Schneider. Le ballon franchit la ligne après avoir heurté le dessous de la barre. Le score n’évoluera plus jusqu’au coup de sifflet de final. Score final: Brésil 3-0 Jamaïque.


Les Brésiliennes se hissent à la première place du groupe C devant l’Italie vainqueur de l’Australie plus tôt dans la journée.

Le Brésil affrontera l’Australie pour un gros choc le 13 juin au stade de la mousson de Montpellier.

La Jamaïque sera face à l’Italie le 14 juin.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La brésilienne Cristiane offre le premier triplé et coup du chapeau à son équipe, obtenant
fort logiquement, le titre de « Joueuse du match ».

Compsitions de départ

Brésil :

7Andressa1Barbara(G)16Beatriz11Cristiane9Debinha8Formiga14Kathellen21Monica13Santos L.6Tamires5Thaisa

Jamaïque :

14Blackwood D.16Bond-Flasza D.18Carter T.20Matthews C.5Plummer K.1Schneider S. (G)11Shaw K.6Solaun H.17Swaby A.4Swaby C.9Sweatman M.

Remplaçantes 

Bresil :

12Aline Villares (G)22Leticia (G)17Andressinha15Camila3Daiane23Geyse18Luana19Ludmila10Marta2Poliana20Raquel4Tayl12Aline Villares (G)22Leticia (G)17Andressinha15Camila3Daiane23Geyse18Luana19Ludmila10Marta2Poliana20Raquel4Tayla

Jamaïque : 

23Jamieson Y. (G)13McClure N. (G)21Adamolekun O.7Asher C.10Brown J.15Cameron T.12Campbell S.22Grey M.3Hudson-Marks C.19Patterson T.8Shim A.2Silver L.

Résumé du match en Images

Coupe du monde France 2019 – Groupe B : L’Allemagne s’impose sans briller face à la Chine !

Ce samedi 8 mai, les allemandes sont rentrées dans la compétition en jouant leur premier match de phase de poule, dans le groupe B, face à la Chine. Les allemandes n’ont pas brillé mais se sont quand même imposées.

L’un des favoris de cette coupe du monde 2019, en France, L’Allemagne, a été en difficultsé face à la Chine lors de son premier match disputé au Roazon Park de Rennes, et à dû s’en remettre à sa milieu de terrain Giulia Gwinn pour se défaire de la Chine.

Les coéquipières de la meneuse de jeu lyonnaise, Dzsenifer Marozsan, ont dominé cette première période mais ne se procurent pas assez d’occasions, devant une bonne défense chinoise, pour espérer marquer un but.

Des chinoises, loin d’être ridicules, face aux allemandes, prouvent qu’elles
sont sur le chemin du retour vers le haut du niveau mondial

En fin de première période, les coéquipières de Marozsan ont même failli se faire surprendre sur contre-attaque. score à la pose 0-0.

En seconde période, le rythme va un peu baisser dans le jeu des deux équipes. Mais, peu après l’heure de jeu, ce son les favorites de ce match – les allemandes – qui vont réussir à ouvrir le score sur un but de Giulia Gwinn qui, sur un corner mal dégagé, adresse une belle frappe qui se termine au fond filets de la gardienne chinoise ,Shimeng Peng (1-0,66′).

Gulia Gwinn peut montrer le chemin de la victoire à ses coéquipières,
elle qui a marqué le seul but du match…

Le score n’évoluera plus jusqu’au coup de sifflet final : Allemagne 1-0 Chine.

Les allemande sont « leader » du groupe B, en attendant le match entre L’Espagne et l’Afrique du sud ce soir à 18h.

La sélectionneuse allemande, Martina Voss – Tecklenburg, remerciant « le ciel », du
quasi- miracle qu’est la victoire de son équipe!

Pour leur deuxième match, la Chine sera opposée à l’Afrique du sud, le 12 mai au parc des princes (Paris), et l’Allemagne face à l’Espagne au stade de la Hainaut de Valencienne.

Kevin Negalo

crédit photos : Getty images (site FIFA)

Composition de départ :

Allemagne : 1.Schuly.A ( G) – 2.Simon.C – 13.Dabritz S. – 23.Doorsoun-Khajeh S. – 15.Gwinn G. – 5.Hegering M. – 3.Hendrich K.- 9.Huth S. – 18.Leupolz M. – 10.Marozsan D. – 11.Popp A.

Chine : 12.Shimeng Peng( G) – 17.Gu Yasha – 2.Liu Shanshan – 4.Lou Jiahui – 6.Peng Han – 20.Rui Zhang – 11.Wang Shanshan – 21.Wei Yao – 5.Wu Haiyan – 9.Yang Li – 3.Yuping Lin.

Remplaçantes :

Allemagne : 12.Benkarth L. (G) – 21.Frohms M. (G) – 19.Buhl K. – 16. D allmann L. – 14.Elsig J. – 8.Goessling L. – 22.Knaak T. – 20.Magull L. – 4.Maier L. – 6.Oberdorf L. – 7.Schuller L. – 17.Schweers V.

Chine : 18.Bi Xiaolin (G) – 1.Xu Huan (G) – 8.Li Jiayue – 23.Liu Yanqiu – 16.Li Wen – 10.Li Ying – 22.Luo Guiping – 15. Song Duan -19.Tan Ruyin – 7.Wang Shuang – 13.Wang Yan -14.Ying Wang

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019: L’équipe de France rentre parfaitement dans sa coupe du monde !

Les bleues s’imposent largement pour le match d’ouverture de leur coupe du monde face à la Corée du sud, au parc des princes, ce vendredi 7 juin devant plus de 45.000 spectateurs.

L’équipe de France féminine de football prévient déjà les autres nations pour cette coupe du monde de la FIFA 2019 en France, en fracassant (4-0) les coréenne du sud, en match d’ouverture au parc des princes avec des buts d’Eugénie Le Sommer, Amandine Henry et un doublé de la défendeuse Wendy Renard.

Les bleues ont maîtrisé le match de bout en bout, les coréennes n’ont rien pu faire face aux assauts des françaises qui étaient bien trop fortes ce soir. Les bleues ont très vite ouvert le score après seulement 9 minutes de jeu grâce à Eugénie le Sommer suite à une magnifique action collective avec Kadidiatou Diani en pivot, qui écarte pour sa capitaine, Amandine Henry, qui déborde et sert en retrait Le sommer qui propulse le ballon au fond des filets avec l’aide de la barre transversale (1-0,9′).

Le premier but de cette 8ème coupe du monde inscrit à la 9ème minute, par la N°9 française,
Eugénie Le Sommer, pour la France, pays hôte de l’épreuve.

Puis, à la 27e minute de jeu l’équipe de France va doubler la mise par l’intermédiaire de Griedge M’bock Bathy, sur un corner des bleues. Henry adresse un centre pour Wendy renard qui remet en une touche de la tête à sa collègue de défense Bathy qui, d’une sublime volée, envoie le ballon dans les filets de la gardienne coréenne 2-0 pour la France…mais le but est refusé par la Var pour une position de hors-jeu de quelques centimètres.

Griedge MBock Bathy marquant un superbe but, à la 27ème minute…refusé pour
cause de très léger hors-jeu, par la VAR (assistance vidéo).

Ce n’était que partie remise puisque à la 35e minute c’est Wendy Renard qui vient inscrire le deuxième but français en reprenant, de la tête, un corner frappé par Thiney (2-0,35′).

Premier but du doublé, de la tête, de Wendie Renard (France)

En pleine démonstration l’équipe de France va s’offrir un troisième but avant le coup de sifflet de la mi-temps, une fois de plus par la défenseuse Wendy Renard qui vient inscrire un doublé, reprenant, une fois de plus, un corner, mais cette fois tiré par Amel Majri, en décroisant de la tête et qui fait finir le ballon au fond des filets.

Wendie Renard fêtée par ses coéquipières, après son second but en 12 minutes,
encore une fois, grâce à sa supériorité dans les airs et de la tête.

Les bleues mènent logiquement 3-0 à la pose et le score aurait été plus lourd tant les bleues ont été supérieures à des coréennes fantomatiques.

En seconde période, les bleues baissent un peu le pied. Aucune occasion franche en dix minutes, et les coréennes font de plus en plus de fautes dans cette deuxième mi-temps, sans doute frustrées par ce 3-0.

Même avec une seconde période moyenne, après avoir fait le break en première période, les bleues vont réussir à marquer un quatrième but dans les dernieres minutes du matchs, pour le bonheur des plus 45.000 spectateurs du parc des princes. Et c’est la capitaine Amandine Henry qui trouve enfin le fond des filets après de nombreuses tentatives et de quelle manière ! à l’entrée de la surface de réparation et légèrement excentrée elle adresse une belle frappe enroulée dans le petit filet opposé (4-0,85′).

La capitaine des bleues parachevant la nette victoire de l’équipe de France,
grâce à un splendide but, à la 85ème minute de jeu.

Très belle performance des françaises qui s’imposent 4-0 et prennent la tête de leur groupe, en attendant le match de demain entre le Nigeria et la Norvège.

Les bleues célébrant leur large victoire sur la République de Corée (Corée du Sud), avec leur fans.

La France jouera son deuxième match de poule ce 12 mai, face à la Norvège, au stade de Nice, à 21h.

Kevin Negalo

Crédits photos : getty images (site FIFA).

Composition de depart:

France : 16 Bouhaddi S. (G) – 19 Mbock Bathy G.- 15 Bussaglia E. – 20.Cascarino D. – 11 Diani K. – 6 Henry A – .9 Le Sommer E. – 10 Majri A.- 3 Renard W. – 17 Thiney G – 4Torrent M.

Corée du sud :18 Kim Jung-Mi (G) – 8 Cho So-Hyun – 4 Hwang Bo-Ram – 16 Jang Sel-Gi – 1 0Ji So-Yun- 11 Jung Seol-Bin – 12 Kang Yu-Mi – 5 Kim Do-Yeon – 20 Kim Hye-Ri – 17 Lee Geum-Min – 15 Lee Young-Ju.

Remplaçantes :

France : 21 Peyraud-Magnin P. (G ) – 18 Asseyi V. – 14 Bilbault C. – 23 Clemaron M. – 22 Debever J. – 13 Gauvin V. -8 Geyoro O. – 7 Karchaoui S. -12 Laurent E. -2 Perisset E. -5 Tounkara A.

Corée du sud : 21 Jung Bo-Ram (G) 1 Kang Ga-Ae (G) 3 Jeong Yeong A 23 Kang Chae-Rim 2 Lee Eun-Mi 7 Lee Min-a 19 Lee So-Dam 6 Lim Seon-Joo 9 Moon Mi-ra 14 Shin Dam-Yeong 22 Son Hwa-Yeon 13 Yeo Min-Ji.

Wendie Renard sacrée « meilleure joueuse du match »
45 261 personnes présentent au stade des Princes (Paris), pour ce match d’ouverture
de la coupe du Monde « Fance 2019″…!!!


Résumé vidéo du match